Erreur diagnostic scanner cancer

Pour toutes vos questions l’Association AIVF  est là pour vous répondre du Lundi au Vendredi de 9h00 à 18h00

Erreur diagnostic scanner cancer

 “Vous pouvez compter sur l’Association AIVF pour vous épauler. Bon courage à chacun. Le président d’honneur de l’AIVF Patrick Kloepfer”

 

Question de Victime erreur médicale : Erreur diagnostic scanner cancer

J’ai été Victime d’une erreur médicale. Je me pose des questions sur Scanner cancer, erreur de diagnostic. Une échographie abdominale m’a été prescrite suite à douleurs côté gauche, puis le. 27 juillet 2018 un scanner toujours pour les mêmes raisons. Diagnostic pas d’anomalies du pancréas. La douleur ne passant pas, mon médecin généraliste me fait passer un nouveau scanner, je le passe dans une autre clinique, et là, on me découvre un cancer du pancréas, tumeur de 5 cm. Le CD remis lors du premier scanner lors de sa lecture par mon médecin traitant fait déjà apparaître la tumeur ! Il y a manifestement faute professionnelle de diagnostic non ? Que dois-je faire pour faire un recours pour erreur médicale contre le médecin de cette clinique ? Pensez-vous que l’on peut se faire indemniser des conséquences d’une faute de diagnostic et si oui combien ça vaut ?

Remarques de l’Association sur une victime d’une erreur médicale : Erreur diagnostic scanner cancer

Vous avez été victime d’une erreur médicale et vous vous posez des questions sur Erreur diagnostic scanner cancer. C’est la loi Kouchner qui prévoit l’indemnisation. Nous vous invitons à prendre connaissance de la rubrique erreur diagnostic. Sinon, d’une manière générale, pour bien vous défendre, nous vous invitions à lire attentivement les rubriques :
– Les postes de préjudices
– Le rôle du médecin expert
Si vous avez besoin de vous faire défendre, nous vous invitons pour le médecin expert de consulter la liste des médecins experts et pour l’avocat à nous en faire la demande par email. Si vous souhaitez davantage de renseignements, laissez-nous vos coordonnées téléphoniques pour que nous puissions parler de votre accident médical sur l’Erreur de diagnostic scanner cancer.

Il y a faute médicale à partir du moment où les régles de l'art

Retenir :
 Il y a faute médicale à partir du moment où les régles de l'art 
n'ont pas été respectées par le médecin.

Exemple de question posée concernant un cancer de la prostate et la faute médicale

Sujet : cancer, prostate et faute du médecin

Je vous explique au plus court possible mon histoire et s’il est possible de me retourner contre mon médecin pour faute médicale. Je fais une prise de sang à 51 ans, je prends rendez-vous chez mon généraliste pour la lecture de cette prise de sang contenu que je ne fréquente peu les médecins ayant en général une bonne santé. Ce généraliste lit (PSA 40  alors qu’il faut 5 pour mon âge) et me dit simplement, il y a un petit quelque chose et qu’il faudra refaire une prise de sang, mais n’a pas précisé quand et n’a rien prescrit d’autre.(nous étions en juin). Étant avec ma femme, nous ressortons sans être plus alarmé que ça. L’année suivante, au mois de mai, bizarrement, j’ai une douleur au sternum, je pense que j’ai dû porter des charges lourdes ??  En fait, plus tard, il s’avère que c’est une métastase !! Comme convenu cette année, je fais une nouvelle prise de sang et nous rendons une nouvelle fois pour la lecture  (juin) et là, il semble moins détendu que l’année dernière (PSA 142) et nous prescrit un oncologue sans même nous dire autre chose que l’oncologue lui pourra être certain ?? Évidement, en prenant rendez-vous avec cet Oncologue, nous avons compris la gravité. Aujourd’hui, toujours en traitement, je ne peux m’empêcher de penser à ce que ce généraliste puisse faire des choses aussi graves, tranquillement installé derrière son bureau et qu’il paye mentalement et financièrement. Le cancer, je l’avais à 40 de PSA, mais vu notre expérience aujourd’hui sur cette maladie, je suis certain qu’à 40 PSA, je n’avais aucune métastase (mais qui peut dire le contraire) ou s’il y avait une à un stade d’embryons (car elle aura mis pratiquement un an pour qu’elle me fasse mal). En fait 1 métastase = chimiothérapie !!  À PSA 40, s’il avait fait son métier, je n’aurais pas eu de chimio, le traitement aurait été beaucoup moins lourd et tous les problèmes que cela m’a apportés et qui continue, et qui continueront ? Ce généraliste m’a appelé 1 mois après le début de traitement (je ne savais pas qu’il avait notre numéro de tel) pour prendre des nouvelles et me dire que l’on ne fait pas de cancer à 50 ans !! et qu’il pensait que cela pouvait être une prostatite !! pourquoi ne m’a-t-il pas envoyé voir un oncologue. Voici pour mon histoire, pensez-vous que je puisse faire quelque chose contre ce médecin ?   Qu’en pensez-vous ? Est-ce une faute médicale ou une faute de diagnostic ?