Définition consolidation médicale et pièges

Pour toutes vos questions l’Association AIVF  est là pour vous aider du Lundi au Vendredi de 9h00 à 18h00

Définition consolidation médicale et pièges

 “Vous pouvez compter sur l’Association AIVF pour vous épauler. Bon courage à chacun. Le président d’honneur de l’AIVF Patrick Kloepfer”

_____________________________________________________________________

Définition consolidation médicale et pièges

Définition consolidation médicale et pièges La consolidation médicale correspond par définition à la date à laquelle l’état de la victime est stabilisé et signifie qu’il reste des séquelles.
Dire qu’une victime est consolidée avec des séquelles est donc un euphémisme. Dire qu’elle est consolidée sans séquelles est un contre sens.
La victime est donc soit consolidée, soit guérie  ( guérie veut dire qu’il y a retour à l’état antérieur ) .
L’idéal est que soit reconnue une date de consolidation qui corresponde à la date réelle : c’est en effet le meilleur moment pour apprécier les conséquences de l’accident sur l’état de santé de la victime.
Il est classique malheureusement que ce ne soit pas le cas notamment pour les pathologies du type stress post traumatique et trauma crânien.
Ce n’est d’ailleurs pas toujours nécessairement de la faute du médecin expert de l’assureur.
La victime elle même peut sous estimer les conséquences sur sa vie d’une pathologie et ne pas voir la nécessité d’attendre un peu avant d’être consolidée.
Le risque est tout simplement que les préjudices soient sous estimés.
Par ailleurs ce n’est pas parce que le médecin expert de l’assureur dit que la victime est consolidée que c’est vrai : la victime a le droit de ne pas être d’accord.

Aller plus loin sur la consolidation médicale

_____________________________________________________________________