Indemnisation erreur médicale : quel montant ?

Pour toutes vos questions l’Association AIVF  est là pour vous répondre du Lundi au Vendredi de 9h00 à 18h00

Indemnisation erreur médicale : quel montant ?

 « Vous pouvez compter sur l’Association AIVF pour vous épauler. Bon courage à chacun. Le président d’honneur de l’AIVF Patrick Kloepfer »

 

Indemnisation de l’erreur médicale : quel est son montant ? Explication

Il est légitime pour une victime d’une erreur médicale de se poser la question du montant d’indemnisation qui en découle et notamment lorsqu’il reste des séquelles invalidantes. La meilleure réponse est cependant de dire que le montant de l’indemnisation d’une erreur médicale est différent selon les victimes et qu’il n’est pas sérieux de donner une réponse. En effet le montant de l’indemnisation d’une erreur médicale dépend en premier lieu du chiffrage qui sera établi par un médecin expert une fois que votre état de santé sera consolidé. Le médecin expert déterminera alors les différents postes de préjudice. Il faut ensuite, à partir de ce document, établir les conséquences qui en découlent : ce n’est pas la même chose si vous pouvez reprendre votre travail que si vous devez avoir un poste aménagé. Ce n’est pas non plus le même montant s’il faut ou non prévoir des heures de tierce personne ( femme de ménage par exemple ) pour vous aider à vie ou non, s’il faut prévoir un véhicule aménagé ou non etc etc… Une fois les conséquences établies, le montant de l’indemnisation peut enfin être calculé.

Exemple montant d’indemnisation de l’erreur médicale

Exemple : je suis victime d’une erreur médicale. J’ai perdu l’usage de mon bras droit et je suis menuisier. Le médecin expert chiffre l’AIPP à 25 pour cent, le prix de la douleur à 3/7, le préjudice esthétique à 3/7. Je ne peux plus faire mon sport favori, le ping pong. Je ne peux plus faire mon travail. Cependant je suis en retraite dans Un an. J’ai besoin d’une aide à domicile pour compenser l’usage de mon bras droit. Le montant de l’indemnisation de l’erreur médicale pourrait être par exemple de :
AIPP 40 000 euros
Prétium doloris  5000
Préjudice esthétique  5000
Pertes de revenus jusqu’ à  la retraite : 6000
Incidence sur la retraite capitalisée : 3000
Tierce personne à vie 12000
Total 71000 euros
Comme vous pouvez le constater pour connaitre le montant d’une indemnisation suite à une erreur médicale il convient d’additionner les différents postes de préjudices et leurs conséquences. Si vous souhaitez être informé par l’Association sur votre cas si vous êtes victime d’une erreur médicale, vous pouvez joindre l’Association. En revanche celle-ci ne vous donnera pas de montant d’indemnisation car il n’est pas sérieux de procéder ainsi. Les seules fois où il est possible de donner une indication de montant  sont quand le préjudice est minime et qu’il s’agit tout simplement alors de calculer les pertes de revenus, les frais restés à charge, et de considérer qu’il y a forcement eu un petit prix de la douleur ( 500 à 1000 euros ).

Exemples de questions concernant le montant d’indemnisation suite à une erreur médicale

Quelle indemnisation ?

Suite à une ablation totale de l’estomac et 1metre 50 d’intestin je me retrouve avec des douleurs recurante ,comme des décharges électriques, et d’autres séquelles, j’ai entamé une procédure avec l’oniam pour obtenir une indemnisation suite à cette erreur médicale et j’ai eu deux expertises, et qui ont rendu un rapport ou ils ont dit qu’il n’avait rien trouver pour imputer une faute pré ou post opératoire mais que séquelles étaient réel, mais on m’a dit que comme cela était à l’amiable il n’était pas nécessaire de prendre d’avocats, mais la première expertise ĺ’hôpital sont arrivés avec un avocat et un chirurgien viscérale, vous vous doutez de notre surprise à mes parents et moi même, donc je voudrait vous demander pourquoi je n’ai eut aucune indemnisation au titre de l’Alea  thérapeutique.

Insensibilité suite chirurgie et faute médicale

Suite à une varice située sur la jambe gauche, le chirurgien m’a dit qu’il été préférable de m’opérer avant de retomber enceinte. Le chirurgien a sectionnée un nerf durant l’opération et j’ai ainsi perdu la sensibilité de la moitié du pieds gauche. Des douleurs neuropathiques avec une sensation de brûlure, de picotements, d’engourdissements ou encore de fourmillements se sont alors déclarées sur cette zone de perte de sensibilité. Je ressens même parfois comme des décharges électriques ou un coup de poignard. Je ne peux plus dormir et suis obligés de prendre des médicaments. Je suis allée voir le chirurgien suite à cela, qui me dit que c’est très rare que ça arrive et que ça fait partie des risques. Je voudrais ainsi savoir ce que je peux faire ? Il s’agit à l’évidence d’une faute médicale non ? En ce cas à quelle indemnisation je peux prétendre ?

En cas d'erreur médicale reconnue la victime

A retenir : En cas d’erreur médicale reconnue la victime a le droit d’être intégralement indemnisé des conséquences.

Erreur Médicale

Je suis totalement perdue dans les démarches je dois effectuer.  Nous étions en Normandie et mon mari s’est senti très mal perte d’équilibre paroles incohérentes et mal de tête nous avons appelé les pompiers pour qu’il soit transféré en urgence.  Les pompiers l’ont conduit à l’hôpital. Il est resté 3h en urgence et il a effectué un scanner. Apparemment ils auraient vu des tâches grisâtres mais ne comprenaient pas l’origine. Ils l’ont fait sortir en disant qu’il n’y avait pas d’urgence neurologique et qu’il fallait faire des examens à l’extérieur. Nous sommes rentrés le 23 chez nous, et mon mari le 24 août à 7h au matin a été hospitalisé à l’hôpital. Il a eu un gros avc mais malheureusement il était trop tard pour lui il en est décédé. J’avais donné le dossier  à l’hôpital et  les neurologue  m’ont fait part qu’il y a eu une grosse erreur médicale. Ils auraient  dû l’hospitaliser en urgence et l’opérer. Oui je souhaite poursuivre cet hôpital car ils n’ont pas essayé de sauver mon mari. Aujourd’hui je me retrouve seule avec nos trois enfants et notre souffrance horrible. Merci à vous de vouloir bien m’aider dans mes démarches administratives pour venger mon mari et que ce médecin ne détruise plus de famille. Je souhaite savoir le montnat d’indemnisation suite à cette erreur médicale qu’il convient de demander .