Accident de moto : indemnisation

Pour toutes vos questions l’Association AIVF  est là pour vous répondre du Lundi au Vendredi de 9h00 à 18h00

Accident de moto : indemnisation

 « Vous pouvez compter sur l’Association AIVF pour vous épauler. Bon courage à chacun. Le président d’honneur de l’AIVF Patrick Kloepfer »

 

Accident de moto et indemnisation : comment faire ?

Accident de moto : indemnisation L’accident de moto relève de la loi badinter lorsque deux véhicules sont impliqués dans l’accident de la route. L’indemnisation se fait alors selon les règles de droit commun pour la victime. L’indemnisation de l’accident de moto relève d’un contrat garantie du conducteur si celui-ci n’a pas maîtrisé son véhicule. Dans les deux cas (loi Badinter ou garantie du conducteur) c’est à la stabilisation de l’état de santé de la victime de l’accident de moto que son préjudice est calculé. L’assurance organise une expertise médicale avec son médecin conseil ainsi que la victime, afin d’établir la liste des préjudices liés à l’accident de la route. L’indemnité est ensuite calculée en fonction des préjudices listés dans le rapport du médecin. Cette indemnité est versée sous forme de capital. La victime de l’accident de moto peut négocier avec l’assurance si elle estime que le préjudice n’a pas été correctement chiffré. Il appartient alors à la victime de fournir des justificatifs ou un moyen de preuve afin de faire valoir ses droits.

Conseils de l’association accident de la route accident de moto

Accident de moto : indemnisation Il est important de bien connaître votre contrat d’assurance lorsque vous êtes indemnisé dans ce cadre. Vérifiez s’il existe un seuil d’intervention à votre contrat (pourcentage d’invalidité ) afin que le contrat intervienne. Vérifiez également le plafond de garantie du contrat ainsi que le mode de calcul de l’indemnité. Certains contrats indemnisent uniquement l’invalidité permanente, il faut donc vous procurer l’intégralité du contrat afin de ne pas avoir de surprise lorsque vous recevrez la proposition d’indemnisation finale. Contactez l’association accident de moto afin d’obtenir des renseignements sur l’indemnisation de l’accident de la route ou si vous vous posez des questions sur votre contrat d’assurance.

Accident Moto  questions de victimes et explications

Question accident de moto

Accident Moto Je me permets de vous contacter suite à l’AVP à moto dont j’ai été victime.
C’était un accident de trajet travail, donc considéré comme un accident de travail.
J’ai eu un polytraumatisme avec les traumatismes suivant :

–    Traumatisme crânien sans perte de connaissance ;

–    Dermabrasions multiples ;

–    Hématomes aux organes internes ;

–   Fracture du foie avec atteinte des liaisons biliaires nécessitant une intervention ;

–   Fracture de la diaphyse fémorale gauche, ostéosynthétisé ;

–    Atteinte du nerf releveur SPE du pied gauche.

Vous trouverez l’histoire de la maladie dans le premier compte rendu chez le médecin expert réalisé. A ce jour, j’ai encore un déficit du nerf releveur même après avoir réalisé une nouvelle opération de neurolyse, je suis encore suivi pour la fracture du foie par des scanners et bilans sanguins réguliers. Je me demande donc si l’aide d’un avocat peut être nécessaire pour obtenir une indemnisation accident de la route à sa juste valeur. Mon assurance était la Mutuelle des motards. Ma moto est hors service et cet accident a bouleversé ma vie. Cette dernière m’a dit qu’elle ferait tout pour défendre mon dossier et qu’il ne fallait rien craindre. Par ailleurs, elle a estimé que mon indemnisation serait à hauteur de 75% de l’indemnisation totale car je roulais en excès de vitesse (110km/h au lieu de 90km/h). De plus, j’étais et suis encore étudiant et cela a également impacté mes études. Jugez-vous l’aide d’un avocat nécessaire ? Ou une contre visite chez un médecin expert indépendant ?

