Association d’Aide à l’Indemnisation des Victimes de France

Association d’Aide à l’Indemnisation des Victimes de France

Pour toutes vos questions l’Association AIVF est là pour vous répondre du Lundi au Vendredi de 9h00 à 18h00

association aide victimes de France AIVF 

 “Vous pouvez compter sur l’Association AIVF pour vous épauler. Bon courage à chacun. Le président d’honneur de l’AIVF Patrick Kloepfer”



Incendie à Rouen. Catherine Morin-Desailly interpelle Édouard Philippe

La sénatrice centriste de Seine-Maritime demande un suivi médical et épidémiologique sur le long terme pour toutes les 
populations exposées dans l’ensemble des zones impactées par le nuage  de l’incendie de Lubrizol.
Catherine Morin-Dessailly, sénatrice (Union centriste) de la Seine-Maritime, a interpellé lors des questions d’actualité
au gouvernement le Premier ministre sur l’incendie de Lubrizol. L’élue rouennaise a relayé l’angoisse et la colère de la 
population. Les enquêtes judiciaire et administrative doivent rapidement déterminer les responsabilités. 
Mais là, c’est la santé qui prime, des réponses précises et des explications claires sont attendues ». 
Et d’ajouter : Lors de votre venue à Rouen, Monsieur le Premier ministre, vous vous êtes engagé à la transparence,
 elle est garantie par l’article 7 de la Charte de l’environnement.

Commission d’enquête

La sénatrice centriste de la Seine-Maritime s’est demandé si nous étions bien préparés à gérer des crises industrielles 
de ce type et si toutes les leçons avaient été tirées d’AZF. 
Le Sénat va créer une commission d’enquête ou de contrôle permettant une analyse et un suivi de la situation et un 
retour d’expérience qui vise aussi à améliorer les procédures .
 Catherine Morin-Desailly se rendra ce soir à Forges-les-Eaux pour assister à la rencontre des élus très inquiets de la
 situation avec le préfet.

Association aide victimes AIVF introduction

association aide victimes Vous souhaitez découvrir l’indemnisation d’un accident de la route, d’une erreur médicale, d’une infection nosocomiale, d’une agression ? L’association AIVF vous donne toute l’information nécessaire. L’indemnisation nécessite d’avoir un minimum de culture pour se défendre correctement.

Association d’Aide à l’Indemnisation des Victimes : présentation

L’Association d’Aide à l’Indemnisation des Victimes de France a pour vocation l’aide à l’indemnisation des Victimes. Elle participe également à la commission des Usagers de la Route et fait des actions de prévention. L’Association a décidé de se mobiliser pour vous apporter l’ éclairage nécessaire à votre situation. Qu’est ce qu’un prétium doloris ? Où puis je trouver un médecin de Victimes ? Comment savoir si l’offre d’indemnisation de mon préjudice corporel est correcte ?  Nous sommes là pour vous donner les informations utiles. Quelle indemnisation est possible en cas d’accident de la route ? Par ailleurs, le site de l’association d’aide à l’indemnisation des victimes de France est partenaire du site Handicap Info qui est un portail d’informations au service du handicap et de l’autonomie pour les personnes.

Association d’Aide à l’Indemnisation des Victimes de France

Bonne visite à tous et bonne lecture sur le chemin de l'indemnisation...
et n'hésitez pas à poser vos questions dans la rubrique prévue à cet effet si besoin ! 

Association aide victimes : doit-on avoir confiance dans son assureur pour se faire défendre ?

association aide victimes Sans être mauvaise langue il y a impossibilité majeure pour un assureur de défendre sérieusement son client. La réforme de la protection juridique n’est pas allée assez loin. Il faudrait tout simplement interdire aux assureurs de vendre de la protection juridique. L’assureur se retrouve dans une situation d’être juge et partie. Non seulement il n’a aucun intérêt à créer une inflation des indemnités vis-à-vis des autres assureurs  (une fois il se retrouve comme payeur, une autre fois comme défenseur)  mais en plus, il a signé des conventions avec les assureurs ! Il ne joue donc pas son rôle de défenseur alors même que la victime a payé une cotisation pour être défendue…

Aide à la CPAM : agir pour l’aider, c’est agir pour tout le monde

association aide indemnisation victimes france erreur medicale avocat accident route Ayez une attitude citoyenne : on peut ne pas être content de la loi, du gouvernement, des assureurs … Il n’est pas interdit d’avoir des avis pour un monde qu’on voudrait plus juste pour les victimes … Mais il faut aussi être actif ! Et agir cela commence par faire des choses simples… Pensez donc quand vous faites valoir vos droits vis-à-vis de la CPAM à ne pas oublier de signaler à celle-ci quand il y a un responsable ! (accident de la route, erreur médicale, etc…).

