AIPP ou DFP et acuité auditive

 

AIPP ou DFP et acuité auditive : vérifier le taux accordé.

aipp et acuité auditive La détermination de l’importance de la perte auditive entraînée par l’accident et du taux d’incapacité ne peut être établie qu’après un bilan clinique et audiométrique.
aipp et acuité auditive Le taux d’incapacité AIPP ou DFP doit tenir compte: de l’âge du sujet (correction de la presbyacousie), de l’état antérieur seule l’aggravation éventuelle due à l’accident doit être indemnisée. – une hypoacousie unilatérale peut entraîner une AIPP ou DFP de 0 à 12% – une hypoacousie bilatérale peut entraîner une AIPP ou DFP de 0 à 60%
aipp et acuité auditive Ce maximum de 60 % correspond à une cophose bilatérale. Représentant le taux arbitraire fixé pour la fonction auditive, il peut varier suivant l’âge auquel l’atteinte est intervenue et les possibilités de communication. Les conditions d’existence et d’activité devront être précisées.
aipp et acuité auditive Lorsqu’il y a possibilité d’appareillage, le taux AIPP ou DFP doit être calculé en tenant compte du résultat apporté par la prothèse.

Qu’est-ce que le Taux d’AIPP ou DFP ?

AIPP ou DFP Qu’est-ce que le Taux d’AIPP ou DFP ? A quoi correspond il ?  AIPP : Atteinte à l’Intégrité Physique ou Psychique. DFP : Déficit  Fonctionnel Permanent.
AIPP ou DFP Le Taux d’AIPP ou DFP se définit comme « la réduction définitive du potentiel physique, psychosensoriel ou intellectuel résultant d’une atteinte à l’intégrité anatomo-physiologique:

– médicalement constatable donc appréciable par un examen clinique approprié, complété par l’étude des examens
complémentaires produits ;
– à laquelle s’ajoutent les phénomènes douloureux et les répercussions psychologiques normalement liés à l’atteinte
séquellaire décrite ainsi que les conséquences habituellement et objectivement liées à cette atteinte dans la vie de tous les jours. »

AIPP ou DFP Rôle du médecin expert dans le chiffrage du Taux d’AIPP ou DFP :  Ce Taux d’AIPP ou DFP est évaluée, après description, par référence au « barème d’évaluation des taux d’incapacité des victimes d’accidents médicaux, d’affections iatrogènes ou d’infections nosocomiales », publié à l’annexe 11-2 du code de la santé publique (décret n° 2003-314 du 4 avril 2003) , Barème Concours médical 2002.  Il s’appuie sur le même concept européen d’AIPP
AIPP ou DFP L’évaluation du pourcentage du Taux d’AIPP ou DFP se fait dès que les séquelles de la lésion sont médicalement déterminées et que l’état de la victime est consolidé.
AIPP ou DFP Autre définition du Taux d’AIPP ou DFP : « la réduction définitive du potentiel physique et/ou psychique (AIPP ou DFP) médicalement constatable ou médicalement explicable, à laquelle s’ajoutent les douleurs et les répercussions psychiques que le médecin sait normalement liées à la séquelle ainsi que les conséquences dans la vie de tous les jours habituellement et objectivement liées à cette séquelle.
AIPP ou DFP Le taux d’AIPP est : l’ordre de grandeur, rapporté à un maximum théorique de 100%, de la difficulté que ressent tout sujet dont les séquelles sont ainsi quantifiées à effectuer les gestes et actes habituels de la vie quotidienne extra-professionnelle, donc l’ordre de grandeur de son « incapacité personnelle ».
AIPP ou DFP Le taux d’AIPP est ainsi chiffré par le médecin donc une échelle de 0 à 100 : 0 pour cent d’AIPP = pas de séquelles, 100 pour cent d’AIPP = séquelles maximales.