Chute, algodystrophie, accident de la vie

Pour toutes vos questions l’Association AIVF est là pour vous répondre du Lundi au Vendredi de 9h00 à 18h00

AIVF : le pont pour vous aider à passer les difficultés liées à l’indemnisation de votre préjudice corporel
AIVF : le pont pour vous aider à passer les difficultés liées à l’indemnisation de votre préjudice corporel

Sécurité routière et aide aux victimes. Cliquez sur la photo

Victime Accident de la vie : Chutes

Essentiel à retenir

  1. Victime d’un Accident de la vie : Le texte s’adresse à ceux qui ont subi un accident de la vie, notamment des chutes dans des lieux publics comme des marchés, des escaliers ou dans la rue.
  2. Indemnisation et Garantie des Accidents de la Vie (GAV) : Il souligne l’importance de comprendre le processus d’indemnisation, particulièrement si la victime est couverte par une Garantie des Accidents de la Vie (GAV).
  3. Recours et Éléments de Preuve : Pour envisager un recours, il est crucial d’accumuler des éléments de preuve solides tels que constats amiables ou témoignages.
  4. Accidents Relevant du Droit Public : En cas d’accident relevant du droit public, comme une chute dans la rue impliquant l’État, une municipalité ou une collectivité, la collecte de preuves devient encore plus essentielle. La charge de la preuve est inversée, obligeant la victime à démontrer les circonstances et les conditions de la responsabilité.
  5. Défense Solide : En général, pour assurer une défense solide, le texte recommande la consultation attentive des rubriques sur les postes de préjudices et le rôle du médecin expert. Il encourage également à consulter la liste des médecins experts pour les aspects médicaux et à contacter l’association par email pour trouver un avocat spécialisé, en laissant éventuellement les coordonnées téléphoniques pour des discussions approfondies sur l’accident, notamment suite à une chute.

Si vous avez été victime d’un accident de la vie, en particulier d’une chute survenue dans un marché, un escalier ou dans la rue, vous vous interrogez probablement sur le processus d’indemnisation, en particulier si vous êtes couvert par une garantie des accidents de la vie(GAV). Pour envisager un recours, il est crucial de rassembler des éléments de preuve solides. Quels sont les éléments dont vous disposez actuellement, tels que constats amiables ou témoignages ?

Dans le cas d’un accident relevant du droit public, comme une chute dans la rue impliquant l’État, une municipalité ou une collectivité, il est encore plus essentiel de prêter une attention particulière à la collecte de preuves. Dans le domaine du droit public, la charge de la preuve est inversée, obligeant la victime à démontrer les circonstances et les conditions de la responsabilité. C’est à la victime de prouver les circonstances et les conditions de mise en cause de la responsabilité. La documentation visuelle, telle que des photographies, la collecte de témoignages, voire le recours à un huissier pour constater des anomalies dans la chaussée ou le trottoir, peut s’avérer nécessaire. Cependant, même avec ces démarches, la caractérisation de la faute n’est pas toujours garantie.

En général, pour assurer une défense solide, nous vous recommandons de consulter attentivement les rubriques suivantes :

Si vous envisagez de vous faire défendre, nous vous encourageons à consulter la liste des médecins experts pour les aspects médicaux et à nous faire part de votre demande par email pour trouver un avocat spécialisé. Pour des informations supplémentaires, n’hésitez pas à laisser vos coordonnées téléphoniques afin que nous puissions discuter plus en détail de votre accident de la vie, en particulier suite à votre chute.

Voir indemnisation pour algodystrophie

Si vous êtes convoqué à une expertise médicale,

Suite à un accident de la vie avec une chute il y a deux façons de pouvoir être indemnisé. Soit la victime a une garantie "garantie des accident de la vie", 
soit il y a un tiers responsable de l'accident.

Exemples questions de victime sur la chute dans un lieu public

Chute dans un marché accident de la vie

J ai été victime d’un Accident de  la vie et je me pose des questions sur Chute dans un marché, algodystrophie. Je suis tombée dans un marché à cause d’un faux denivellé non signalé et je me suis fracturé la malléole externe gauche. Suite à cela, j’ai été plattré pendant 4 semaines et j’ai porté une botte de marche avec interdiction formelle de poser le pied 15 jours puis j’ai continué à porter la botte pendant 15 jours avec appui partiel. Depuis le 17 novembre j’ai commencé les séances de kiné au rythme de 2 à 3 par semaine. J’ai une algodystrophie qui s’est déclenchée. J’ai des douleurs jour et nuit. Le frottemment des draps du lit sur le pied me fait mal. Je marche encore avec les deux béquilles et ce plus de 5 mois après l’accident de la vie. Je n’ai pas encore retrouvé la mobilité de mon pied : je n’arrive pas à le plier donc je ne peux pas monter ou descendre les escaliers, je boite, je ne peux pas marcher longtemps car douleur et celle-ci commence à remonter sur le genou. Je ne peux pas trottiner, ni courir, ni m’accroupir : les gestes simples de la vie sont impossible. Je ne peux plus conduire. Mon mari ou autre doit m’assister à longueur de journée. Mes 2 petits orteils sont bloqués, je ne peux pas les plier. J’ai une perte de salaire. Je suis professeur des écoles et les projets que j’avais mis en place cette année ont été annulés. Je devais être inspectée et mon inspection a été annulée donc mon avancement est bloqué et nouvelle perte de salaire. Mon moral en prend un coup parce que je n’en vois pas la fin et que je ne sais pas quand je vais pouvoir reprendre mon activité professionnelle et une vie normale ni même s’il ne me restera pas des séquelles. Pour l’instant les médecins ne se prononcent pas sur la durée et la consolidation.

Chute accident de la vie  dans un escalier

J’ai chuté dans un escalier en ciment, il y a deux ans, avec double fractures du crâne, main droite cassée, épaule déboîtée, dents abîmées, depuis 2 ans l’assurance, repousse la consolidation et donc ne m’indemnise Pas, je viens de voir un neurologue demandé par la macif et à nouveau, ils repoussent d’un an, la consolidation éventuelle, pour juin 2020,je ne travail plus, j’ai dû déménager car j’ai un vertige phobique, pour un plein pied, mon mari c’est mis en préretraite pour rester avec moi. Ont-ils le droit de repousser et combien de temps encore ?

Information chute sur le trottoir

Je souhaite être mise en relation avec une personne afin de m éclairer sur ma situation. J’ai porté plainte contre X à la suite d’ un accident de la voie public (  je suis tombée dans un trou d’ évacuation d’ eau d’ une profondeur 1m50 autour duquel il n y avait aucun balisage me signalant des travaux ou autre, je précise que le “trou” était fermé avec une plaque rouillée. ce trou était sur le trottoir. je suis tombée devant mes enfants. je m’ en sort avec une plaie profonde de 10 cm qui a été suturées de 8 points , des hématomes et contusion un peu partout sur le corps et surtout des douleurs articulaire persistant la nuit a types inflammatoire et une subluxation de l épaule droite pour laquelle je suis encore en arrêt et en cour de soin. je suis infirmière de nuit je gérer seule mon secteur . la reprise du travail dans les semaines qui suivent semble compromettante selon mon médecin. L UMJ m a mis 30 jours ITT. Je souhaiterais si cela est possible avoir un contact téléphonique ou un rdv dans vos locaux afin  de m éclairer sur la démarche a suivre.