Accident de scooter

Accident de scooter

Pour toutes vos questions l’Association AIVF est là pour vous répondre du Lundi au Vendredi de 9h00 à 18h00

Accident de scooter

 “Vous pouvez compter sur l’Association AIVF pour vous épauler. Bon courage à chacun. Le président d’honneur de l’AIVF Patrick Kloepfer”

 

Accident de scooter et indemnisation : comment faire ?

Accident de scooter En  cas d’accident de scooter, que prévoit la loi Badinter pour l’indemnisation ? Il faut distinguer le cas du conducteur et le cas du passager.

Conseils de l’association accident de la route accident de scooter pour le passager

Accident de scooter Le passager du scooter sera indemnisé dans le cadre de la loi Badinter. Peu importe qu’il y ait ou non un autre véhicule impliqué. C’est l’assureur du scooter dont il était le passager qui doit prendre le mandat pour l’indemniser. Ultérieurement, selon les responsabilité , il se peut que l’assureur du véhicule le plus responsable revendique le mandat, c’est à dire demande à être le gestionnaire de l’indemnisation du passager. Ce n’est pas à ce dernier de faire des démarches. Ce sont aux assureurs de se faire connaitre auprès de lui.

Accident de scooter : indemnisation du conducteur

Accident de scooter Si un autre véhicule que le scooter est impliqué dans l’accident et qu’il n’y a pas de faute de nature à limiter le droit à indemnisation du conducteur : celui-ci doit alors être indemnisé dans le cadre de la loi Badinter. Il a droit à la réparation intégrale de son préjudice. C’est l’assureur adverse qui devra l’indemniser.

Accident de scooter S’il s’agit d ‘un accident seul ou que le conducteur a commis une faute qui exclu son droit à indemnisation, alors le conducteur ne pourra être indemnisé uniquement s’il a souscrit une garantie du conducteur. Son indemnisation dépendra alors du contenu du contrat qui selon les cas est plus ou moins favorable.

Voir sur le sujet

Exemples de questions sur le sujet accident de scooter

Accident de sccoter

Un ami m’a prété son scooter 50CC.Les pompier et la police se sont deplacés et n’ont pas fait de constat d’accident alors que j’ai été transporté à l’hopital. Après trois jours de douleurs j’ai été opéré trois fois pour une fracture ouverte à la cliniqu. A ce jour mes trois doigts de ma main gauche ne fonctionnent plus. L’accident est survenu sur un parking en très mauvais état  appartenant aux hopitaux de Paris. Plusieurs lettres ont été adressé aux hopitaux de Paris ainsi qu’à l’assurance par mon avocat. J’ai 66 ans,  ma main gauche est très handicapante dans ma vie courante ce qui m’empeche de vivre normalement et me rend beaucoup moins autonome qu’avant. Pourriez-vous m’indiquer les démarches à suivre ?

Avis suite accident en scooter

J’ai été récemment victime d’un accident de la route. Conducteur d’un scooter, je rentrais de mon travail lorsqu’ un automobiliste a forcé un cédez-le-passage provoquant ma chute. Bilan : 2 vertèbres fracturées, une entorse cervicale, 1 fracture de la rotule. Mon scooter est hors service. Après 11 jours d’hospitalisation, je suis immobilisé chez moi pour au moins 6 semaines, je porte une atelle et un corset jour et nuit. J’ai lu de nombreux articles sur votre site (merci beaucoup) mais je suis toujours aussi perplexe sur le fait de devoir recourir plutôt à un avocat ou plutôt à un médecin expert voire les 2.

Accident de scooter

A retenir : 
Le passager d'un scooter sera toujours indemnisé en cas d'accident.
 Le conducteur sera indemnisé s'il y a un tiers et qu'il 'n a commis
 aucune faute de nature à limiter son indemnisation. 
Il pourra aussi être indemnisé s'il a souscrit une garantie corporelle du conducteur.

Accident de scooter, préjudice corporel

Je me permets de vous contacter à la suite d’un accident de scooter dont j’étais passagère. L’accident a eu lieu en février. J’ai été admise aux urgences dans la nuit ( plaie ouverte sur le genou et fissure de la rotule ). Je suis rentrée chez moi le matin du 8 février et après beaucoup de fièvre, un écoulement purulent et des douleurs j’ai été re conduite à l’hôpital le 9 février. J’ai été opéré le 9 à cause du grosse infection du genou ( plaie mal nettoyée ) et je suis restée hospitalisée jusqu’au 14 février. Je suis restée immobilisée près d’un mois, j’ai dû marcher avec des béquilles puis s’en est suivi de nombreuses séances de re éducation ( que je poursuis encore ). J’ai pris de nombreux rendez vous chez des spécialistes du genou, puisque la douleur persiste, plusieurs diagnostique ont été posés et j’ai des restes de corps étrangers dans le genou ( quelques millimètres ). J’ai pris contact avec l’assurance du conducteur du scooter, mais comme je ne suis pas encore guérie, je ne peux pas encore toucher d’indemnisation. J’aurais besoin de conseil pour la marche à suivre juridique ( forte douleur à la marche, des activités et je ne peux toujours pas faire…).  Et si à l’heure actuelle un recours contre l’hôpital était faisable ?

Exemples de questions posées concertant l’accident de scooter

Conducteur scooter

Suite à mon accident scooter et de nombreuses séquelles ainsi que le non renouvellement de mon contrat de travail l’ assurance me propose après plus d’ un an 8500 euros, ,je ne sais si je dois accepter et sollicite votre aide, dans l’ attente de votre contact.

Information suite à accident de circulation à scooter

Mon mari a été victime d une queue de poisson sur le périphérique (par une voiture) alors qu’il était en scooter. Il a les 2 poignets fractures dont les scaphoïdes. Sur le constat la conductrice a noté qu’elle avait coupé la route au scooter et le constat est signé (croix de son côté). Parallèlement les démarches ont ete faite pour une prise en charge en accident de trajet. Hier matin nous recevons un sms de la part de la conductrice qui a part un « comment ca va ? Et bon rétablissement. » nous explique qu’il faut refaire le constat car en fait elle n’est plus d’accord avec ce qu’elle a elle même ecrit … Nous sommes tres choqués par son comportement tres intéressés ou elle le declaré presque responsable ! Mon mari a mal, il ne peut rien faire seul, Je dois tout faire et m’occuper de lui et je travaille. Les medicaments le rendent malade aussi. J’ai demandé une aide a domicile pour lui. Que devons nous faire ? Faut il porter plainte ? A quoi devons nous faire attention? J’ai peur pour les séquelles qu’il pourrait avoir plus tard.