Négligences médicales, décès, CRCI

Pour toutes vos questions l’Association AIVF  est là pour vous répondre du Lundi au Vendredi de 9h00 à 18h00

Négligences médicales, décès, CRCI

 « Vous pouvez compter sur l’Association AIVF pour vous épauler. Bon courage à chacun. Le président d’honneur de l’AIVF Patrick Kloepfer »

 

Victime erreur médicale : les Négligences médicales avec décès et la CRCI

Ma mére a été Victime d’une erreur médicale. Je me pose des questions sur les Négligences médicales, son décès et la CRCI. Vous trouverez ci joint le déroulé des faits qui m’opposent à un centre hospitalier. J’ai déposé un recours auprès de la CRCI. L’expert médecin  mandaté pour l’expertise médicale a ouvertement admis des négligences médicales. Mais se retranche derrière le fait ( qui n’a pu toutefois être vérifié) que ma mère serait morte de toute façon …!!! J’entends que soit néanmoins reconnue la perte de chance de survie, même vu son âge. Que justice soit rendue pour ces manquements et ces paroles inacceptables. Je dois être prochainement convoquée pour le  » jugement final  » de la CRCI. On m’a bien fait savoir qu’il y aurait « beaucoup de monde » à cette occasion … N’étant pas de la partie, je redoute de me faire laminer par manque de répartie adaptée, à cette occasion. J’espère que vous pourrez m’aider et que l’Hôpital ne s’en tirera pas ainsi.

Remarques de l’Association sur une victime d’une erreur médicale : les Négligences médicales, son décès et la CRCI

Négligences médicales, décès, CRCI Vous avez été victime d’une erreur médicale et vous vous posez des questions sur les Négligences médicales, son décès et la CRCI. C’est la loi Kouchner qui prévoit l’indemnisation. Nous vous invitons à prendre connaissance de la rubrique négligences médicales ainsi que de la rubrique CRCI. Egalement : dois-je déposer plainte ? Sinon, d’une manière générale, pour bien vous défendre nous vous invitions à lire attentivement les rubriques :
– Les postes de préjudices
– Le rôle du médecin expert
Si vous avez besoin de vous faire défendre nous vous invitons pour le médecin expert de consulter la liste des médecins experts et pour l’avocat à nous en faire la demande par email. Si vous souhaitez d’avantage de renseignements laissez nous vos coordonnées téléphoniques pour que nous puissions parler de votre accident médical sur les Négligences médicales, son décès et la CRCI.

Question de Victime erreur médicale : Négligence médicale, décès

Négligence médicale , décès Ma mére a été Victime d’une erreur médicale. Je me pose des questions sur une négligence médicale et son décès. Suspicion de négligence médicale. Ma mère de 78 ans a fait intervenir un médecin de SOS médecin car elle se vidait depuis deux jours. Je l’ai eu au téléphone aux environs de 17h30 et m’a dit attendre le médecin en question. C’est la dernière fois que j’ai parlé à ma mère car elle est décédée à son domicile quelques heurs plus tard. Sans que je puisse savoir ce qu’il c’est passé. N’ayant pu la joindre ce sont les pompiers et les gendarmes qui l’ont trouvé (j’habitais à 800km d’elle et c’est sur mon appel qu’ils sont intervenus). Une fois passé le choc j’ai demandé le rapport ils m’ont aussi dit qu’ils ne comprenaient pas comment un médecin avait pu laissé une dame âgée dans l’état de déshydratation dans lequel elle était sans l’hospitaliser. Apparemment elle est décédé vers 22h45 (recoupement fait avec sa voisine). J’ai essayé de contacter le médecin pour avoir son rapport d’intervention  par téléphone ,puis par courrier RAR sans réponse, les gendarmes ont fait des photos de l’appartement de ma mère on aurait dit qu’il y avait eu la guerre. A ce jour je pense que le médecin a fait une erreur mais je ne sais comment faire. Pour moi il y a eu négligence médicale créant le décès de ma mére. Sachant que j’ai déjà eu affaire avec l’ordre des médecins, ces derniers prennent de toutes les façons faits et causes pour leur comparses même avec des preuves irréfutables à l’appui.