Exemple de question posée à l’Association

Opération esthétique ratée

J’aimerai rentrer en contact avec votre association d’aide aux victimes pour connaitre la procédure à suivre pour déposer une plainte contre un chirurgien qui m’a opérée à la clinique pour implants mammaires puis à 2 reprises a son cabinet médical pour changement d’implants et lipostructure. Le résultat n’est pas satisfaisant et la lipostrucure m’a laissé des séquelles sur les cuisses.  Mon métier était mannequin lingerie et depuis ces opérations, je ne travaille quasiment plus dans ce domaine. C’est assez urgent, car ma dernière opération date d’avril et j’ai cru comprendre qu’on ne peut aller au pénal que dans les 3 ans.

 

Association aide victimes : notre recommandation numéro 1

association aide indemnisation victimes france erreur medicale avocat accident route Pour se faire indemniser correctement une victime doit penser à avoir un minimum de culture indispensable dans le domaine de l’indemnisation. Il s’agit d’une part d’avoir une connaissance minimale sur le domaine lui-même comme la notion d’Aipp ou de Prétium doloris. Il s’agit d’autre part, avant de choisir un défenseur éventuel, d’avoir compris le rôle des différents professionnels : avocat, médecin expert, expert en indemnisation.

Association aide victimes : barème indemnisation du préjudice corporel

association aide indemnisation victimes france erreur medicale avocat accident route Nous proposons sur le site des barèmes d’indemnisation du préjudice corporel. Il y a à votre disposition :
– Un calculateur donné à titre pédagogique afin de vous permettre de comprendre comment se calcule une indemnisation.
– Des barèmes indicatifs d’indemnisation du préjudice corporel de différents tribunaux pour avoir une idée de la valeur de chaque poste.

Charte de la victime qui souhaite se défendre correctement :

1- Je m’intéresse sérieusement à mon dossier : je souhaite le comprendre et maîtriser mon indemnisation.

2- Je me renseigne avant de choisir un avocat ou un médecin expert : je souhaite comprendre le rôle des uns et des autres. Je veux un professionnel avec qui je peux faire équipe.

3- En responsabilité médicale avant de me lancer dans l’aventure je comprends que je dois savoir si mon recours est possible ou non pour m’éviter une procédure inutile.

4- Je comprends pourquoi je ne peux pas faire confiance à mon assureur pour me défendre.

5- Je fais l’effort de comprendre les différents postes de préjudice qui existent car je suis le mieux placé pour voir concrètement dans ma vie les implications de mon accident.

Association aide victimes accident de la route 

association aide indemnisation victimes france erreur medicale avocat accident route L’ AIVF intervient pour aider les victimes d’un accident de la route à comprendre comment va se dérouler leur indemnisation et à éviter les pièges. Elle permet à chaque victime d’avoir les connaissances minimums indispensables  en matière d’indemnisation de l’accident de la route. Elle propose si nécessaire des médecins experts, des avocats susceptibles d’intervenir pour les défendre. Le principe de l’accident de la route et que toute victime d’un accident de la route a à priori le droit d’être intégralement indemnisé de son préjudice. C’est pour le conducteur qu’existe une exception : on peut lui opposer pour réduire son droit à indemnisation sa faute. Le conducteur peut cependant être indemnisé même quand il a commis une faute s’il a une garantie du conducteur.

Exemple de question posée à l’Association concernant l’indemnisation d’un accident de la route

Information suite à un accident de la circulation. J’ai été victime d’un accident de la circulation. J’ai été renversée par un véhicule alors que je circulais en trottinette, blessures légères (contusions) certificat médical à l’appui et trottinette HS. Un constat à été établi, après quelques semaines sans nouvelles j’ai appelé mon assurance (responsabilité civile car je n’avais pas assuré la trotinnette) qui m’a dit qu’ils ne prenaient pas en charge et m’ont conseillé de m’adresser à une assistance juridique car je n’ai pas été contactée non plus par l’assurance du véhicule qui m’a percuté.

