Questions de victimes erreur médicale

Pour toutes vos questions Association AIVF est là pour vous répondre du Lundi au Vendredi de 9h00 à 18h00

Questions de victimes erreur médicale

 « Vous pouvez compter sur l’Association AIVF pour vous épauler. Bon courage à chacun. Le président d’honneur de l’AIVF Patrick Kloepfer »

 

Victimes erreur médicale : types de questions adressées à l’AIVF

Questions de victimes erreur médicale Nous avons regroupé dans cette rubrique un certain nombre de questions courantes posées par les victimes d’accident médicaux et plus particulièrement d’erreur médicale. Vous constaterez que les cas sont multiples et différents. Le fond reste toutefois le même en matière d’indemnisation quelque soit le cas. Il est important à chaque fois que la victime se pose les bonnes questions afin d’agir correctement pour se faire indemniser.

Exemple de question de victime concernant une erreur médicale

Je me suis fait opérer du nerf cubital de mon coude droit et depuis mon opération je ne sens plus le petit doigt et une parte de mon annuaire qui sont complètement insensible. Suis je victime d’une erreur médicale ? Depuis quatre mois, je ne sens toujours rien et aucune amélioration au niveau de mon 3ème EMG fait la semaine dernière. J’ai vu 2 neurologues différents pour confirmer les résultats de l’EMG et tous deux disent que le problème commencerait du haut de mon bras. Pour eux, il s’agirait d’une erreur de l’anesthésie lors de la piqûre faite sous mon aisselle lors de l’anesthésie locale. J’ai pris un 2nd avis médical auprès de SOS mains qui m’a expliqué que le nerf cubital était sorti de sa gaine (chose qui n’aurait pas dû être car c’était déjà le problème avant mon opération, le nerf serait pris dans la cicatrisation de la plaie à mon coude (compte-rendu IRM après opération), la douleur au coude est également revenue. L’IRM ne montrerait pas de coupure du nerf cubital mais le chirurgien de SOS mains en aura la certitude lorsqu’il m’opèrera pour détacher le nerf pris dans la chair de la cicatrisation et le remettre dans sa gaine et la fermer.Depuis mon opération , je n’ai pas pu reprendre mon travail car je suis fonctionnaire de police et étant droitière, je ne peux utiliser mon arme, vu que je n’ai plus de force dans la main et dont une partie est insensible. Vous voyez les conséquences de l’erreur médicale sont sérieuses. Si je ne retrouve pas une sensibilité et une mobilité de ma main, cela va poser problème pour mon travail et même pour la vie de tous les jours, car je n’arrive pas à faire certains gestes du quotidien comme lorsqu’on me rend de la monnaie dans ma main, cuisiner, utiliser ma brosse à cheveux… J’ai constitué un dossier avec tous les actes médicaux d’avant mon opération jusqu’à ce jour. Je compte faire un recours pour erreur médicale

notion d'erreur médicale correspond au fait que les régles de l'art

A retenir : 
La notion d'erreur médicale correspond au fait que les régles de l'art de la médecine n'ont pas été respectées.
 Notion à ne pas confondre avec l'aléa thérapeutique qui permet d'être indemnisé même en l'absence de faute médicale.

Exemples questions concernant une négligence médicale

Négligence médicale

Voilà mon père a été au CHU en août pour des douleur au cœur .. Il a été victime d’un négligence médicale. Les urgences l’on laissé repartir en lui disant que son cœur allait bien etc … Mais avant hier mon père a etait enmener d’urgence au CHU car celui ci n’arriver plus a respirer .celui ci a été pris en charge immédiatement et comme son état empirer il l’ont mis sous coma artificiel et intubation etc… Après des examens plus approfondis Ils ont trouvé une oap ( oedem aiguë pulmonaire) et mon père aurais fait un infarctus invisible non douleureux ! Le médecin qui le suit en réanimation nous a dit que les urgences non pas du faire des recherches plus approfondies quand il y avait été en août ect .. donc ce qui veut dire que si en août ils aurais plus chercher ils aurais surement pu le soigner es cela aurais éviter son état actuel qui ets très critique ! Du coup je voulais savoir si on pouvais déposer une plainte et se retourner contre le chu ? Je trouve que cette négligence médicale doit être reconnue.Je vous remercie.

