Porter plainte agression

Pour toutes vos questions l’Association AIVF est là pour vous répondre du Lundi au Vendredi de 9h00 à 18h00

AIVF : le pont pour vous aider à passer les difficultés liées à l’indemnisation de votre préjudice corporel
AIVF : le pont pour vous aider à passer les difficultés liées à l’indemnisation de votre préjudice corporel

Permanence : posez votre question via la rubrique “Contact”.  Réponse dans la journée.

Sécurité routière et aide aux victimes. Cliquez sur la photo

 

 

Question de victime Accident de la vie : Porter plainte agression

J’ai été victime d’une agression et je me pose des questions sur Porter plainte agression. Voilà, je me bats psychologiquement contre une agression datant. J’ai porté plainte au moment des faits et je suis passé à la umj pour faire un certificat d’itt où j’habitais. Aujourd’hui, je vis chez mes parents, handicapée entre 50 et 79% d’une schizophrénie et d’une psychose m’ont dit les psychiatres. Je suis aujourd’hui pour la troisième fois hospitalisé et ils m’ont enfin trouvé le médicament qui me convenait. Je peux enfin voir les choses un peu plus claires, c’est-à-dire entretenir une démarche contre cette personne. Mais question est toujours, il est encore possible de le faire, est-il possible de demander des duplicata, car il s’agit de coup portait à la tête, séquestration dans mon propre logement et viol. Est encore possible d’entamer des démarches parce que jusqu’à aujourd’hui, j’étais dans l’incapacité de la faire. J’ai beau avoir une famille qui pourrait m’aider, mais ils sont fermés à ce sujet.

Remarques de l’Association sur une victime d’accident de la vie : Porter plainte, agression

Vous avez été victime d’une agression et vous vous posez des questions sur Porter plainte agression. Nous vous invitons à prendre connaissance des rubriques :

Saisir la justice suite à une agression 
Avocat agression 
Indemnisation par la CIVI

Si vous avez besoin de vous faire défendre, nous vous invitons pour le médecin expert de consulter la liste des médecins experts et pour l’avocat à nous en faire la demande par email. Si vous souhaitez davantage de renseignements, laissez nous vos coordonnées téléphoniques pour que nous puissions parler de votre accident de la vie sur Porter plainte agression.

En cas d'agression il convient de porter plainte.

Retenir : 
En cas d'agression il convient de porter plainte.
Concernant l'indemnisation, cela peut permettre d'être indemnisé
 sous certaines conditions, même si l 'auteur n'est pas identifié.

Questions de victimes sur le depot de plainte suite à une agression

Aggravation état suite à agression

J’ai été victime d’une agression affaire jugée près de 10 ans plus tard. J’ai perdu l’odorat. Une ipp de 3% a été retenue. La cloison nasale est déviée et j’aurais dû réparer cela. Malheureusement, je n’avais pas eu le temps, l’envie. Aujourd’hui, je ressens la nécessité de me faire opérer, cette déviation de la cloison m’empêche de dormir ainsi que les autres. Je dois respirer par la bouche et cela laisse une mauvaise odeur. Je ne peux pas sentir l’odeur de mes enfants. Que de désagréments. Je voulais savoir s’il est possible de “rouvrir” le dossier, et me faire soigner et surtout indemniser à la hauteur du préjudice que je subis.

Agression par balles

Je me permets de vous écrire, car mon fils a été victime d’une agression, commise par deux individus non identifiés par la police pour le moment.  Il a reçu 2 toujours de pistolet 9 mm dans les jambes. Une des balles lui a sérieusement endommagé la rotule gauche ainsi que le tibia. Sa maman et moi-même aimerions être épaulés afin de faire valoir les droits de notre fils et de nous aiguiller dans les démarches à venir pour déposer plainte.

Agression déposer plainte

J’ai été victime d’une agression lundi 2 septembre au soir, la personne m’a abîmée ma voiture, a utilisé une base de batte de baseball pour taper sur ma voiture et sur moi aussi, j’ai 2 dents de cassées de devant (ce qui est très gênant) et la lèvre bleue. La personne est identifiée. Les gendarmes sont intervenus sur place, je suis allée à l’hôpital, un certificat médical a été fait et un dépôt de plainte a été fait. Ma voiture a été prise en charge par une dépanneuse et mise dans un garage agréé. Je ne sais pas quelles démarches je dois faire après le dépôt de plainte ? Que va-t-il se passer ?

Agression en bande organisée et dépôt de plainte

Je me suis fait agresser par 3 individus devant un café, agression en bande organisée pour juste un regard : Les 3 personnes ont l’habitude de fréquenter le bar d’âpres un client du bar, mais je ne les connais pas. J’étais seulement de passage. Il y avait une caméra qui prend l’angle et des caméras dans le bar café. L’agression s’est déroulée dehors. Après l’agression, les 3 individus ont pris la fuite avec leur voiture. Je n’ai pu mémoriser uniquement les 3 chiffres et les 2 lettres suivant de la plaque d’immatriculation. J’ai déposé plainte. Avec seulement 3 chiffres et 2  lettres de la plaque d’immatriculation, est-ce que c’est suffisant pour que la police puisse les identifier ? Est-ce que je dois prendre un avocat, et comment obtenir des réparations pour mes préjudices ? Le fait que je suis en arrêt maladie pour (maladie professionnelle) et je me rends chez le kiné avant d’être agressé, change quelque chose ?

