Barème d’indemnisation crci

Pour toutes vos questions l’Association AIVF  est là pour vous aider du Lundi au Vendredi de 9h00 à 18h00

Barème d’indemnisation crci

 “Vous pouvez compter sur l’Association AIVF pour vous épauler. Bon courage à chacun. Le président d’honneur de l’AIVF Patrick Kloepfer”

___________________________________________________________

Barème d’indemnisation crci explication

Barème d’indemnisation crci Il nous est souvent demandé de connaître le barème d’indemnisation de la CRCI.
Il faut savoir qu’il n’existe pas de barème de la CRCI pour la bonne raison que la CRCI n’est pas chargée de faire une indemnisation mais de donner son avis suite à un accident médical et de tenter une conciliation.
Soit l’accident médical est reconnu fautif, en ce cas c’est un assureur qui paiera.
Ce dernier utilisera des barèmes d’indemnisation “droit-commun”  voir indemnisation en droit commun
Soit l’accident médical est indemnisable au titre de la solidarité nationale : c’est alors l’Oniam qui sera chargée d’indemniser.
Le barème sera alors celui de l’Oniam.

___________________________________________________________

Barème d’indemnisation Crci, Oniam et assureurs

Barème d’indemnisation crci Pourquoi l’indemnisation faite par l’Oniam sera différente de celle faite par un assureur ?
Il est vrai que les barèmes de ces organismes sont différents.
Celui de l’Oniam est beaucoup moins avantageux.
Il faut savoir d’abord que les offres faites par les uns ou les autres à la suite du dépôt d’un dossier à la CRCI ne sont que des offres : vous avez le droit de les discuter.
Nous présentons les barèmes que ces organismes ont l’habitude d’utiliser.
S’agissant de l’Oniam pour nous le mystère est entier puisque le législateur n’a jamais prévu un tel barème défavorable aux victimes.
Vous avez le droit non seulement de discuter mais aussi celui d’assigner au besoin pour obtenir une juste réparation devant le tribunal

___________________________________________________________

Exemple de question concernant la CRCI

Je vous contacte aujourd’hui parce que j’ai fait appel à la CRCI. J’ai aussi sollicité ma protection juridique et celle-ci m’a orientée vers un médecin généraliste pour une première expertise. Dans la conclusion de cette première expertise, ce médecin généraliste a indiqué que l’avis d’un ophtalmologue était nécessaire.
Puis la CRCi m’a orientée vers un médecin Neuro chirurgien  pour une expertise. Cette expertise a eu lieu.. Mon conseil à cette expertise était le médecin généraliste qui avait réalisé la première expertise. Suite à cette deuxième expertise, il était convenu de solliciter l’avis sapiteur d’un ophtalmologue. Apparemment, le second expert,  sollicite un neurologue.
Je sollicite, en vain jusqu’à maintenant, l’assureur afin d’être défendue et expertisée par un ophtalmologue. J’ai perdu la vision  centrale de l’oeil gauche suite à une atrophie du nerf optique provoquée par un macro adénome hypophysaire géant, opéré en urgence, décelé par une IRM  alors que j’avais consulté deux cabinets ophtalmo et l’hôpital des XV XX à de nombreuses reprises.

___________________________________________________________

Autre exemple de question sur la CRCI

Sujet : contestation d’une offre d’indemnisation CRCI

Apres avoir saisi la CRCI dans le cadre d’un accident médical (clinique privée mise en cause), je reçois donc en dernier lieu, l’offre d’indemnisation de l’assureur de l’établissement.
Après vérification (j’ai pris conseil auprès d’une amie avocate), les montants sont largement sous-estimés et il y a des oublis tels que le préjudice d’agrément .
Avant de contester, dois je prendre conseil auprès d’un médecin expert/conseil, afin d’avoir un avis médical éclairé? Est-ce trop tard? Est-ce nécessaire ? (les conclusions du médecin expert désigné par la CCI étant plutôt justes ).
(Jusqu’à présent,je ne me suis pas faite assistée par un professionnel tel qu’un médecin conseil ou avocat.)