Porter plainte suite à un accident de la route ou suite à une agression

Pour toutes vos questions l’Association AIVF  est là pour vous répondre du Lundi au Vendredi de 9h00 à 18h00

Porter plainte suite à un accident de la route ou suite à une agression

 « Vous pouvez compter sur l’Association AIVF pour vous épauler. Bon courage à chacun. Le président d’honneur de l’AIVF Patrick Kloepfer »

 

Porter plainte suite à un accident de la route ou suite à une agression explications

Porter plainte suite à un accident de la route ou suite à une agression Suite à une agression ou suite à un accident de la route il est possible de déposer plainte. Nous distinguons le cas de l’agression du cas de l’accident de la route. Les victimes confondent souvent les notions de pénal et les notions de civil. Le but du pénal est de sanctionner l’auteur de l’agression ou de l’accident de la route. Le but du civil est de réparer les préjudices subis par la victime. L’indemnisation en cas d’accident de la route n’est pas nécessairement liée à la condamnation de l’auteur. C’est en effet son assureur qui va payer. Il peut donc y avoir une procédure différente. Il n’est pas du tout obligé de se constituer partie civile. Dans certains cas nous le déconseillons même.

Porter plainte suite à une agression

Porter plainte suite à un accident de la route ou suite à une agression Suite à une agression, que les auteurs soient ou non connus il est possible de déposer plainte. Lorsque l’auteur ou les auteurs de l’agression sont identifiés, vous recevrez par la poste un avis à victime vous permettant de vous constituer partie civile. L’auteur sera poursuivi à une audience et vous serez invité à y présenter la réclamation de vos préjudices. Vous pouvez prendre un avocat pour vous aider mais ce n’est pas obligatoire ( sauf aux assises ). S’il vous reste des séquelles le mieux sera de demander au juge une expertise médicale afin que les préjudices soient établis. Si l’auteur de l’agression n’est pas identifié, cela ne vous empêche pas de vous faire indemniser par la solidarité nationale. Il faut en ce cas saisir la CIVI.

Porter plainte suite à un accident de la route

Porter plainte suite à un accident de la route ou suite à une agression Suite à un accident de la route vous pouvez déposer plainte. L’auteur peut être poursuivi. Le but est de le sanctionner pour son comportement dangereux. Nous ne conseillons pas forcement de vous constituer partie civile. L’expérience montre qu’il est préférable d’essayer dans un premier temps de transiger le dossier avec l’assureur. En cas de désaccord il reste la solution d’assigner mais au tribunal civil.
Faire cette démarche a le mérite de vous permettre de maîtriser votre dossier. Dans le cas contraire en effet, c’est un juge et un médecin expert choisi par le tribunal qui risquent de décider pour vous de votre indemnisation.

Exemple de question sur le dépot de plainte suite à une agression

Je m adresse a vous car mon fils a ete victime d une agression  il a porte plainte mais nous avons peu de retour sur l affaire. Pour vous résumer les faits, mon fils est parti le 17 février à une soirée d’anniversaire avec 2 amis, il connaissait peu de monde a cette soirée. Peu après son arrivée une bagarre a éclaté il s est dirigé  vers la sortie de la salle. Il a vu un jeune a  terre et l’ a aidé à se relever. La il a ete frappé à la tête par derriere et mis KO. Des personnes l’ ont relevé et il est reparti avec l aide de ses amis car il avait du mal à marcher. Lorsque clement est rentre a la maison il a pris de l ibuprofene mis une attele son pied et sa cheville etait très gonflée. Le lundi il a été travaillé au centre de loisirs. Le mardi il a été passe des radios et il avait une fracture déplacée de la malleole,  nous sommes allés au urgence quu lui ont dit qu’ il devait être opéré d urgence le vendredi. Il a été déposé plainte contre X le mercredi.
  • Il a déposé plainte contre X car son agresseur l’ a frappé par derrière, une personne a assisté à la scene mais elle refuse de temoigner par peur, et elle est très amie avec la cousine de l agresseur
Il a eu le nom de son agresseur il lui a téléphoné et son agresseur a reconnu avoir foncé et frappé sans regarder, nous avons garde des screens des sms qu’ il lui a envoyé. À ce jour là gendarmerie me dit être dans l impasse car la personne qui a vu la scène ne veut pas venir temoigner, celle qui a organisé la soirée ne veut pas venir non plus. Cerise sur de gâteau il vient d être reoperé car il a contracté une maladie nosocomiale  lors de l intervention. Il a été convoqué chez le médecin légiste qui a donné je crois 8 jours d itt mais nous n avons pas de retour. Je ne sais pas ce que nous devons faire car j ai l impression que la gendarmerie avance très peu sur cette affaire. Merci de nous aider pour porter plainte correctement.

Le fait de porter plainte sert essentiellement à informer les autorités

 

A retenir : 
Le fait de porter plainte sert essentiellement à informer les autorités 
d'un acte sanctionnable sur le plan pénal. En cas d'agression ce dépôt de plainte est impératif
 contrairement à l 'accident de la route où bien souvent la police est déjà intervenue.