Maladie nosocomiale indemnisation

Pour toutes vos questions l’Association AIVF  est là pour vous aider du Lundi au Vendredi de 9h00 à 18h00

Maladie nosocomiale indemnisation

 “Vous pouvez compter sur l’Association AIVF pour vous épauler. Bon courage à chacun. Le président d’honneur de l’AIVF Patrick Kloepfer”

_____________________________________________________________________

Maladie nosocomiale indemnisation de son préjudice

Maladie nosocomiale indemnisation Il y a environ 600 à 800 000 personnes qui déclarent une maladie nosocomiale tous les ans.
Heureusement dans la majorité des cas, la maladie sera sans conséquences.
Pour certains cependant malheureusement il y aura des conséquences sérieuses. En ce cas, une indemnisation est possible.
C’est la loi Kouchner qui prévoit l’indemnisation en prévoyant des cas selon l’importance de la gravité du préjudice subi.

_____________________________________________________________________

Premier cas pour  l’indemnisation d’une maladie nosocomiale : indemnisation par l’ONIAM

Maladie nosocomiale indemnisation Il est quasi impossible pour un établissement de santé de se dédouaner de l’indemnisation d’une maladie nosocomiale.
Cependant dans le concret c’est l’ONIAM qui interviendra pour l’indemnisation à condition que les conditions soient remplies.
La gravité des conséquences est telle que la victime a un taux d’Aipp  de plus de 24 pour cent , ou celle-ci a eu six mois d’ITT, ou a des troubles graves dans les conditions d’existence.
Il y a alors possibilité d’obtenir une indemnisation de la maladie nosocomiale par la solidarité nationale ( ONIAM )
Pour obtenir l’indemnisation le mieux est alors de déposer un dossier à la Crci
Le principe est que la victime devra être en intégralité indemnisée de toutes les conséquences de la maladie ( voir principe de la réparation intégrale du préjudice ).
Concrètement il s’agit de récupérer son dossier médical puis déposer un dossier à la CRCI de votre région. Une offre est ensuite faite par l’ONIAM. ( Voir rubrique AIVF aide CCI )

_____________________________________________________________________

Deuxième cas pour l’indemnisation d’une maladie nosocomiale : recours auprès de l’assureur de l’établissement de santé.

Maladie nosocomiale indemnisation Lorsque l’indemnisation par la solidarité nationale n’est pas possible et que la maladie nosocomiale est due à une faute médicale c’est à l’assureur d’intervenir pour l’indemnisation.
Il convient en ce cas de faire un recours contre l’assureur de l’hôpital ou de la clinique directement.

_____________________________________________________________________

Maladie nosocomiale : quelle indemnisation possible ?

Maladie nosocomiale indemnisation Le principe est le principe de la réparation intégrale du préjudice.
Cela signifie que tous les conséquence de la maladie nosocomiale doivent être prises en compte.
L’indemnisation concerne aussi bien le passé que le futur. Elle doit prendre en compte les douleurs, l’incapacité, les frais etc etc
Nous vous suggérons de nous contacter en cas de questions sur le sujet.
Nous vous indiquerons de manière concrète comment vous devez procéder afin d’obtenir une indemnisation pour maladie nosocomiale.

_____________________________________________________________________