Questions de victimes accidents de la vie

Pour toutes vos questions l’Association AIVF est là pour vous répondre du Lundi au Vendredi de 9h00 à 18h00

AIVF : le pont pour vous aider à passer les difficultés liées à l’indemnisation de votre préjudice corporel
AIVF : le pont pour vous aider à passer les difficultés liées à l’indemnisation de votre préjudice corporel

Sécurité routière et aide aux victimes. Cliquez sur la photo

 

Questions de victimes accidents de la vie

Exemples questions accident de la vie

Besoin d’aide accident de la vie

Pour faire bref, début décembre, je tombe dans les escaliers et je me fais une fracture complète du sacrum. Aujourd’hui cette fracture est consolidée, mais cette dernière m’a “coûté”beaucoup d’un point de vue santé et me pénalise encore énormément aujourd’hui. C’est pour cette raison que je demande une indemnisation à mon assurance suite à la souscription d’une GAV lors de l’achat de notre maison. Suite à cette demande, mon assurance m’informe que je dois prendre un RDV avec un docteur expert de l’assurance afin d’évaluer le montant du préjudice. RDV auquel je peux me rendre accompagnée d’un médecin pour m’aider à me défendre, cependant je suis un peu perdue avec les honoraires “exorbitants” selon moi que ces dernières pratiques. Serait-il possible d’avoir des conseils de votre part concernant les pratiques, l’utilité, tout ce qui pourraient m’être utile dans mes démarches svp ?

Besoin d’accompagnement suite à un accident de la vie privée après deux rapports d’expertises de deux assureurs différents

J’étais victime d’un accident de la vie privée, chute d’une échelle,  4 côtes cassées, luxation et fracture clavicule droite, trauma crânien. Opération ligamentoplastie acromiaux- claviculaire qui n’a pas tenu. Arrêt de travail 3 ans .je suis maintenant en invalidité depuis catégorie 2, prévue jusqu’à la retraite juin. Mon entreprise m’a licencié, je souhaite avoir un avis d’un médecin expert. J’ai deux contrats de la vie privée. Suite aux expertises effectuées par chaque compagnie, la Maif conclut une AIPP de 12% souffrances endurées 3/7 et une date de consolidation.  La Macif conclut une AIPP de 10% souffrances endurées 3.5/7 et une autre date de consolidation. Je fais toujours du kiné deux fois par semaine. Elles sont juste d’accord pour une indemnisation à minima. Pouvez-vous me conseiller de la marche à suivre pour une indemnisation à la hauteur de mon préjudice ?

Chute et 2 tendons épaule sectionnés renseignement sur assurance accident de la vie

Suite à une chute et après avoir subi une intervention chirurgicale, je n’ai pas retrouvé ma mobilité. J’ai passé une visite médecin-conseil le 24 juillet et je n’ai toujours pas de réponse. Que dois-je faire ? Aucune nouvelle de l’assurance, donc j’ai appelé et ils me disent que temps qu’ils n’ont pas reçu le certificat de consolidation, ils ne font rien. Mais mes mouvements sont limités et donc que doit-il avoir inscrit sur ce certificat ? Je suis complétement démoralisé, ne sais plus quoi faire et surtout, je doute de cette assurance accident de la vie.

GAV suite accident de Vélo

J’ai eu un accident de vélo électrique sur la chaussée (Seule sans tiers). J’ai été hospitalisée 48h avec fracture tibia et plateau tibial. Immobilisée pendant 6 semaines attelle de zimmer puis attelle articulée 6 semaines supplémentaires. On a découvert suite scintigraphie une algodystrophie sur le genou. Depuis j’alterne séance de kiné et balnéothérapie + cryothérapie (3 fois/semaine) j’ai eu une visite (qui a duré 1/2 heure..) chez un médecin expert le 2/10. J’attends ses conclusions. J’ai un contrat GAV auprès de ma compagnie d’assurance, mais je suis sans nouvelle de leur part malgré 2 relances. Est-ce normal ? Les délais sont-ils aussi longs ? Comment vais-je être indemnisée ? Pour info, je suis en arrêt de travail depuis le 29/04 (je suis profession libérale).

Accident de la vie

J’ai eu un grave accident domestique qui m’a valu plusieurs opérations, colonne vertébrale, poumons, perfores, matériel d’ostheosynthèse qui se déplace, opération, au cours de ces opérations, j’ai été en maison de convalescence presque 2 mois aussi. L’assurance m’a attribué une somme dérisoire mandatée par leur expert. J’ai fait opposition bien sûr. Dernièrement, suite à de graves problèmes urinaires, mon médecin m’a fait faire des examens approfondis et il s’avère que j’ai eu aussi une fracture du bassin et qui me cause des problèmes à vie.

Accident corporel responsabilité civile

Mon fils a été victime d’un accident en centre de loisirs. Il a été touché aux dents. Depuis, sa situation se dégrade. Est-il possible d’adhérer à l’association pour avoir de l’aide et des conseils pour l’indemnisation ?