Réponse accident de moto :

Accident Moto A ce jour, après consultation du compte-rendu joint en annexe, je constate que la consolidation n’est pas encore acquise et un nouvel examen semble prévu courant janvier. De fait, il n’est pas pertinent de se faire assister d’un médecin de recours actuellement. Toutefois, en vue de l’expertise prochaine, il serait judicieux de faire le point à ce sujet. Je vous propose que nous ayons un entretien téléphonique au cours duquel il sera plus aisé de vous expliquer de manière plus précise les enjeux de cette expertise. Vous pouvez me laisser vos coordonnées téléphoniques, j’essaierai de vous appeler aujourd’hui ou demain à votre convenance. Dans le cadre d’un accident de la route, l’indemnisation est prévue par la loi Badinter.

 

Victime accident moto : se renseigner

Question : Victime accident de moto 

victime accident motoVictime d’un accident de la moto en mars ayant entraîné une incapacité totale durant 3 mois et des séquelles sur ma jambe droite, je me demande comment va se dérouler l’indemnisation de mes préjudices. L’assureur de la personne m’ayant renversé m’a déjà versé une première indemnité provisoire de 2000 euros. J’ai prochainement un rendez-vous avec le médecin expert de la compagnie d’assurance adverse puisque mon état de santé se stabilise. Est-ce à ce moment que tous les préjudices et les conséquences de mon accident de moto seront calculés ?

Réponse : Victime accident de moto

victime accident moto L’indemnisation de votre accident de moto se fera selon les règles de droit commun, c’est à dire que vous allez être indemnisés pour tous les postes de préjudices, incluant toutes les séquelles et les conséquences de l’accident de moto dans la vie de la victime dans le cadre de la Loi Badinter. C’est effectivement suite à l’expertise médicale que le médecin expert rend son rapport d’expertise, mentionnant les préjudices retenus en lien avec l’accident de moto de la victime. Si les conséquences de cet accident de moto sont importantes, il peut être utile de vous faire assister par un médecin expert indépendant lors de l’expertise médicale afin d’être certain que tous les postes de préjudice soient retenus. Une fois ce rapport d’expertise reçu, la proposition d’indemnisation de l’assureur vous sera transmise sous 5 mois. La victime de l’accident de moto aura ensuite la possibilité de négocier cette offre d’indemnisation si cela ne lui convient pas. N’hésitez pas à contacter l’Association d’aide à l’indemnisation des victimes de France si vous souhaitez plus de renseignements concernant le rapport du médecin expert ou la proposition d’indemnisation.

Voir sur le sujet

Exemples de questions sur le sujet accident de moto

Sujet : accident de la route en moto  de notre fils

Mon fils a eu un accident de la route . Une voiture lui a refusé la priorité.  Il était en moto. Il a perdu 2 fois connaissances. Côté droit :  Fractures non déplacées Omoplate  et clavicule. Double entorses du genou, entorse au pouce. Oedème, dents abimés etc… Le certificat médical par le médecin traitant. Nous avons voulu porter plainte, mais il manquait le certificat médical initial du médecin légiste. Ma question est : Quel est le certificat qui va être pris en compte : celui du médecin légiste ou celui du médecin de famille. Car depuis , les blessures s’atténuent (oedèmes bleus ). Comment se passe la visite chez le medecin légiste, est ce qu’il prend en considération les séquelles psychologiques ? Notre médecin de famille était sur le lieu de l’accident de moto et a bien préciser l’état psychologique et physique de notre fils. Il se déplace régulièrement  à notre domicile. Nous avons pris des photos, devons -nous les montrer  ? La gendarmerie nous dissuade de porter plainte, ça en devient vraiment désagréable voir stressant pour notre fils et nous-même;

