Contester une indemnisation corporelle d’assurance

Pour toutes vos questions Association Accident de la route  est là pour vous aider du Lundi au Vendredi de 9h00 à 18h00

Comment contester une indemnisation corporelle d'assurance ?

 “Vous pouvez compter sur l’Association AIVF pour vous épauler. Bon courage à chacun. Le président d’honneur de l’AIVF Patrick Kloepfer”

_____________________________________________________________________

Comment contester une indemnisation corporelle d’assurance ?

Comment contester une indemnisation corporelle d'assurance ? Il s’agit pour la victime de l’accident de la route , de la vie ou médical de faire valoir son droit à l’indemnisation.
Il faut distinguer la contestation du rapport d’expertise, et la contestation de de la proposition d’indemnisation corporelle de l’assurance.
En effet, contester le rapport d’expertise sert à obtenir un nouveau rapport décrivant les séquelles corporelles ainsi que les conséquences de l’accident de la route, dela vie ou médical dans la vie de la victime, tandis que contester la proposition d’indemnisation corporelle d’assurance sert uniquement à négocier les montants proposés en gardant pour base de calcul le rapport d’expertise.
La victime doit donc dans un premier temps contester le rapport d’expertise si elle estime que celui ci n’est pas correct, puis contester la proposition d’indemnisation corporelle d’assurance sur la base du nouveau rapport.

_____________________________________________________________________

Contester le rapport d’expertise médicale de l’assurance

Comment contester une indemnisation corporelle d'assurance ? La victime de l’accident de la route, de la vie ou médical doit pour cela prendre contact avec un médecin conseil de victime qui ne travaille pas pour une compagnie d’assurance afin de lui demander si le rapport du médecin de l’assurance est correct.
Il s’agit ensuite de contester le rapport en demandant à son médecin conseil de procéder à l’expertise médicale contradictoire, afin d’obtenir un nouveau rapport qui serait plus favorable.
Le médecin conseil de la victime de l’accident signe le rapport d’expertise médicale contradictoire s’il est d’accord avec les conclusions retenues.
L’ensemble des séquelles corporelles liées à l’accident de la circulation, de la vie ou médical seront retenues uniquement si le rapport médical initial de l’accident les mentionne.

_____________________________________________________________________

Contester la proposition d’indemnisation corporelle d’assurance

Comment contester une indemnisation corporelle d'assurance ? La victime peut contester la proposition d’indemnisation corporelle d’assurance par écrit si elle n’est pas d’accord sur les montants proposés par l’assurance.
Elle peut pour cela consulter la jurisprudence de la cour d’appel de sa région afin de vérifier si les montants proposés par l’assurance sont corrects.
La victime peut sinon contacter une association ou un professionnel spécialisé avocat dans l’indemnisation corporelle afin d’obtenir un avis sur l’indemnisation proposée.
La négociation peut ensuite se dérouler par écrit avec l’assurance, jusqu’à trouver un accord sur l’indemnisation corporelle.
Enfin, si aucun accord n’est possible à l’amiable avec la compagnie d’assurance, il faudra que la victime fasse appel à un avocat afin de demander au tribunal compétent de trancher le litige, c’est le dernier recours pour contester une indemnisation corporelle d’assurance.

_____________________________________________________________________

Exemple de question posée concernant la contestation d’une offre d’indemnisation par un assureur

Sujet : accident de la route et contestation de la proposition de l’assurance

Suite à un accident de la route survenu sur le trajet travail-domicile, une voiture m’a coupé la route et j’ai été transporté par une ambulance aux urgences, en présence de la police routière qui a établie le constat puisque la personne a voulu prendre la fuite mais qui s’est arrêtée plus loin par la police !
j’ai eu une entorse cervicale, une entorse au thorax, une entorse au genoux gauche (qui s’est agravée en lombalgie et déplacement de la partie externe (rachis lombaire) dont je souffre toujours et qui m’a coûté une proposition de rupture conventionnelle par mon employeur, des pertes de revenus, des séances de psychothérapie (je suis toujours suivie) et des séances de kiné-thérapie, un arrêt accident de travail de 15 jours suivie par plusieurs arrêts maladie…
J’ai aussi appris que je suis enceinte de 3 mois !!! suite à des douleurs abdominales aux urgences, l’état du bébé s’est stabilisé et je vais bientôt accoucher mais malheureusement par césarienne programmée car mon bassin s’est déplacé et le bébé est en siège et ne se retourne pas depuis 3 mois ! et les douleurs dorsale et lombaire ne me facilite pas ma vie intime ni ma grossesse car je souffre depuis le mois d’octobre et l’assurance ne m’a pas fait de proposition d’indemnisation, j’ai du les contacter courant février, et suite à l’envois du dossier je viens de recevoir une réponse d’indemnisation provisoire de 200€ !!!
j’ai effectué via votre site des simulation qui résulte bien différente de celle que l’assurance me propose à ce jour.

j’ai besoin de votre aide svp, comment contester cette proposition, sachant qu’aucune expertise médicale n’a été proposée, et si je n’avais pas relancer cette assurance, elle ne comptais pas m’indemniser, je cite ” en quelle honneur voulez vous qu’on vous indemnise” me dit une conseillère au téléphone…
à savoir que l’assurance a déjà remboursé/rachetée la voiture de société avec laquelle j’ai eu l’accident et qui n’était pas réparable…