Indemnisation accident de voiture non responsable

Pour toutes vos questions l’Association AIVF  est là pour vous répondre du Lundi au Vendredi de 9h00 à 18h00

Indemnisation accident de voiture non responsable

 « Vous pouvez compter sur l’Association AIVF pour vous épauler. Bon courage à chacun. Le président d’honneur de l’AIVF Patrick Kloepfer »

 

Indemnisation accident de voiture non responsable explication

Indemnisation accident de voiture non responsable Vous vous posez des questions concernant l’indemnisation suite à un accident de voiture non responsable. Il faut distinguer le dommage matériel et le dommage corporel. Concernant les dommages à la voiture, l’indemnisation doit être totale : la victime d’un accident de voiture non responsable a droit à la réparation de sa voiture ainsi qu’à l’indemnisation de tous les frais qui en découlent ( carte grise par exemple ). Il a droit également à l’indemnisation du préjudice lié à l’immobilisation de la voiture pendant le temps nécessaire soit à sa réparation soit à son remplacement. Concernant les dommages corporels, la loi Badinter ne raisonne pas en terme de responsabilité mais en terme de droit à indemnisation. La victime n’était pas responsable elle a le droit à l’indemnisation intégrale de son préjudice. Tout dépendra des séquelles qu’il restera à la consolidation de la victime. Vous trouverez toutes les rubriques nécessaires sur ce site pour connaitre les droits de la victime. Il est à noter que les victimes piétons , cyclistes ou passagères, même si elles sont responsables, doivent être indemnisées. Il n’y a que contre un conducteur responsable qu’une faute peut lui être opposée pour réduire son droit à indemnisation.

Accident de la route non responsable : le droit à l’indemnisation

Indemnisation de l'accident de la route non responsable En indemnisation du préjudice corporel, on ne parle pas de responsabilité mais de droit à l’indemnisation. Aussi, on ne cherche pas à établir une responsabilité dans l’accident de la route mais plutôt à évaluer si le droit à l’indemnisation doit être réduit ou non. En effet, le responsable d’un accident peut être intégralement indemnisé de ses dommages corporels si celui-ci n’a commis aucune faute de nature à réduire son droit à l’indemnisation. La loi Badinter vise à protéger les usagers de la route par ce droit à l’indemnisation, qui est plus favorable pour les victimes que lorsque l’on parle de responsabilité. En effet, lorsque les circonstances de l’accident de la route sont indéterminées ou ne sont pas certainement établies, il n’existe donc pas de 50/50 qui réduit donc le montant de l’indemnité. Le doute bénéficie aux victimes, on indemnise donc les deux parties à 100%. Il faut donc se procurer une copie du procès verbal de police afin de savoir quelles sont les circonstances de l’accident de la route retenues. Si celui-ci détermine clairement les circonstances de l’accident, alors la victime n’ayant commis aucune faute sera complètement indemnisée. En revanche, si ce procès verbal utilise du conditionnel afin de déterminer les circonstances de l’accident de la route, le doute bénéficie à la victime qui sera intégralement indemnisée. En droit corporel, on ne cherche donc pas le conducteur responsable ou non responsable.

Question accident de la route non responsable:

Indemnisation de l'accident de la route non responsableJ’ai été percuté par un véhicule ayant dépassé une ligne blanche continue il y a 3 mois et suis maintenant en rééducation pour ma jambe. Je ne suis donc non responsable de l’accident de la route, comment se déroulera l’indemnisation de mes séquelles ? La personne responsable de l’accident de la route sera t elle indemnisé ? Je n’ai toujours pas reçu le procès verbal de police, est-ce normal ?

Réponse accident de la route non responsable:

Indemnisation de l'accident de la route non responsableIl va falloir attendre le procès verbal qui sera transmis à votre assureur afin de savoir quelles circonstances ont été retenues. Ce procès verbal peut mettre du temps avant, de sortir, c’est donc normal de ne pas avoir de nouvelles pour l’instant. De plus, il n’y a pas d’urgences à solder le dossier puisque vous n’êtes toujours pas consolidé. Ce sera en principe l’assurance du véhicule qui vous a percuté qui devra prendre contact avec vous afin de vous verser une provision jusqu’à la stabilisation de votre état de santé. L’assureur missionnera ensuite un médecin afin d’évaluer les conséquences de l’accident de la route dans votre vie avant de vous soumettre une proposition d’indemnisation. Concernant la personne responsable de l’accident, il faudra également attendre le procès verbal de police. Il pourra être indemnisé, sauf s’il a commis une faute de nature à réduire son droit à l’indemnisation (infraction au code de la route, comportement dangereux etc…). Il lui faudra sinon avoir souscris une garantie du conducteur afin d’être indemnisé.

Exemple d’indemnisation suite à un accident de voiture non responsable

Indemnisation accident de voiture non responsable J’ai été victime d’un accident de voiture alors que je circulais tranquillement avec ma compagne en moto. Je ne suis pas responsable. Une voiture est venue nous percuter fortement à l’arrière. J’ai été déstabilisé et nous avons fini notre course dans le fossé. Heureusement nous avons été blessé légèrement. Mon assureur a procédé à l’expertise de la moto et me propose 1500 euros pour la remplacer. Il nous propose à chacun une indemnisation de 300 euros pour les préjudices corporels. Est-ce que cette somme est normale? je pensais que nous pouvions avoir des dommages intérêts plus importants. Je ne suis par responsable et nous avons eu très peur.

Conseil de l’Association Accident de la Route

Indemnisation accident de voiture non responsable L’assureur vous a fait une offre d’indemnisation en pensant que vous n’avez pas de séquelles. Il a fait en fait une offre de principe car la loi Badinter l’oblige à la faire. Si vous estimez en revanche que vous avez des séquelles il convient de demander une expertise médicale afin de déterminer les préjudices. Suite à un accident de voiture la loi oblige l’assureur à faire une offre d’indemnisation même s’il ne reste pas de séquelles de l’accident de voiture. C’est à la victime de discuter si besoin cette offre. Il importe peu que la victime soit responsable ou non ( sauf pour le conducteur d’un véhicule terrestre à moteur ). En effet la loi badinter prévoit un droit à indemnisation pour toutes les victimes d’un accident de voiture.

Conseils de l’association accident de la route non responsable

Indemnisation de l'accident de la route non responsable N’oubliez pas que lorsque les circonstances de l’accident de la route ne sont pas clairement établies, le bénéfice du doute est toujours en faveur de la victime, aussi, n’acceptez pas un partage de responsabilité réduisant à 50% votre indemnisation puisque cela n’existe pas en matière de droit corporel. Contactez nous si vous vous posez des questions concernant la rédaction du procès verbal de police afin d’en savoir plus sur votre droit à l’indemnisation, que vous soyez responsable ou non responsable de l’accident de la route.

Le conducteur qui n' a commis aucune faute de nature

A retenir : 
Le conducteur qui n' a commis aucune faute de nature
 à limiter son indemnisation a le droit d'être intégralement 
indemnisé de son préjudice corporel.