Victime d’un accident de la route en moto

J ai été victime d un accident de la route en moto. Je circulais sur ma moto lorsqu un fourgon m a coupé la route et m a percuté. Mon véhicule est irréparable économiquement. Après 5 jours d hospitalisation et une opération , j ai pu regagner mon domicile. Je souffre d une triple fractures tibia péroné à la jambe droite et d un arrachement osseux au pouce droit. Une procédure gendarmerie a été ouverte et le conducteur du fourgon reconnaît ses tords et indique  avoir été ébloui par le soleil. Pourriez vous m aider dans toutes les démarches à effectuer, ne sachant pas qui contacter pour cela (avocat spécialisé ? Médecin expert?…). Je souhaite déposer plainte au pénal et au civil contre le conducteur car je ne peux pas poser le pied pendant 2-3 mois et j aurais au moins 3 mois de rééducation derrière. J étais au chômage, inscrit à pôle emploi et suivait une formation de transport matière dangereuse. Je rentrais de cette formation lors de l accident. J avais une promesse d embauche qui bien sûr n est plus d actualités vu mon état de santé.  Je suis le papa d un petit garçon de 18 mois dont je ne peux plus m occuper et ma compagne s occupe seule de notre foyer à présent. J étais également pompier volontaire avant l accident, ce qui me gênerait un revenu.

Demande d’aide suite accident de la route

Le 24 février dernier, avec ma femme nous avons eu un accident de moto, nous avons été percutés par une voiture, qui nous a percuté en sortant d’un stop. Ma femme a  été une cinquantaine de jours en réa au CHU dont 45 jours de coma, polytraumatisée.  Elle est aujourd’hui dans un centre de rééducation physique du coté. Moi j’ai eu la jambe cassée (tibia, péroné, fémur) suite à une infection j’ai du retourné au CHU, aujourd’hui je dois gérer ma convalescence, les visites auprès de ma femme, le quotidien avec nos deux filles 13 et 16 ans. Mes amis, ma famille sont autours de nous, mais je ne connais pas mes droits, je recherche de l’aide auprès de votre associations. Comment est on indemnisé d’un accident de moto ?

Accident moto non responsable

Suite à un accident de moto survenu le 26 aout et où ma responsabilité est dégagée, je conserve des séquelles corporelles invalidantes: métacarpien pouce gauche flottant, pincement des interlignes des deux poignets, pincement interligne inter phalanges petit doigt droit, douleurs importantes deux épaules. Je n’ai aucune idée de la façon dont la procédure est menée, et je ne suis pas convaincu que mon assurance me défendra au mieux de mes intérêts.

Remarque de l’association suite à un accident de moto

N’hésitez pas à contacter l’association s’il y a des conséquences et que vous êtes perdu. A l’avenir, si jamais vous souhaitiez continuer la moto il seraity prudent de bien vous renseigner sur une garantie du conducteur de la moto sérieuse, même très sérieuse…Il n’est malheureusement pas rare que le motard soit responsable de l’accident et que les séquelles soient graves.. Et il n’est pas rare que les conducteurs aient des mauvaises garanties dans leur contrat. Un motard pense souvent à bien assurer le matériel de sa moto mais pas sa personne…. C’est un erreur très importante car en fin de compte on peut toujours se remettre financièrement du coût du rachat d’une moto, mais si le motard reste paralysé par exemple, celà se compte en million d’euros…

Victime ou responsable ?

J’ai été renversé le 12 avril place de la Concorde, alors que je circulais à moto. Le véhicule a pris la fuite, j’ai porté plainte, ai demandé à l’assurance de réclamer les vidéos. L’expert de la moto a bien confirmé un choc avant gauche. Il me semble qu’au travers de ma déclaration, expertise de la moto, et demande de mise à disposition de vidéos, que j’entrerais davantage dans la catégorie victime plutôt que dans celle de l’auto accidenté (tombé seul). Or mon assurance faute de témoin de l’accident me dit me considérer comme étant tombé seul en moto.Je m’en suis relativement bien sorti, avec une entorse grade 2, limite 3 de l’épaule et deux côtes de cassées…. Donc je ne peux réellement me plaindre, mais ca a quand même été deux mois de grosse galère qui ne sont pas terminées; avec de plus l’obligation de payer la franchise, et peut-être un malus à venir.

Accident de moto et indemnisation : comment faire ?

A retenir : 
Le passager d'une moto sera toujours indemnisé en cas d'accident.
 Le conducteur sera indemnisé s'il y a un tiers et qu'il n a commis
 aucune faute de natire à limiter son indemnisation. 
Il pourra aussi être indemnisé s'il a souscris une garantie corporelle du conducteur.