Association aide victimes erreur médicale

association aide indemnisation victimes france erreur medicale avocat accident route L’AIVF intervient pour aider les victimes d’une erreur médicale, d’une infection nosocomiale ou d’un aléa thérapeutique à être s’y connaître pour se faire indemniser correctement. Elle indique aux victimes comment se défendre seul et propose si besoin des professionnels pour se défendre. Elle explique le rôle très important de la CRCI.

Exemple de question posée à l’Associaton concernant une responsablité médicale

Incident et négligence au CHU

Je devais passer une IRM cérébrale mercredi dernier au CHU et je devais me présenter à l’hôpital pour une injection de produit de contraste. La personne que j’ai eu n’a pas réussi à m’injecter le produit et m’a piqué par deux fois au mauvais endroit. J’ai eu extrêmement mal et n’ai pas pu passé l’IRM qui a du être annulé. La personne en question ne m’a pas dit qui elle était et ne s’est pas excusée, me laissant seule et sans assistance après cet incident. J’ai un énorme bleu , j’ai pris des photos. Je suis traumatisée par ce qu’il s’est passé dans ce service, je suis encore sous le choc. J’attendais cet IRM depuis deux mois, cet incident le reporte à dans deux mois de nouveau, je ne peux me permettre un tel délai mais la personne qui m’a fait l’injection m’a dit que je devais recommencer le protocole. Cela est inacceptable que je doive payer de ma santé pour la négligence et l’incompétence de ce service. Je souhaite aller plus loin et demander des dommages et intérêts.

Association aide victimes d’agression

association aide indemnisation victimes france erreur medicale avocat accident route L’AIVF intervient pour aider les victimes d’une agression à comprendre les démarches à faire pour se faire indemniser. Elle présente l’aspect pénal, mais également les démarches de l’indemnisation auprès des organismes comme le Sarvi et la Civi.

Exemple de question posée à l’association par une victime suite à une agression

J’ai été agressée physiquement par un voisin il y a 3 jours. Il m’a saisie le poignet et jetée violemment au sol dans le hall de l’immeuble. Je suis tombée sur le dos – surtout zone lombosacrée et coude. Il y a un témoin. J’ai appelé la police immédiatement qui a fait un constat. Je suis allée aux urgences de l’hôpital pour examens. J’ai une ITT de 30 jours. J’ai porté plainte au commissariat. D’après ce que j’ai compris, l’affaire va être traitée par le Procureur de la République. Je dois attendre une réponse. Ma question est celle-ci : dois-je prendre un avocat pour me détendre ? Et Quelle spécialité doit avoir l’avocat pour défendre au mieux mes intérêts et obtenir des dommages et intérêts et le remboursement des frais de procédure, si l’agresseur est condamné ?

Association aide victimes des accidents de la vie

association aide indemnisation victimes france erreur medicale avocat accident route L’AIVF intervient pour l’aide aux victimes d’un accident de la vie à s’y connaître pour une indemnisation correcte. Elle donne sur son site toutes les informations nécessaires à connaître et au besoin propose les professionnels nécessaires pour obtenir une bonne indemnisation. Elle donne les renseignements que ce soit pour l’indemnisation d’un accident de la vie dans le cadre d’un contrat  GAV ou que ce soit pour l’indemnisation d’un accident de la vie en cas de recours contre un tiers responsable de l’accident.

Exemple de question posée dans le cadre d’un accident de la vie

Désaccord avec une expertise medicale. J’ ai eu un accident de la vie il y a 14 mois fracture du poignet très délicate car plâtrée dans un premier temps mauvaise consolidation puis opéré avec plaque et vis . J’ai rencontré un médecin expert qui a jugé mes séquelles à 7 pour-cent d’aipp donc aucune indemnité… j’ai des séquelles bien plus graves et donc suis en désaccord avec cette expertise. Mon assurance m’a demandé de voir un autre expert à mes frais et qu’ ils verront entre médecins experts un accord ou pas. S’ils ne sont pas d’ accord un autre médecin expert devra trancher. J’en suis donc là à la recherche d’ un autre médecin expert.

Jeux Olympiques 2024 : un futur champion à l’ AIVF !

” Il est super sympa et positif et il s’est proposé de nous faire rêver en participant aux jeux Olympiques en 2024. Aidons-le à la mesure de nos moyens. Même juste un tout petit euro compte… Il vous remercie à l’avance et vous emportera avec lui le jour J dans son aventure. C’est notre Jérôme Cankovic national ! Vas-y Jérôme, fais nous rêver, on est avec toi ! ”
Le président de l’AIVF, Mr Papet.

