Pertes des revenus proches suite à un décès

Pour toutes vos questions l’Association AIVF est là pour vous répondre du Lundi au Vendredi de 9h00 à 18h00

AIVF : le pont pour vous aider à passer les difficultés liées à l’indemnisation de votre préjudice corporel
AIVF : le pont pour vous aider à passer les difficultés liées à l’indemnisation de votre préjudice corporel

Permanence : posez votre question via la rubrique “Contact”.  Réponse dans la journée.

Sécurité routière et aide aux victimes. Cliquez sur la photo

Pertes des revenus proches suite à un décès : explications

Essentiel à retenir

  1. Préjudice économique des proches : En cas de décès d’une victime directe, les proches, tels que les enfants et le conjoint, peuvent subir un préjudice économique.
  2. Évaluation des pertes de revenus : Les pertes de revenus des proches sont évaluées sur la base du revenu annuel du foyer, en tenant compte de divers éléments tels que la part d’autoconsommation de la victime, les frais d’obsèques, et les revenus restants après le décès.
  3. Autre préjudice économique : En plus des pertes de revenus, la réparation englobe la perte de revenus subie par les proches qui abandonnent temporairement leur emploi pour assurer une présence constante jusqu’au décès de la victime.
  4. Non double indemnisation : Il est souligné que la réparation ne doit pas conduire à une double indemnisation, notamment si le proche remplit également la fonction d’assistance par une tierce personne.
  5. Déduction des autres indemnités : En cas de perception d’une indemnité au titre de l’assistance par une tierce personne, cette dernière doit être déduite de l’indemnisation due pour la perte de revenus des proches.

En cas de décès de la victime directe, les victimes indirectes peuvent avoir un préjudice économique ( enfants, conjoints ).

Evaluation des pertes de revenus des proches 

Pour ce qui est des préjudices patrimoniaux, les pertes de revenus dues au décès de la victime , on les évalue sur la base du revenu annuel du foyer après avoir retiré la part d’autoconsommation de la victime et des revenus qui restent après le décès, des frais d’obsèques et de sépulture (qui sont pris en charge sur facture) ou des frais divers (déplacements…). Le décès de la victime directe va engendrer des pertes ou des diminutions de revenus pour son conjoint (ou son concubin) et ses enfants à charge, c’est à dire pour l’ensemble de la famille proche du défunt. Ces pertes ou diminutions de revenus s’entendent de ce qui est exclusivement liée au décès et non des pertes de revenus des proches conséquences indirectes du décès . Pour déterminer la perte ou la diminution de revenus affectant ses proches, il y a lieu de prendre comme élément de référence, le revenu annuel du foyer avant le dommage ayant entraîné le décès de la victime directe en tenant compte de la part d’autoconsommation de celle-ci et du salaire qui continue à être perçu par son conjoint (ou concubin) survivant.

Autre préjudice économique :

En outre, il convient de réparer, au titre de ce poste, la perte ou la diminution de revenus subie par les proches de la victime directe, lorsqu’ils sont obligés d’assurer jusqu’au décès de celle-ci une présence constante et d’abandonner temporairement leur emploi. En tout état de cause, la réparation de ce chef de préjudice ne saurait conduire le proche de la victime directe à bénéficier d’une double indemnisation à la fois au titre de l’indemnisation de ce poste et de celle qu’il pourrait également percevoir au titre de l ’assistance par une tierce personne, s’il décidait de remplir cette fonction auprès de la victime. Dans ce cas, il conviendra de déduire cette dernière indemnité de celle à laquelle il pourra prétendre au titre de l’indemnisation du présent poste.

Préjudice Économique pour les Ayants Droit suite au Décès d’une Victime d’un Accident de la Route

1. Comprendre le Préjudice Économique : Le décès d’un proche dans un accident de la route ne se traduit pas seulement par une perte émotionnelle, mais aussi par des conséquences financières significatives. Le préjudice économique englobe les pertes financières subies par les ayants droit, notamment les membres de la famille et les héritiers.

2. Types de Préjudice Économique : Le préjudice économique peut revêtir plusieurs formes, telles que la perte de revenu du défunt, les frais funéraires, les dépenses médicales non couvertes, et d’autres coûts liés à la gestion de la succession. Il est crucial de comprendre tous les aspects financiers pour garantir une réparation complète.

3. Assistance Juridique : Face à ces défis économiques, il est essentiel de bénéficier d’une assistance juridique spécialisée. Nos avocats expérimentés dans les affaires liées aux accidents de la route peuvent vous guider tout au long du processus, vous aidant à comprendre vos droits, à évaluer les indemnités potentielles et à engager des démarches juridiques si nécessaire.

4. Maximiser les Indemnisations : Nos professionnels s’engagent à maximiser les indemnisations auxquelles vous avez droit. Cela inclut la recherche de toutes les sources potentielles de réparation, la négociation avec les compagnies d’assurance et la présentation d’une demande d’indemnisation complète, couvrant les aspects économiques et non économiques de la perte.

5. Accompagnement Personnalisé : Nous comprenons que chaque cas est unique. Notre équipe vous offre un accompagnement personnalisé, prenant en compte vos besoins spécifiques et travaillant en étroite collaboration avec vous pour garantir une représentation juridique adaptée à votre situation.

6. Ressources et Informations : Notre site propose également des ressources utiles, des articles informatifs et des FAQ pour vous aider à mieux comprendre les démarches à entreprendre, les droits des ayants droit, et les différentes facettes du préjudice économique.

En ces moments difficiles, nous sommes là pour vous soutenir. N’hésitez pas à explorer notre site pour obtenir des informations détaillées sur la gestion du préjudice économique après le décès d’un proche dans un accident de la route. Notre équipe est prête à vous accompagner à chaque étape de ce processus.

pour ceux qui dépendaient économiquement de la victime, à un préjudice économique

A retenir : 
Les proches d'une victimes suite à un décès peuvent avoir droit 
à un préjudice d'affection et, pour ceux qui dépendaient économiquement 
de la victime, à un préjudice économique.
 Il s'agit classiquement du conjoint et des enfants n'ayant pas encore pris leur autonomie.

Questions de victimes sur la perte de revenu et le préjudice économique suite au décès d’un proche

  1. Comment les pertes de revenus des proches sont-elles évaluées après le décès d’une victime ?
  2. Quels sont les types de préjudice économique que les proches peuvent subir en cas de décès d’un être cher dans un accident ?
  3. Quelle assistance juridique est disponible pour aider les proches à faire face aux défis économiques liés au décès d’un proche dans un accident ?
  4. Comment maximiser les indemnisations pour le préjudice économique des ayants droit après un accident fatal ?
  5. Comment fonctionne la déduction des autres indemnités, notamment celles liées à l’assistance par une tierce personne, dans le cadre de la réparation pour la perte de revenus des proches ?
error: Content is protected !!