Question accident de moto

Accident de moto : indemnisation J’ai été victime d’un accident de moto il y a 8 mois, j’ai perdu le contrôle de mon véhicule et suis rentré dans une voiture sur le périphérique parisien. J’ai eu une fracture de la jambe et du poignet gauche suite à l’accident de la route. J’avais souscris un contrat garantie du conducteur à l’époque, ce qui me permet de toucher une indemnisation pour mes préjudices corporels. L’assurance ne m’a toujours pas indemnisé pour le moment, si ce n’est le versement d’une première somme de mille euros, est-ce normal ? A quoi puis-je prétendre en terme d’indemnisation globale environ ?

Réponse accident moto

Accident de moto : indemnisation L’assurance attend votre consolidation afin de vous indemniser complètement, c’est donc à la fin de vos séances de rééducation que se soldera votre dossier. Vous pouvez en attendant vous renseigner sur votre contrat afin de savoir ce à quoi vous pourrez prétendre. Procurez vous une copie de votre contrat dans les conditions générales et particulières afin de savoir ce qui est prévu concernant votre indemnisation de l’accident de moto.

Exemple de question sur une indemnisation suite à un accident de moto

Passager moto accident de la route et corporel

Un ami de ma fille a eu un accident de moto avec sa passagère lundi dernier. Blessures importantes ils sont transportés tous les deux dans deux hôpitaux différents car réa. La passagère s’est réveillée et a expliqué la cause de l’accident. Un autre motard n’arrêtait pas de faire des queues de poissons a leur moto. Et quand l’ami de ma fille a essayé de lui dire d’arrêter que c’était imprudent il a fait des doigts re queue de poisson plus courte qui a envoyé leur moto dans les décors. Les deux motos ne se sont pas touchées il n’y a pas eu de collision entre eux . Le motard a pris la fuite la passagère a pu relever le numéro d’immatriculation et expliquer la cause de l’accident. Est il possible de porter plainte contre ce motard qui de par sa conduite et son irrespect a causer un grave accident ? Ils sont encore tous les deux a l’hôpital l’ami de ma fille plongé dans le coma par les médecins en raison de ses graves blessures. La police aurait dit que comme les deux véhicules ne se se sont pas heurtés ca n’a rien a voir. Donc il est seul a être responsable de cet accident. Mais c’est quand même une conduite dangereuse et en plus un délit de fuite alors que son comportement dangereux a causé un grave accident….Ca relève du pénal!!

Exemples de questions posées concertant l’accident de moto

Conducteur moto

Mon fils a fait l’objet et est victime d’un accident corporel de la circulation alors qu’il circulait sur sa moto. Les faits sont les suivants. Arrivé à une intersection un véhicule circulant en sens inverse et voulant tourner à gauche c’est immobilisé pour laisser passer réglementairement mon fils c’est alors que ce véhicule à été violemment percuté à son arrière par un autre véhicule qui le suivant projetant de ce fait le 1er sur la moto de mon fils. Le samu, la police, gendarmerie et papiers se sont rendus sur les lieux. Dans un 1er temps mon fils été transporté aux urgences  mais devant la nature des blessures à été transféré dans la nuit au CHU  d’où il est encore à ce jour hospitalisé d’après les médecin il présente plusieurs fractures au niveau du bassin et de graves liaisons derrière la vessie ainsi qu’aux environs du col de fémur. Que nous conseillez vous ? On m’a parlé de la loi Badinter.

Accident de moto offre d’indemnisation

J’ai été victime d’un accident de moto, non responsable. J’ai été pris en charge pour un traumatisme au genou et à la cheville :ma jambe a été écrasée par la moto provoquant une fracture de la malléole et une lésion du ménisque. J’ai vu un expert mandaté par l’assurance qui a éstimé que mon état de santé est stabilisé; il a estimé le DFP à 2% et les souffrances endurées à 2,5\7, or j’ai énormément souffert car je ne peux pas prendre d’anti-douleurs étant affecté du syndrome du colon irritable. L’assurance me fait une offre:DFP :1560€, souffrances:2900€, Gene temporaire :140+340 €:total 4940€. Jugez-vous ces indemnités correctes ?