Aipp et fonction visuelle DFP

Aipp et fonction visuelle DFP

Aipp et fonction visuelle DFP A savoir : L’aipp correspond à la réduction du potentiel physique, psychosensoriel ou intellectuel . aipp signifie Atteinte à l’Intégrité Physique et Psychique. C’est l’expertise médicale qui détermine le taux d’aipp. Ce poste de préjudice s’appelle également DFP, c’est à dire Déficit Fonctionnel Permanent

Aipp et fonction visuelle DFP La perte totale de la fonction visuelle est arbitrairement évaluée à 85 % d’aipp ou de DFP pour tenir compte de la capacité restante. L’expert devra toujours expliquer le retentissement de l’état sequellaire sur les activités de la victime, permettant ainsi de corriger le caractère « arbitraire » du plafond proposé, susceptible de varier selon l’âge et l’adaptation.
Aipp et fonction visuelle DFP Si l’œil non atteint par le traumatisme avait une acuité réduite, l’incapacité sera calculée en fonction de celle-ci et de la nouvelle atteinte, les deux yeux étant indissociables pour la vision (suivant le tableau ci-dessous), mais l’expert précisera l’état antérieur à l’accident et l’incapacité qui en résultait, afin d’en dégager le taux d’aggravation.
 Diminution de l’acuité visuelle
– perte de la vision des deux yeux 85 % d’aipp ou de DFP
– perte de la vision d’un œil 25 % d’aipp ou de DFP
Aipp et fonction visuelle DFP 
Plusieurs degrés sont à envisager dans l’état de cécité. Ces degrés sont fonction de données quantitatives et qualitatives. De la variabilité de ces données résulte une variabilité des capacités visuelles restantes.
Aipp et fonction visuelle DFP Il convient donc de distinguer:
a) Cécité totale: acuités nulles ou inférieures à 1/20  85 % d’aipp ou de DFP
b) Cécité relative: acuités égales à 1/20 d’aipp ou de DFP
Aipp et fonction visuelle DFP Possibilité de quitter le lieu où il se trouve en cas de sinistre 75 % d’aipp ou de DFP
Aipp et fonction visuelle DFP 
Quasi-cécité: acuités comprises entre moins de1/10 et 1/20 ODG mais champs visuels réduits à moins de 30°  70 % d’aipp ou de DFP
Aipp et fonction visuelle DFP 
En cas d’énucléation ou d’atteintes esthétiques associées, il en sera tenu compte dans l’évaluation du préjudice esthétique.
Aipp et fonction visuelle DFP Le tableau ci-après, établi en fonction du maximum de 85% d’aipp ou de DFP permet d’évaluer le pourcentage d’incapacité en fonction de l’acuité visuelle (mesurée en dixièmes) de chacun des deux yeux. Si le chiffre d’acuité se situe dans une fourchette, on se reportera à la limite inférieure du tableau.
Aipp et fonction visuelle DFP L’examen doit être fait après correction, la nécessité du port de lunettes ou de lentilles étant précisée par l’expert.Elle peut faire l’objet d’une indemnisation, mais non au titre de l’incapacité.
Rétrécissement du champ visuel
Aipp et fonction visuelle DFP Les taux ci-dessous sont à ajouter à celui qui correspond àla baisse d’acuité visuelle, sans pouvoir dépasser les maximums prévus pour la perte de la vision d’un œil ou des deux yeux.
• Rétrécissement concentrique
– atteignant un œil (30 à 100 du point de fixation) 0 à 5 % d’aipp ou de DFP
– atteignant un œil (moins de 100) 5 à 10% d’aipp ou de DFP
– atteignant les deux yeux (30 à 100) 10 à 40 % d’aipp ou de DFP
– atteignant les deux yeux (moins de 100) 40 à 65 % d’aipp ou de DFP
• Scotome para-central de petites dimensions
– un œil 5 à 10 % d’aipp ou de DFP
– les deux yeux 10 à 30 % d’aipp ou de DFP
Aipp et fonction visuelle DFP 
Si le scotome est de plus grandes dimensions, la gêne fonctionnelle se confond avec la baisse de la vision.
• Hémaniopsie avec conservation de la vision centrale
– Homonyme droite ou gauche 20 à 25 % d’aipp ou de DFP
– Nasale 5 à 10 % d’aipp ou de DFP
– Bitemporale 50 à 60 % d’aipp ou de DFP
– Supérieure 5 à 10 % d’aipp ou de DFP
– Inférieure 20 à 40 % d’aipp ou de DFP
– en quadrant supérieur 3 à 8 % d’aipp ou de DFP
– en quadrant inférieur 10 à 20 % d’aipp ou de DFP
• Hémianopsie avec perte de la vision centrale
Aipp et fonction visuelle DFP La gêne fonctionnelle se confond habituellement avec la baisse de la vision.
Troubles de la vision binoculaire
– Diplopie dans les positions hautes du regard 3 à 10 % d’aipp ou de DFP– Diplopie dans la partie inférieure du champ 10 à 20 % d’aipp ou de DFP– Diplopie dans le champ latéral 10 à 15 % d’aipp ou de DFP
– Diplopie par décompensation d’une hétérophorie antérieure 1 à 5 %
d’aipp ou de DFP

Troubles de l’accomodation
Aipp et fonction visuelle DFP Défaut d’adaptation à l’obscurité, mydriase entraînant une gêne fonctionnelle 2 à 10 % d’aipp ou de DFP
Aphakie
Aipp et fonction visuelle DFP En cas d’aphakie unilatérale, il est nécessaire d’adopter pour l’acuité visuelle de l’oeil aphake lechiffre obtenu à l’aide des verres correcteurs conventionnel ou de prothèses pré-cornéennes.
Aipp et fonction visuelle DFP Celui-ci détermine le taux;
– Si l’acuité de l’œil opéré demeure inférieure à l’œil adelphe, il convient de majorer ce taux de 10 %  d’aipp ou de DFP
– Si au contraire l’acuité de cet œil adelphe est inférieure à celle de l’œil opéré, ce taux devra alors être porté à 15 %  d’aipp ou de DFP
Aipp et fonction visuelle DFP 
En cas d’aphakie bilatérale, l’invalidité debase est de 20 %, invalidité à ajouter à celle résultant des chiffres d’acuité visuelle, sans que l’on puisse bien évidemment dépasser le taux de 85 % d’aipp ou de DFP .
Annexes de l’œil
Aipp et fonction visuelle DFP Lagophtalmie, larmoiement, ectropion ouentropion.
Aipp et fonction visuelle DFP S’il existe une gêne fonctionnelle en plus du préjudice esthétique 0 à 5 % d’aipp ou de DFP