Traumatisme Crânien Indemnisation

Pour toutes vos questions l’Association AIVF  est là pour vous aider du Lundi au Vendredi de 9h00 à 18h00

Traumatisme Crânien Indemnisation

 “Vous pouvez compter sur l’Association AIVF pour vous épauler. Bon courage à chacun. Le président d’honneur de l’AIVF Patrick Kloepfer”

___________________________________________________________

Indemnisation du Traumatisme Crânien : explications

Traumatisme Cranien Indemnisation | trauma cranien | accident route | accident de la vie | définition L’indemnisation du traumatisme crânien est rarement aisée.
Vous pouvez utiliser le présent site pour tout ce qui concerne le principe de la réparation intégrale du préjudice ( calculateur , vérification des différents postes de préjudices.)
L’indemnisation du traumatisme crânien est difficile car les conséquences d’un tel traumatisme ne sont pas toujours faciles à mettre en avant.
De plus la victime d’un traumatisme crânien éprouve par nature des difficultés à défendre son propre dossier et donc ses intérêts.
Il est souvent souhaitable qu’elle soit épaulée par un proche qui suive avec elle l’évolution de son dossier.
Dans le cadre d’un accident de la route, l’indemnisation est prévue par la loi Badinter.

___________________________________________________________

Définition d’un traumatisme crânien

Traumatisme Cranien Indemnisation | trauma cranien | accident route | accident de la vie | définition Le traumatisme crânien (ou « trauma crânien ») est la lésion cérébrale causée par à un choc violent à la tête.
Dans notre domaine d’intervention ce choc a lieu suite à un accident de la circulation, un accident de vélo ou tout simplement suite à un accident de la vie.
Les lésions cérébrales qui sont provoquées par le choc peuvent entraîner malheureusement un coma qui va de quelques heures à plusieurs semaines.
Diverses conséquences peuvent découler de ce choc : difficultés de concentration, troubles de la parole, troubles visuels, troubles auditifs, troubles mnésiques.

___________________________________________________________

Quels sont les degrés du traumatisme crânien ?

Traumatisme Cranien Indemnisation | trauma cranien | accident route | accident de la vie | définition Il y a en premier lieu le traumatisme crânien léger.
Il correspond à une perte de connaissance d’une durée inférieure à une heure.
L’amnésie post-traumatique (le patient ne se souvient plus de l’accident, et parfois des instants qui l’ont suivi) porte sur une période très courte, qui n’excède généralement pas 24 heures.
Dans ce cas de figure, dans la grande majorité des cas, les patients ne gardent pas de séquelles du traumatisme crânien léger et récupèrent en quelques mois.
Il y a ensuite le traumatisme crânien modéré, qui est l’intermédiaire entre le traumatisme crânien léger et le traumatisme crânien sévère.
La  gravité du traumatisme crânien modéré est alors évaluée en fonction de la durée de la perte de connaissance du patient, de la profondeur du coma et de la durée de l’amnésie post-traumatique.
Les séquelles sont souvent importantes et il convient de faire très attention pour l’indemnisation.
Il y a enfin le traumatisme crânien sévère, qui correspond à un coma d’une durée de plusieurs heures à plusieurs jours.
Les conséquences et les séquelles sont alors très importantes.

___________________________________________________________

Comment défendre l’indemnisation d’une victime d’un traumatisme crânien?

Traumatisme Cranien Indemnisation | trauma cranien | accident route | accident de la vie | définition A partir du moment où il reste des séquelles même en apparence peu importantes, le mieux est de se faire assister par des professionnels compétents en matière de traumatisme crânien.
En effet il est plus que jamais judicieux de se faire assister par des avocats et des médecins experts ayant une solide expérience de ce type de traumatisme : le traumatisme crânien est probablement l’indemnisation la plus difficile.
Un grand nombre de victimes nous contacte et nous constatons qu’il manque une grande partie de l’indemnisation.
Il faut en effet prendre d’une part un grand recul dans le temps pour évaluer les séquelles et d’autre part ne pas oublier toutes les conséquences de l’accident.
L’association propose l’intervention des professionnels nécessaires pour vous épauler en vue d’une indemnisation suite à un traumatisme crânien.
N’hésitez pas à nous contacter en cas de besoin.

___________________________________________________________

Indemnisation du traumatisme crânien et accident de la route

Traumatisme Cranien Indemnisation | trauma cranien | accident route | accident de la vie | définition L’indemnisation du traumatisme crânien suite à un accident de la route est intégrale à partir du moment où la victime est piéton, passager ou cycliste. ( sauf en cas de préjudice recherché volontairement par la victime )
L‘indemnisation du traumatisme crânien suite à un accident de la route pour le conducteur dépend de son implication dans l’accident.
En effet s’il a commis une faute de nature a limiter son droit à indemnisation, celle-ci sera réduite ou nulle.
Il y a cependant une possibilité d’être indemnisé si le conducteur a souscrit une garantie du conducteur.
Il conviendra alors de lire les conditions particulières et générales de son contrat d’assurances automobile afin de comprendre les modalités d’intervention de l’assureur.

___________________________________________________________

Exemple de question concernant le traumatisme crânien

PV accident et traumatisme crânien

J’ai été victime d’un accident de la route.Sur le coup Je n’ai pas pu me souvenir des circonstances de l’accident ayant eu un traumatisme crânien.La CRS chargée de l’enquete m’avait répondu en mai qu’ ils avaient bien transmis leurs conclusions (me discréditant de toute responsabilité dans l’accident)en avril au parquet .Ma cie d’assurance n’ayant pas eu le pv par trans-pv m’ a imputé la responsabilité totale de l’accident.Ce qui a eu pour impact de payer une prime malussée (coefficient de 0,62 au lieu de 0,50)auprès d’uné autre cie,ma cie m’ayant éjecté.Au miracle j’ai reçu le PV à l’automne dernier validant bien mon statut de victime.Physiquement je n’ai pas de séquelles et ne réclame rien en préjudice corporel mais il me reste cependant quelques séquelles du traumatisme crânien.Le préjudice est financier,à savoir une cotisation d’assurance malussee et une perte de salaire (500€-1000€).Quelle procédure  me conseillez-vous afin de rentrer dans mes fonds ? Dois je faire un recours pour les conséquences de mon traumatisme crânien?