Indemnisation accident de la vie

Suite un accident, une projection dans un œil où je participais bénévolement parce que je suis à la retraite à des travaux sur l’exploitation de mes enfants. Il y a eu 4 jours d’hospitalisation avec retrait du corps étranger. Le rapport d’expertise indique taux d’atteinte   permanente à l’intégrité psychique et partielle de 12 % degré des souffrances endurées 3 / 7 degré de dommage esthétique 0,5 / 7 répercussion éventuelle sur ce qu’elle l’activité professionnelle néant, l’agrément néant, vie sexuelle néant. Il est tenu aucun compte de mes activités de bricolage et autres. Pour le même accident, j’ai fait une déclaration à mon assurance d’accident de vie privée où je n’arrive pas à voir le rapport d’expertise pour l’instant. La responsabilité civile qui prend en charge mon accident au niveau de l’exploitation, je propose 19 500 € mon assurance de vie privée propose 14 000 sachant que la dernière ne met pas le même pourcentage taux d’invalidité et plus faible. Mes questions seraient les suivantes : Peut-on bénéficier de l’indemnisation des deux assurances sachant que les deux sont payés bien sûr. Comment peut-on faire valoir le fait que les indemnisations ne sont pas les mêmes et le rapport d’expertise est différent pour le même accident

Indemnisation accident de la vie après accident grave avec multiples traumatismes crâniens

3 ans après mon accident, chute d’un arbre lors d’une tempête de vent, après expertise, mon assurance m’informe qu’elle est en mesure de me proposer une indemnisation alors que je suis toujours en attente d’examens complémentaires (scanner des yeux, demandé par le médecin expert de plus). Il est indiqué noir sur blanc dans le rapport de l’expert que l’évaluation des séquelles auditives sont écartées parce que pas assez compétent.  Le médecin expert m’a attribué une AIPP de 26/100. Cette évaluation ne correspond pas à réalité.  J’ai toujours mal à la jambe gauche, jambe qui a reçu la branche. Mais malheureusement, j’ai juste fait un scanner au début qui ne montre rien. Pour l’oreille, j’ai fourni au médecin expert un audiogramme demandé par lui-même qui montre ma perte d’audition. Aussi, je voudrais savoir si mon assurance peut me proposer une indemnisation alors que des examens sont en cours, examens prévus en mars ? Puis- je faire d’autres examens notamment pour ma jambe qui me fait toujours mal et avec laquelle je ne peux marcher plus d’une heure ? L’expert neurologues déclare que je suis autonome dans la vie quotidienne alors que cette autonomie dépend fortement de mon état de fatigue, des troubles de l’équilibre, des vertiges et des maux de tête qui m’assaillent régulièrement. Je précise que je ne travaille plus. Aussi, dans ce contexte, mon taux Incapacité peut-elle être revue à la hausse ? Et pour finir, je voudrais savoir comment obtenir des aides pour financer un avocat ou médecin expert si je fais recours. Voilà, vous aurez compris que ma situation est compliquée pour moi, car il m’est difficile de mobiliser mon énergie pour me défendre alors que j’en ai fermement besoin pour continuer mon chemin.

Exemples de questions en droit public

Informations d’indemnisation accident de la vie contre Paris

Je voudrais savoir quels seraient les montants d’indemnisations que je pourrai avoir. J’ai eu une fracture de ma cheville gauche autour d’un arbre dans un enfoncement de 3 cm. Il n’y a pas de grille autour de cet arbre, les arbres voisins ont une grille. J’ai eu une grande douleur, je suis plâtré pendant 45 jours, puis j’aurai toutes les procédures de remise sur pied. Mes parents sont témoins de ma fracture de cheville et m’ont conduit à l’hôpital. J’ai envoyé en accusée réception tous les documents justifiants de ma fracture (lettre, lettres, témoignages, photos de l’endroit où je me suis fracturé ma cheville, les documents de l’hôpital et la radio de la fracture). Je suis en chômage partiel et étant à la recherche d’un emploi. Je voudrais savoir quelles indemnités financières, je pourrai avoir compte tenu des préjudices physiques, psychiques, immobilisation, procédures de remise sur pied (massages, exercices de la cheville) et la non-possibilité de recherché du travail ni de pouvoir travailler plusieurs mois au moment de reprendre une activité. J’ai envoyé mes documents à la mairie de l’arrondissement concerné en adressant la lettre de demande d’indemnisations financières à la ville.

Réponse AIVF

Il y a plusieurs choses à voir :

1- d’une part pour être indemnisé, encore faut-il que la ville reconnaisse sa responsabilité, ce qui n’est pas encore gagné. C’est du droit public donc d’une part l’assureur ne manquera pas de demander la preuve de l’événement et d’autre part, il faudra démontrer que c’est bien une faute, que c’est bien anormal.
2- une fois ce principe acquis, pour le chiffrage, encore faut-il qu’il y ait un rapport d’expertise sur lequel les deux parties sont ok. C’est sur la base de ces conclusions qu’alors le préjudice financier peut être établi.
.

Demande informations sur contrat GAV et recours ville droit public

J’ai chuté sur le trottoir de la ville devant ma maison et fracturé vertèbre L1. Aujourd’hui, j’ai reçu un capital ITT de 30 jours. J’ai contacté l’assureur de la garantie des accidents de la vie pour demander information sur le non-versement du capital des 60 jours. La personne me répond que je ne reçois pas les 60 jours, car pas hospitalisé plus que 10 jours (!? ). J’ai commencé il y a une semaine la kinésithérapie et du a cette fracture, je serai opéré prochainement au Canal Carpien de la main droite le mois prochain. Depuis Juin, je n’ai pas travaillé, j’ai mon épouse qui m’aide parce que beaucoup de douleurs et je suis dans un état dépressif. Je ne sais pas quoi faire, j’ai marqué rdv avec l’agence pour demander les conditions du contrat célébré. Car j’estime avoir droit au capital 60 et 90 jours ITT. Je ne vois rien dans les exclusions, ni d’autre, nulle part. On me dit aussi qu’ils continuent de me suivre jusqu’à juin !? Est-ce légal ? Je vous demande s’il serait possible d’avoir votre avis sur cette situation. Quel recours y a-t-il contre la ville en droit public étant donné l’état du trottoir à l’origine de ma chute ?