Question de Victime erreur médicale : Escarre, erreur médicale

Escarre, erreur médicale J’ai été Victime d’une erreur médicale. Je me pose des questions sur Escarre, erreur médicale. Je dois vous dire tout d’abord le grand respect que j’ai pour vos actions et la pertinence de vos conseils. J’ai été hospitalisée en février pour une reprise d’une prothèse de hanche et j’ai contracté un escarre au pied droit qui n’a donné lieu à aucun soin et qui ne m’a pas été signalé. Cet escarre qui a progressé est devenu énorme (7cm de diamère) et a seulement été détecté par un praticien 37 jours après. J’ai interpellé la clinique qui a fait ouvrir un dossier d’indemnisation par son assureur, lequel m’a retoqué bien évidemment. Je vous joins le dernier courrier adressé à la Clinique, sans réponse à ce jour. Je vous précise que 11 mois après cette plaie est toujours ouverte. J’aurai besoin de vos conseils pour la suite s’il vous plaît, je ne veux pas en restant là.

Responsabilité médicale lors d’une coloscopie-endoscopiescopie

Je me permets de vous contacter afin d’avoir votre avis sur ce qui m’est arrivé lors d’une gastroscopie endoscopie le 12 avril dernier. J’ai passé une coloscopie. Mauvais geste du chirurgien (hématome à la râte). A l’issue de cette opération, je suis rentrée chez moi, pour finalement appeler le SAMU 2h plus tard à cause de fortes douleurs sur le côté gauche du ventre. Je suis arrivée aux urgences à Rhéna (un scan avec injection devait être passé sur ordre du spécialiste qui m’a opérée) mais je n’ai eu qu’un scan normal. De ce fait, rien n’a été décelé. Je suis restée la nuit aux urgences et m’ont renvoyée chez moi avec les douleurs. Le lundi 15 j’appelais le spécialiste qui ne consultait pas ce jour là. J’y suis donc allée le mardi 16 en consultations suite à mes douleurs. Il m’a envoyée passer un scanner avec injection à la clinique de l’Orangerie. Et là, le verdict est tombé : gros hématome à la râte. Une hospitalisation immédiate était donc retenue. Je suis ressortie de l’hopital le 24 avril. Que puis-je faire ? Quel recours possible suite à cette coloscopie ?

Question de Victime erreur médicale : Amputation, Négligence à l’hopital

Amputation, Négligence à l'hopital Mon pére a été Victime d’une erreur médicale. Je me pose des questions sur Amputation, Négligence à l’hopital. Négligence à l’hopital qui a mené à l’amputation. Je dois répondre à l’assureur de l hôpital où mon père a été hospitalisé, où ils ont négligé son état qui a conduit à le transfert en urgence dans un autre établissement. Ce dernier établissement constatant la nécrose avancée de la jambe de mon père a dû procéder à l’amputation. La nécrose a provoqué une défaillance de ses reins, il a commencé la dyalise un an  après l’amputation. Aujourd’hui mon père est décédé quelques mois après avoir été transplanté et avoir attrapé un virus nosocomial à l’hôpital. Comment puis-je trouver les arguments pour cette erreur médicale et quelle somme devrait-on solliciter car c’est tout de même la négligence  de ce premier établissement qui a provoqué toute cette suite de terribles événements.

Remarques de l’Association sur une victime d’une erreur médicale : Amputation, Négligence à l’hopital

Amputation, Négligence à l'hopital Vous avez été victime d’une erreur médicale et vous vous posez des questions sur Amputation, Négligence à l’hopital. C’est la loi Kouchner qui prévoit l’indemnisation. L’oniam peut aussi intervenir pour l’indemnisation. La CRCI peut rendre un avis. Nous vous invitons à prendre connaissance de la rubrique Amputation, Négligence à l’hopital. Sinon, d’une manière générale, pour bien vous défendre nous vous invitions à lire attentivement les rubriques :
– Les postes de préjudices
– Le rôle du médecin expert
Si vous avez besoin de vous faire défendre nous vous invitons pour le médecin expert de consulter la liste des médecins experts et pour l’avocat à nous en faire la demande par email. Si vous souhaitez d’avantage de renseignements laissez nous vos coordonnées téléphoniques pour que nous puissions parler de votre accident médical sur Amputation, Négligence à l’hopital.

