Aipp et Dfp Rachis

Pour toutes vos questions l’Association AIVF est là pour vous répondre du Lundi au Vendredi de 9h00 à 18h00

AIVF : le pont pour vous aider à passer les difficultés liées à l’indemnisation de votre préjudice corporel
AIVF : le pont pour vous aider à passer les difficultés liées à l’indemnisation de votre préjudice corporel

Sécurité routière et aide aux victimes. Cliquez sur la photo

 

Aipp et Dfp Rachis : explications

À savoir : L’AIPP ou DFP correspond à la réduction du potentiel physique, psychosensoriel ou intellectuel.

Explication sur l’AIPP

L’AIPP signifie Atteinte à l’Intégrité Physique et Psychique. C’est l’expertise médicale qui détermine le taux d’aipp. Ce poste de préjudice s’appelle également DFP, c’est-à-dire Déficit Fonctionnel Permanent. Voir coup du lapin. Soutenant l’axe du corps et servant de canal protecteur à une partie du système nerveux central, le rachis joue un rôle essentiel et il est classique d’insister sur le vécu psychologique de ses atteintes. Ce sont en pratique l’atteinte médullaire et le retentissement sur la fonction des membres inférieurs qui peuvent permettre de définir un maximum, le rachis n’assurant pas une fonction indépendante. Ici encore, l’expert ne doit pas être influencé par la lésion anatomique, mais guidé par l’analyse du retentissement des séquelles. Les séquelles des traumatismes médullaires et les séquelles neurologiques des lésions rachidiennes sont étudiées ailleurs.

Les critères d’appréciation des séquelles rachidiennes sont la nature des lésions (atteinte du mur postérieur), les déformations (rares et le plus souvent discrètes), les douleurs (spontanées ou provoquées, avec ou sans irradiations), les raideurs (souvent accompagnées de contractures, limitant les mouvements actifs ou passifs) et les signes d’irritation ou de déficit radiculaire.
– Poussée évolutive douloureuse sur une arthrose connue, avec retour à l’état antérieur 0 % (à prendre en considération dans l’incapacité temporaire et les « souffrances endurées ».)
– Décompensation d’une arthrose connue ou méconnue qui se trouve aggravée 2 à 6 % AIPP ou DFP
– Rachialgie segmentaire avec lésions ligamentaires ou osseuses légères, raideur, sans complication neurosensorielle
– Colonne cervicale 5 à 12 % AIPP ou DFP
– Colonne dorsale 5 à 10 % AIPP ou DFP
– Colonne lombaire 5 à 12 % AIPP ou DFP
– Raideur cervicale douloureuse et importance consécutive à une luxation ou à une fracture vertébrale authentifiée radiologiquement 15 à 25 % AIPP ou DFP
– Raideurs dorsales ou lombaires importantes consécutives à des fractures vertébrales authentifiées radiologiquement 10 à 20 % AIPP ou DFP
– Lombalgies tenaces avec troubles de la statique lombo-sacrée 10 à 15 % AIPP ou DFP.

L'AIPP est fixée à la consolidation par le médecin expert 

Retenir : 
L'AIPP est fixée à la consolidation par le médecin-expert