Indemnisation souffrances endurées ou prétium doloris 7/7

Pour toutes vos questions l’Association AIVF  est là pour vous répondre du Lundi au Vendredi de 9h00 à 18h00

Indemnisation souffrances endurées ou prétium doloris 7/7

 « Vous pouvez compter sur l’Association AIVF pour vous épauler. Bon courage à chacun. Le président d’honneur de l’AIVF Patrick Kloepfer »

 

Indemnisation souffrances endurées ou prétium doloris 7/7

Combien vaut l’indemnisation des souffrances endurées ou prétium doloris à 7/7 ?

Combien vaut une indemnisation souffrances endurées 7/7 ou prétium doloris ?

Indemnisation souffrances endurées ou prétium doloris 7/7 La moyenne financière de ce postes souffrances endurées 7/7 ou prétium doloris se situe entre 25 000 € et plus. Si un assureur vous fait une offre que vous estimez insuffisante vous avez parfaitement le droit de la discuter. Pour cela il suffit d’écrire à l’assureur en disant que vous n’êtes pas d’accord et que vous demander par exemple 40000 euros pour l’indemnisation de vos souffrances endurées 7/7. Un chiffrage à 7/7 des souffrances endurées correspond à des souffrances endurées dites « Très important ». Même si vous pensez avoir souffert beaucoup et que le chiffrage de vos souffrances endurées ou prétium doloris est de 7/7 ne vous offusquez pas de ce qualificatif « Très important ». Cela ne veut pas dire que vous n’avez pas souffert assez… C’est juste par comparaison au barème qui a mis cette dénomination aux souffrances endurées ou prétium doloris 7/7. Il est vrai qu’il est difficile de comparer les souffrances . C’est le maximum du barème. D’autre part il faut savoir que cette qualification à 7/7 des souffrances endurées ou prétium doloris ne concerne que la période du jour de l’accident au jour de la consolidation. Les souffrances futures sont prévues dans le taux d’AIPP. Voilà à quoi correspondent les souffrances endurées 7/7 ou prétium doloris  : pour les situations qui dépassent les cas précédents d’évaluation 1 à 6 /7.

Attention discussion de l’indemnisation souffrances endurées 7/7 ou prétium doloris

Indemnisation souffrances endurées ou prétium doloris 7/7 En discutant avec les victimes il arrive parfois qu’on prenne conscience qu’en fin de compte c ‘est le chiffrage médical des souffrances endurées 7/7 ou prétium doloris qui est contesté. En ce cas il ne sert à rien de discuter l’indemnisation avec l’assureur : il n’appartient pas à un rédacteur ou à un inspecteur d’assurances de requalifier les souffrances endurées 7/7 ou prétium doloris. Il faut alors vous adjoindre un médecin expert de victimes et demander une expertise contradictoire dans l’espoir que le chiffrage soit plus favorable.

Le pretium doloris à 7/7 est particulièrement discutable dans son montant

A retenir :
 Le pretium doloris à 7/7 est particulièrement discutable dans son montant 
puisqu'il s'agit du maximum de la fourchette dans son chiffrage médico-légal.