Association d’Aide à l’Indemnisation des Victimes de France                                   L'artiste de la raquette de l 'AIVF en pause qui pose...Difficile d'ètre un champion !
    Jeux Paralympiques soutenir Jerome Cankovic cliquez ici

" Je m’appelle Jérôme Cankoviç et après avoir été victime de deux accidents de la route,
 j’ai perdu l’usage de mes jambes » :
" Je me suis lancé le défi de participer au JO 2024. 
Par rapport à tout ce que j’ai vécu aujourd’hui : mes accidents, mes opérations ce serait une grande victoire" .
« Pour participer à des compétitions de haut niveau, j’ai besoin d’un fauteuil adapté
 mais qui a malheureusement un coût très élevé. 
Aujourd’hui, il me faudrait 12 000€ pour pouvoir réaliser ce projet qui me tient à coeur,
 pour moi évidement mais aussi pour les autres.
 Un grand Merci d 'avance pour votre aide même modeste. "
Jérôme Cankovic

Association aide victimes et professionnels

L’association propose des professionnels en cas de nécessité. Ces professionnels adhérent tous aux principes de la charte de l’AIVF afin de fournir un travail humain, honnête et de qualité. Pour les professionnels souhaitant intervenir il convient de laisser un message email à l’intention du Président de l’Association d’aide aux victimes AIVF dans la rubrique de contact.

Association aide victimes et calcul de l’indemnisation du préjudice corporel

L’association d’aide aux victimes AIVF met à votre disposition un certain nombre d’outils afin de vous faire une idée du calcul de votre indemnisation. Nous insistons sur le fait :
1- qu’il n’existe aucun barème officiel d’indemnisation. Les barèmes présents donnent donc une tendance qui se dégage des décisions des tribunaux France entière.
2- que les calculateurs donnent une idée à titre indicatif .
3- que le calculateur général est là avant tout chose pour que la victime comprenne comment se calcule une indemnisation corporelle à savoir l’addition de différents postes de préjudices retenus au préalable par un rapport d’expertise médicale.

Je décide de me défendre sérieusement ! Les Dix conseils de l’Association d’aide aux victimes AIVF

Défendre mon dossier d'indemnisation sérieusement J’ai été victime d’un accident de la route, d’une erreur médicale ou d’un accident de la vie et c’est décidé, je veux me défendre sérieusement ! Comment vais-je m’y prendre, je n’y connais rien et tout me semble compliqué !

1  Je ne fonce pas tête baissée : j’écoute avec réserve le conseil des “bons amis”. Je fais l’effort de me former un minium…
2 Je comprends qu’il ne vaut mieux pas avoir une confiance aveugle dans mon propre assureur pour les raisons évoquées sur le site…
3 Je comprends qu’il ne vaut mieux pas avoir une confiance aveugle dans le premier avocat venu même si celui-ci nous a été recommandé…
4 Je comprends que j’ai la capacité avant toute chose de me faire ma propre opinion. Ce n ‘est qu’après cette étape que je me ferai défendre si cela s’avère utile.
5 Si j’ai été victime d’une erreur médicale ( erreur de diagnostic, faute médicale, infection nosocomiale ….) je prends conscience qu’avant tout il s’agit de savoir si oui ou non j’ai le droit d’être indemnisé. C’est donc avant toute chose un problème médico légal. Le professionnel spécialiste de cette question est le médecin expert. Il y a plusieurs façons de faire : prendre l’avis d’un médecin expert de victimes ou encore saisir la CRCI.
6 Si j’ai été victime d’un accident de la route je fais l’effort de comprendre si je dois être indemnisé dans le cadre d’un contrat ( garantie conducteur ou si c’est par un tiers responsable ) car ce ne sont pas forcement les mêmes règles.
7 Concernant l’indemnisation elle même je prends le temps :
a) de comprendre la différence qu’il y a entre un avocat et un médecin expert.
b) de comprendre les différents préjudices qui existent.
c) de comprendre comment se chiffre l’indemnisation financière.
8  Si je dois me faire défendre je comprends que je dois prendre un professionnel avec qui je peux faire équipe et que celui-ci a la capacité de tout m’expliquer au fur et à mesure de mes questions dans l’évolution de mon dossier.
9  Je décide que mon but premier sera d’avoir compris en vrai combien vaut mon dossier quand je serai consolidé.
10  Je décide que c’est bien moi et personne d’autre qui prendrai les décisions dans mon dossier.