Exemples de questions posées pour une négligence médicale

Négligence et perte d’audition

Je me permets de vous contacter suite à la négligence médicale que j’ai subie. Il y a 5 ans, j’ai consulté mon médecin traitant pour une otite. Celle ci m’a envoyé vers un spécialiste (ORL) qui m’a diagnostiqué une otite. Jusqu’ici pas de problème. Il faut savoir qu’à cette époque j’étais travailleur indépendant dans le secteur du bâtiment, donc tenu à quelques obligations professionnelles, donc aucun arrêt de travail. Donc au bout du deuxième traitement, le professionnel décide de lancer à nouveau un troisième traitement, tous en sachant que aucun scanner n’avait été effectué. Le troisième traitement fut très lourd : antibiotiques, cortisone, etc. Celui ci ne fit aucun effet, j’avais l’impression de n’être qu’un cobaye aux yeux du professionnel. Donc le temps passait et je subissais les désagréments des médicaments et de la maladie. Un des spécialistes décida donc, au bout de deux mois, de me faire passer un scanner pour m’annoncer que il y avait un colestatom et que cela nécessitait une opération d’urgence dans les semaines à venir. L’opération a été effectué en me laissant des séquelles, dont une perte importante d’audition. Suite à cette opération, aucun suivi n’a été mis en place si je n’entreprenais pas moi même les démarches. Quatre années se sont écoulées et à mon triste regret, unr nouvelle otite apparut et m’a conduit à une hospitalisation pour une tromboflebite, suivie d une opération de l’oreille, due à une infection. Ce qui m’a fais prendre conscience de la négligence des premiers praticiens, c’est le suivi que j ai reçu par les professionnels suite à l’opération que je bien de subir, un suivi très complet et très utile compte tenu de la situation.

En cas de négligences la victime peut être indemnisée à condition

A retenir :
 En cas de négligences la victime peut être indemnisée à condition 
qu'il soit reconnu par médecin expert que la négligence 
est bien un manquement aux régles de l'Art de la médecine.

Négligence ayant entraîné une infection grave

En février , je me suis sérieusement bléssée au pied gauche, je précise que ce pied est à problème, j’ai eu un accident qui a provoqué une hyposthésie, donc, il s’agit d’un pied dit « neurologique » . Suite à cet incident, je consulte le médecin traitant qui n’estime  pas le problème et se  complique pas la vie , soins infirmiers normaux ( la talon était complètement découpé, le derme apparaissait!). Je n’étais pas d’accord , j’en suis alarmée et décide de prendre moi -même les démarches médicales à faire. Consultation sur le net, je vois un médecin à Lyon, plaies et cicatrisation , non conventionné , je prends rendez-vous  je me rends là-bas en bus , retard, le docteur refuse de me recevoir. Il s’agit d’un refus de soins.  Deuxième négligence médicale…. Devant cette situation, Je décide d’aller dans un autre centre que je découvre à Lille. Les rendez-vous sont difficiles à obtenir , il a fallu 4 mois de délai . Pendant ce temps, le médecin traitant n’a rien fait !. Quelle négligence !  Entre- temps , la plaie ne cicatrisait pas normalement et prennait de la profondeur . En janvier , je suis hospitalisée avec 40.7° de fièvre à cause de cette négligence médicale et une fracture du calcanéum , une ostéïte , la situation est grave, l’infection à deux germes dont un coccigramme+ l’autre, je n’ai pas eu le nom,   est installée et a atteint l’astragale.Le médecin traitant refusait de me faire les documents nécessaires ! encore une fois nouvelle négligence médicale. Je suis restée hospitalisée dix jours en traumatologie et ai été opérée pour nettoyage de la plaie avec une antibiothérapie efficace et ciblée. Voilà, cette stupide affaire, deux médecins refusent de prendre les soins, le médecin traitant totalement imcompétent et c’est de sa faute si la situation a dégénéré à ce point. Mauvaise prise en charge, négligence et cela est signalé dans le rapport du docteur hospitalier. Je me suis fâchée avec le médecin traitant, je l’ai  » remercié » et évidemment changé . Je suis épouvantée de ce qui aurait pu se passer , j’ai risqué la perte de mon pied ou une septicémie ? … par la négligence et l’incompétence du médecin traitant. Hélas, ce n’était pas la première fois que je devais me débrouillée seule …. ce monsieur est dangereux … je souhaiterais qu’il soit contrôlé et également être indemnisée si possible pour tous les ennuis qu’il m’a provoqué et les services que j’ai dûs payer de ma poche.