Questions  de victimes

Pour toutes vos questions l’Association AIVF est là pour vous répondre du Lundi au Vendredi de 9h00 à 18h00

AIVF : le pont pour vous aider à passer les difficultés liées à l’indemnisation de votre préjudice corporel
AIVF : le pont pour vous aider à passer les difficultés liées à l’indemnisation de votre préjudice corporel

Sécurité routière et aide aux victimes. Cliquez sur la photo

Questions posées par les victimes par catégories

Vous vous posez des questions en matière d’accident de la route, d’erreur médicale, d’aléa thérapeutique, d’agression, d’affection iatrogène, d’infection nosocomiale : prendre connaissance dans le menu déroulant des questions déjà posées par les victimes. Vous y trouverez ainsi peut-être une réponse à la question que vous vous posez.
Dans le cas contraire, n’hésitez pas à poser une question écrite pendant les heures de permanence.

L’association d’aide aux victimes de France intervient pour aider les victimes en cas d’accident de la route, d’erreur médicale, d’agression ou d’accident de la vie. Les victimes peuvent laisser dans la rubrique “nous contacter” un email explicatif avec leur question. Un bénévole de l’AIVF vous répondra dans la journée ou, selon les cas, vous téléphonera si vous avez laissé vos coordonnées.

L’association peut aussi vous proposer si besoin des professionnels tels qu’avocats ou médecins experts. Ceux-ci sont signataires de la charte AIVF au bénéfice des victimes pour assurer tant un travail de qualité sur un plan technique que sur un plan humain.

L'association d'aide aux victimes de France AIVF

Retenir : 
L'association d'aide aux victimes de France AIVF 
intervient pour aider les victimes d'accident de la route, d'erreur médicale,
 d'accident de la vie, ou d'agression, au niveau de leur indemnisation.

Exemples de questions de victimes 

Victime mineure piétonne/auto

Ma fille de 16 ans s’est fait renverser par une voiture. Elle est toujours hospitalisée à ce jour. Nous avons appris la semaine dernière que nous sommes assurés par la même compagnie que le responsable. Sachant cela, comment être sûr qu’elle sera indemnisée à la juste mesure de son préjudice ? Comment pouvons-nous être accompagnés et guidés dans nos démarches ?

Erreur médicale

J’aimerais bien savoir et m’orienter de quoi faire. Ma mère a été opérée septembre  par un grand chirurgien à paris. Elle a fait une hépatectomie et en mois de janvier, elle vient d’avoir doublé éventration pariétale de la ligne médiane supraombilicale et sous hépatique droite de contenu ascitique. Elle ne peut ni marcher ni bouger facilement, même la respiration. Svp, je veux savoir si je peux poser plainte contre l’hôpital puisque ces doubles éventrations sont dues à la mauvaise chirurgie.

Erreur médicale et décès

Poursuites contre le 15 et Hôpital (décès suite au refus d’admission de ma maman en réanimation et dysfonctionnements du service des “Urgences”). Suite au décès de ma maman, je compte poursuivre les services du 15 qui sont gérés par l’Hôpital ainsi que le service des “Urgences”. Afin de m’assister dans ces démarches, pourriez-vous me faire parvenir par e-mail, des copies de courrier en exemple pour lancer ces procédures.

Agression sur la voie publique

J’ai été victime vendredi 24 mai d’une agression, suite à laquelle j’ai perdu un œil, deux côtes cassées, fracture de l’orbite oculaire et des sinus maxillaires, je voudrais savoir quels seront mes recours si l’auteur n’est pas solvable ? Avocat en cours pour procès ! Comment évaluer le montant des préjudices.

 Agression à l’arme blanche

J’ai été agressée à l’arme blanche. Cette agression a provoqué la section de mes deux tendons fléchisseurs de la main droite. J’ai subi une micro chirurgie, des séances de kinésithérapie intensives, port de diverses attelles ainsi qu’une longue convalescence et m’a values 45 jours d’itt. Mon agresseur a été reconnu schizophrène et relâché. Mon avocate m’a laissée à l’abandon et je dois passer devant la commission de civi, qui demande une demande d’expertise auprès d’un médecin.

Accident de la vie dans le cadre sportif

Durant un match de football, licenciée dans le club, je me blesse. Aux urgences, j’apprends Qu’il s’agit d’une rupture totale du tendon d’Achille. Le club de football, où je suis licenciée, n’a pas déclaré cette blessure à la fédération de football. J’ai donc eu certains frais médicaux à ma charge.  Quel recours je peux avoir ?