Porter plainte contre l’hôpital, erreur médicale, décès

Pour toutes vos questions l’Association AIVF est là pour vous répondre du Lundi au Vendredi de 9h00 à 18h00

Erreur médicale, décès, porter plainte contre l'hôpital

 “Vous pouvez compter sur l’Association AIVF pour vous épauler. Bon courage à chacun. Le président d’honneur de l’AIVF Patrick Kloepfer”

 

Questions de Victimes erreur médicale 

Porter plainte contre l’hôpital, erreur médicale, décès

Notre grand mére a été Victime d’une erreur médicale. Je me pose des questions sur Porter plainte contre l’hôpital, erreur médicale, décès. Je vous contacte suite au décès de la grand mère de mon conjoint. Elle se trouvait à l’hôpital pasteur pour une occlusion intestinale, elle est arrivée via les urgences le mardi de cette semaine et s’est est ensuite montée au service qui lui était attribuée. Elle avait une sonde naso gastrique et demandait le mercredi des cachets pour la douleurs qui lui été insupportable. Elle n’a pas reçu de cachet car les infirmiers ne l’ont pas prise au sérieux et lui ont très mal parlé pour ensuite lui dire de ne plus les déranger, pour faire court et rester polie. Elle est décédée ce mercredi car la sonde n’avait pas été surveillée et s’est déplacée dans ses poumons, elle est donc morte noyée dans ses propres déchets gastriques. Ce vendredi ma belle mère est allée voir le chef de service qui lui a dit clairement que c’était une erreur médicale, que la sonde n’avait pas été surveillée et qu’elle a souffert car elle n’avait pas eu de cachets contre la douleur de l’après midi. J’ai conseillé à ma belle famille de porter plainte contre l’hôpital pour une erreur médicale qui a coûté la vie. Quelles sont les démarches à faire ?

Question de Victime erreur médicale : Plainte contre hôpital, erreur médicale

Plainte contre hôpital, erreur médicale Ma fille a été Victime d’une erreur médicale. Je me pose des questions sur Plainte contre  hôpital, erreur médicale. Plainte contre hôpital de secteur. J aimerai savoir quoi faire contre mon hôpital. Ma fille de 7 mois tombe malade otite toute les semaines pas moyens de la guérir nous décidons de l amener aux urgences qui nous diagnostique les mêmes choses que medecin de garde de la je retourne voir mon médecin traitant qui était en vacances il reprend la situation en main petite amélioration gastro milieu de semaine donc urgences de la des plaques apparaissent on nous explique que c est la fièvre etc .Les plaques empirent on l a ramené on nous dis allergie à l Antibio arreter le et sa passera tout seul. Ma fille ne dors plus depuis’une semaine malgré toute tentatives. On nous dit qu il faut être patient point barre on  nous prend de haut et on refuse de nous écouter quand on leur dit qu’elle souffre. On prend la décision d aller aux urgence d un autre hôpital qui de la comprend et voit qu il y a un soucis. Examen plusieurs médecins et au final notre fille à une maladie infantile et un traitement pour l apaiser plus de deux semaines à batailler avec un hôpital qui ne vous regarde pas et ne regarde que votre numéro de secu. J ai eu peur de perdre ma fille qui  commencer à saturer.

Recherche d’informations décès hopital

Suite à une hospitalisation mi Mars, mon père est décédé 1 mois plus tard, alors que le corps médical était rassurant quelques jours plus tôt. Après la perte brutale de mon père, nous avons essayé de faire notre deuil de cette perte soudaine. Mais, dans cette même période, nous avons appris que mon père a été victimes de traitements contre indiqués. Nous n’avons jamais été informé par l’hôpital à ce jour, nous l’avons appris par un autre canal. Vu que les médecins de l’hôpital nous ont dissimulé une information majeure, qu’il s’en est suivi le décès de mon père, nous la famille, nous nous interrogeons sur la cause réelle de son décès mais aussi sur d’autres incohérences

 

Remarques de l’Association sur une victime d’une erreur médicale : Porter plainte contre l’hôpital, erreur médicale, décès