Dépôt de plainte et Agression

Il y a une semaine, j’ai été victime d’une agression sur mon lieu de travail par un individu qui tenté de voler dans le magasin où je travaille. L’individu m’a frappé au visage et envoyé au sol. Je suis donc allée aux urgences et par la suite, je suis allée porter plainte au commissariat. Le lendemain, je me suis rendu à l’UMJ pour voir un médecin. Nous avons retrouvé l’agresseur qui est revenu encore au magasin. La police l’a alors emmené. Depuis je n’ai pas de nouvelle du commissariat. Vont-ils me contacter ? Que dois-je faire maintenant ? Faut-il que je prenne un avocat ?

Agression chez la voisine

J’ai été agressé le 03/02 suite à une intervention chez ma voisine à 3 h du matin qui se faisait frapper par son compagnon ainsi que sa colocataire. Je précise que c’est sa colocataire qui est venue me chercher. Après avoir appelé la gendarmerie et alors qu’elle tardait à venir (30 min) les coups et les cris reprenaient m’obligeant à intervenir. Arrivant sur la terrasse de leur maison, le couple est sorti et à ce moment-là l’homme m’a agressé en me sautant dessus. En le repoussant, je me casse le tendon du biceps droit. Les gendarmes finissent par arriver, embarquer l’homme pour l’amener chez son père… pas de GAV, pas d’analyse du sang (il était sous alcool et sous cocaïne). Le lendemain, j’ai amené ces demoiselles chez un médecin reconnu par les tribunaux pour faire constater les coups. Il me prescrit 4 jours d’ITT pour ma part et au passage fait une erreur de diagnostic en déclarant une déchirure musculaire. Le  12/04, toujours blessé et handicapé ( pas de traction et pas de supination de la main droite) je me rends chez le chirurgien qui décide de m’opérer en urgence pour réinsertion du tendon du biceps. Il me donne 10 jours d’ITT et 90 jours d’arrêt de travail. Lors de la première consultation (4 jours d’ITT) je me suis dit que ce n’était pas grave et suite aux plaintes des 2 filles, j’avais décidé de ne pas charger plus ce malheureux. Après l’opération, j’ai décidé de porter plainte, car le préjudice est vraiment trop important. Je porte plainte le 17/04. J’y retourne quelques jours après pour apporter des pièces complémentaires et le gendarme qui avait reçu ma plainte m’indique que pour eux, « c’est bouclé »et la plainte est partie au tribunal. N’ayant pas de nouvelles, je me rends le  09/07 au tribunal, ou après plusieurs bureaux, la secrétaire du procureur me dit qu’elle n’a aucune trace de ma plainte. Cela fait maintenant 2 fois que je rends à la gendarmerie où j’ai porté plainte. La première fois pour qu’on me dise que l’enquête est toujours ouverte (pourquoi ?). Je n’arrive pas avoir de réponses. (mon agresseur est-il protégé ?) Aujourd’hui, mon arrêt de travail est terminé. Par qui, dois-je faire constater mon état et comment faire valoir mes droits. N’ayant pas les moyens de prendre un avocat, je me sens un peu démuni. Je suis en train de faire une demande d’aide juridictionnelle ainsi qu’une lettre au procureur pour dépôt de plainte.

Dépôt de plainte non traité

Victime d’une agression physique avec arme par destination, avec ITT ayant entrainé un dépôt de plainte le 12 septembre, depuis lors, aucun suivi, aucune enquête diligentée, et ce, malgré les courriers au commissariat de police, tribunal de police concernés. Quelle démarche entreprendre afin que la “procédure avance” ?

Agression par X pendant le travail

Tout d’abord merci pour votre association et site qui m’a déjà beaucoup éclairé. J’ai été gratuitement physiquement agressé sur mon temps de travail et sur mon lieu de travail (je suis Géomètre) par un inconnu. Bilan Radiologique : Fracture comminutive de l’os nasal et de l’os maxillaire droit avec fracture de l’orbite, fracture-enfoncement des parois antérieur et médial du sinus maxillaire et fracture de la lame papy racée  avec trait de fracture passant par le canal lacrymal droit. Fracture des os propre du nez et de la cloison nasale avec déplacement vers la gauche. Hémosinus maxillaire et ethmoïdal antérieur droit. Emphysème sous-cutané et des parties molles péri-orbitaire. ITT au sens civil : 21 jours. Suite à ça je suis resté hospitalisé et donc opéré (Pose de vis et plaque). Je vous contacte, car malgré de nombreux témoins et que la scène eut été filmée par une caméra de station service, ma plainte sous x à la Gendarmerie n’a pas donné de suite pour l’instant et leur réponse quand je demande où en est l’enquête :” C’est probablement un étranger et il a probablement quitté le territoire français”.

error: Content is protected !!