Question de Victime erreur médicale : erreur médicale, drain oublié

erreur médicale, drain oubliéJ ai été Victime d’une erreur médicale. Je me pose des questions sur les Négligences médicales, erreur médicale, drain oublié. Je suis cardiaque et porteur d’un pacemaker depuis ma naissance lors d’un opération en 1997 ont me laisse une sonde de pace maker qui par malchance ce déplace du l’oreillette droite au gauche pour ensuite aller jusqu’au ventricule gauche car les cardiologue ne ce sont pas aperçu que j’ai une communication interauriculaire. Suite a cela je fais ma première opération a coeur ouvert pour clôturer la communication interauriculaire et pour retiré la sonde alors, après opération j’apprends que la CIA a été clôturée mais que la sonde a été coupé au niveau de la valve mitrale car elle maintenu dans la fibre cardiaque. En septembre j’ai eu un accident de la route, donc j’ai fait des examens aux urgences, le docteur viens vers moi me dit que sur l’IRM il aperçoit un drain au niveau de l’aorte du coeur. Quelques temps après car j’avais mal j’ai enfin un rdv chez le cardiologue, il me dit que les douleurs ne sont rien que cela ne viens pas du cœur, je lui explique l’histoire de l’IRM donc il prend contact avec les urgences pour le cd de l’IRM. Quelques temps après je reçois un message vocal sur mon smartphone, il me dit que les douleurs que je ressent proviennent effectivement d’un drain délaissé ou oublié ou niveau de l’aorte et que l’équipe médical s’est réuni et qu’ils veulent me réopérer. Voilà je voudrais savoir quelle procédure judiciaire je pourrais entamer car ce n’est pas la première fois que l’ont fait une erreur ou une faute médicale dans mon cas, je dois encore le faire réopérer et je ne sais pas ce qu’il adviendra de moi, je passe mon temps à avoir peur de stress nuits et jours. Je vous serai infiniment reconnaissant de pouvoir m’épauler dans mon parcours et de me diriger auprès de personnes compétentes pour faire valoir mon préjudice.

Erreurs et fautes médicales exemples

Ci-joint des exemples de demandes de fautes ou d’erreurs médicales. La CRCI peut rendre un avis.

Exemple 1 : faute médicale avec mauvais traitement médical

Erreurs médicales exemples Je viens vers vous car mon cousin a été victime d’une faute médicale qui ne veux pas être reconnu.  Cependant je prend les choses en mains , car mon cousin est hospitalisé.  La faute médicale provient d’un médecin de Là-bas.  Le médecin lui a prescrit un traitement qui a affaiblis les os , en oubliant de contrer le médicament par un autre.  Car ce médicament qui a été donné , affaiblit , et fragilise les os.  Du coup mon cousin se retrouve avec une santé et des os d’un monsieur de 70 ans alors qu’il en a 31!!  Il n’a plus de dents à cause de ce traitement l’hôpital ne veux pas reconnaître pour ne pas payer les frais la sécurité sociale a Également le financement.  Nous savons plus quoi faire, pouvez vous s’il vous plaît nous aider afin de savoir comment les attaquer .

Exemple  2 : faute médicale cancer

Erreurs médicales exemples Ma maman a participé a une recherche biomédicale (Immunothérapie) venant des Etats Unis dans le cadre d’ un traitement  contre le cancer.  Des complications sont apparues rapidement, effets indésirables connus et reconnus par le médecin référent.  Une assurance /indemnisation est prévue dans le protocole de soin .  Comment faire et calculer  une demande pour les préjudices subits qui très sérieusement affaiblie et rendu le quotidien de ma maman très compliqué et pénible dans son quotidien.  S’agit-il d’une faute médicale ?

Exemple  3 : faute médicale estomac sleeve

Erreurs médicales exemples Je me permet de prendre contact avec vous car  j’aurais besoin de conseil.  Ma sœur  a  subi une  opération gastrique(slevee) il y a  1 mois et a  u des complications( nausée, vomissement, mal à manger, fatigue  et j’en passe …).  Apres  un passage au  urgence 1 semaine  après son opération, le chirurgien qui l’a opérée décide de l’hospitalisé.  Elle passera 4 jour  à  l’hôpital( avec  bactérie d’examen), mais le  chirurgien lui dit qu’il a rien , qu’elle peut retourner chez elle.  Elle retourne donc  chez elle, cela ne  va toujours pas.  Donc 3 jours  après  elle revois son chirurgien(entre temps elle est  partie chez son médecin traitant  car elle était vraiment à bout) en consultation qui décide de  l’hospitalisé et  décide  de lui faire  passe un fibroscopie dans  une  autre  établissement  car  pas  le  matériel adéquate  dans  l’hôpital.  Le  lendemain elle passe  l’examen, et bingo le  médecin  lui  dit  que  le chirurgien  lui  a  coupé  l’estomac  trop petit .  Je  voudrais  savoir si cela et une faute médicale,  et  quel sont  les démarche pour  les  poursuite…  Merci de votre  aide qui me sera  très  précieuse  (en  précisant  que  suite  à  cette faute médicale  ma sœur  n’est pas  sortie  d’affaire).