Erreur médicale, décès, porter plainte contre l'hôpital Vous avez été victime d’une erreur médicale et vous vous posez des questions sur Porter plainte contre l’hôpital, erreur médicale, décès. C’est la loi Kouchner qui prévoit l’indemnisation. L’oniam peut aussi intervenir pour l’indemnisation. La CRCI peut rendre un avis. Nous vous invitons à prendre connaissance de la rubrique Porter plainte contre l’hôpital, erreur médicale, décès. Sinon, d’une manière générale, pour bien vous défendre nous vous invitions à lire attentivement les rubriques :
– Les postes de préjudices
– Le rôle du médecin expert
Si vous avez besoin de vous faire défendre nous vous invitons pour le médecin expert de consulter la liste des médecins experts et pour l’avocat à nous en faire la demande par email. Si vous souhaitez d’avantage de renseignements laissez nous vos coordonnées téléphoniques pour que nous puissions parler de votre accident médical sur Porter plainte contre l’hôpital, erreur médicale, décès.

Question de Victime erreur médicale : Dépôt de plainte, mauvais diagnostic, négligence médicale

Dépôt de plainte, mauvais diagnostic, négligence médicale Mon pére a été Victime d’une erreur médicale. Je me pose des questions sur Dépôt de plainte, mauvais diagnostic, négligence médicale. Informations sur un éventuel dépôt de plainte. Mon père est âgé de 87 ans et souffre de bronchite chronique (BPCO). Il avait été hospitalité dans un service général en décembre car il éprouvait des difficultés  à respirer. Le visitant presque tous les jours, j’avais remarqué que son état ne s’améliorait pas, et à ma grande surprise, au bout de 10 jours le docteur me dit qu’il pouvait sortir, alors que mon père ne s’y sentait pas apte. J’ai demandé au docteur s’il était possible de le transférer vers une maison de convalescence, mais n’ayant trouvé aucun établissement disponible, elle l’a forcé  à sortir. J’ai encore ses nombreux message vocaux où elle me demande de confirmer sa date de sortie. Mais son état empirait au fil des heures. J’ai alors appelé les urgences qui l’ont transporté à l’hôpital. Après quelques examens on m’annonce qu’il souffre d’une surinfection des bronches…L’hôpital ne l’a transféré au service Pneumologie qu’une semaine plus tard faute de place. Le service a mis en place une VNI (ventilation non invasive), mais on m’explique que ce système aurait dû être mis en place avant… Etant donné que c’est une simple machine, je ne comprends pas pourquoi on ne lui a pas fourni lorsqu’il était aux urgences… Aujourd’hui son état est grave et les docteurs restent assez flou quant à son espérance de vie. Tout cela a été causé d’abord par le mauvais diagnostic du docteur qui l’a poussé vers la sortie, que je qualifierai même de négligence médicale. Ensuite par le fait qu’il reste plus d’une semaine aux urgences sans que l’on ne lui adresse des soins réellement personnalisés (aérosols, VNI etc…).

 

Porter plainte contre un hopital consiste à vouloir réclamer une indemnisation

A retenir : 
Porter plainte contre un hopital consiste à vouloir réclamer une indemnisation
 suite au préjudice subi en cas de faute. Dans les cas les plus grave il peut s'agir d'un dépôt de plainte
 à la police quand la faute est tellement grave qu'elle peut être santionnée sur un plan pénal en plus.

Exemple de question posée suite à une erreur de diagnostic

Sujet : Erreur de diagnostic

Ma femme a appelé les pompiers samedi dernier pour des douleurs à la tête et au bras aux jambes à la nuque donc ils ont transféré dans une clinique à Lyon là ils ont fait une prise de sang et ils lui ont dit rentrer chez vous prenez un cachet c’est une grosse migraine ophtalmique ce que ma femme leur a dit ce n’est pas possible j’en ai déjà eu et c’est pas ça le médecin a affirmé que c’était bien une grosse migraine ophtalmique quelques jours plus tard nous sommes retourner voir le médecin qui nous a renvoyé faire une radio de la tête c’est là qu’ils ont découvert une artère ouverte de 7 mm dans le cerveau et là encore le radiologue nous a dit d’aller voir notre médecin ce que notre médecin a pas du tout compris qu’il l’envoie chez lui donc il nous a renvoyé de toute urgence aux urgences de là ils sont occupés et il on fait une ponction lombaire ils ont vu qu’il y avait du sang qui avait coulé donc ils ont opéré de toute urgence même les hôpitaux des urgences  comprennent pas comment ils ont pu passer à côté de ça et d’ailleurs c’est eux qui nous ont dit vous pouvez porter plainte car ce qu’ils ont fait était très grave merci de me tenir au courant pour la procédure en cas de faute de diagnostic.