Cabinet d’avocats spécialisés en droit médical

Pour toutes vos questions l’Association AIVF est là pour vous répondre du Lundi au Vendredi de 9h00 à 18h00

AIVF : le pont pour vous aider à passer les difficultés liées à l’indemnisation de votre préjudice corporel
AIVF : le pont pour vous aider à passer les difficultés liées à l’indemnisation de votre préjudice corporel

Sécurité routière et aide aux victimes. Cliquez sur la photo

 

Cabinet d’avocats spécialisés en droit médical : recherche

Vous êtes à la recherche d’un cabinet d’avocats spécialisés en droit médical. Qui prendre ? Comment choisir l’avocat ? Il convient avant de vous renseigner sur cette profession et sur son utilité. Si vous avez des problèmes pour choisir un avocat en droit médical, contactez l’association, mais avant merci de lire cette page attentivement.

Quand doit-on prendre un cabinet d’avocat spécialisé en droit médical ?

Le bon sens est de ne pas confondre médecin expert et avocat :
Il convient de s’adjoindre un médecin expert à la consolidation pour aller défendre le chiffrage médico-légal du préjudice. S’il faut choisir entre un avocat ou un médecin expert, autant prendre un médecin expert. Parfois, il faut les deux. Il convient par ailleurs de ne pas confondre expert en indemnisation et avocat. Si votre maison brûlait, il ne vous viendrait pas à l’idée de prendre un avocat pour chiffrer celle-ci. Il en est de même en dommage corporel, à fortiori lorsque le préjudice est important. Ce n’est pas le rôle d’un avocat de savoir chiffrer des aménagements ou une perte d’exploitation. Il n’y a pas de réponse toute faite : chaque cas est particulier. En toute logique, il est utile de s’adjoindre un avocat spécialisé en droit médical lorsque se posent des problèmes de droit médical dans le dossier. De même, il est indispensable de s’adjoindre un avocat lorsque vous n’avez pas d’autre choix que d’aller devant un tribunal. Voir comment calculer les dommages corporels ?

Essentiel à retenir sur l’avocat spécialisé en droit médical

Le professionnel du droit spécialisé dans le domaine des fautes médicales et des accidents médicaux non fautifs, l’avocat en responsabilité médicale, joue un rôle primordial. Ce dernier s’efforce de défendre la cause de la victime, la soutenir tout au long du processus juridique, et maximiser ses chances d’obtenir justice (condamnation du praticien en faute) ainsi que la compensation financière la plus équitable possible.

Dans le détail, ce juriste expert en droit de la responsabilité médicale est là pour apporter son aide à la victime lors de l’examen médical expert. Il s’appuie également sur l’expertise d’un médecin-conseil chevronné. Il incombe à l’avocat, et non à la victime, de choisir le médecin-conseil : un bon avocat en responsabilité médicale doit posséder un réseau de médecins-conseils spécialisés dans diverses disciplines (chirurgie, anesthésie, obstétrique, pédiatrie, soins intensifs, neurologie, etc.). Puis, à partir du rapport d’expertise médicale, l’avocat spécialisé en droit de la santé présentera ses arguments devant le tribunal, s’appuyant sur la jurisprudence et les preuves disponibles, dans le but d’obtenir la condamnation du médecin en faute et l’indemnisation la plus élevée possible pour la victime.

Je cherche un avocat en droit médical

Attention : Recherche d’un avocat en droit médical
– laissez un message dans le formulaire suivant.
PACTE DUO avocat médical  :

Indiquez le nom de votre ville et un petit résumé de ce qui vous est arrivé.

    Votre prénom (obligatoire)

    Votre nom (obligatoire)

    Votre email (obligatoire)

    Votre numéro de téléphone

    Votre département (obligatoire)

    Sujet de votre message

    Votre message

    Avant de choisir un avocat 

    Avant de choisir votre avocat spécialisé en droit médical, il convient de connaître exactement en quoi consiste cette profession et en quoi consistent les besoins de la victime. Il y a souvent confusion dans l’esprit de la victime. Au fond, celle-ci attend que l’avocat s’occupe de tout. C’est une grosse erreur. Un dossier de droit médical a trois aspects très différents :
    1- le domaine du droit médical : l’avocat est alors spécialisé en droit.
    2-le domaine de l’expertise médicale : ce n’est pas le rôle de l’avocat. C’est le rôle d’un médecin expert de victimes
    3- le domaine du chiffrage du préjudice : c’est le domaine de l’expert en indemnisation.

    Pourquoi est-ce important de s’y connaitre un minimum avant de choisir un cabinet d’avocat spécialisé en droit médical ?

    L’expérience nous a montré que lorsque la victime de maîtrise pas son choix, il arrive fréquemment que celle-ci à moment donné de son dossier soit déçue par son avocat. Elle constate qu’elle a choisi un avocat spécialisé en droit médical et a le sentiment de ne pas être correctement défendue. Pour l’association, plus le dossier a un enjeu important, plus il est logique que la victime soit déçue. La première ambiguïté vient du terme ” spécialiste “. La victime pense du coup que l’avocat est spécialisé en chiffrage financier et en médecine légale. Il s’agit de deux autres métiers très différents. L’avocat spécialisé en droit médical est spécialisé… en droit médical. C’est tout. Ni plus ni moins. Il est vrai, à la défense des victimes, qu’un certain nombre d’avocats, même spécialisés, pensent eux-mêmes être spécialistes en tout… Il est courant que des victimes qui ont déjà un avocat nous contactent pour trouver un médecin expert et nous expliquent que leur avocat n’en connait pas… Il est courant que les victimes nous demandent comment on fait pour chiffrer un préjudice, car leur avocat leur demande de le chiffrer eux-mêmes.

    Quelle est la philosophie de l’Association dans le choix d’un avocat pour un dossier en droit médical ?

    Chaque cas est particulier. Nous n’insisterons jamais assez là-dessus. S’il convient de faire des généralités, nous dirons :
    1- pour les responsabilités médicales légères : le bon sens est d’essayer de se débrouiller tout seul pour faire le recours (voir alors sur notre site comment faire). Pourquoi ?, car il ne convient pas d’engager des frais de défense supérieurs de l’indemnisation.
    2- pour les responsabilités médicales ayant une certain important, mais pas trop : peut-être que le choix de ne prendre qu’un médecin expert de victimes à la fin pour se défendre contre le médecin expert de l’assureur est suffisant. Pour le chiffrage financier, la victime devra faire attention pour calculer au mieux son préjudice.
    3- pour les responsabilités médicales ayant une certaine importance : le mieux est de commencer avec un expert en indemnisation. Il sait chiffrer le préjudice et a le droit de faire le recours, car il peut faire accessoirement à sa profession de la consultation juridique dans son domaine. (Loi de 1971 – voir conditions pour exercer sa profession).
    4- pour les responsabilités médicales posant un problème de droit ou nécessitant une assignation devant un tribunal : nécessité de prendre un avocat spécialisé en droit médical.
    NB : il est des cas où il sera bon de prendre plusieurs professionnels différents pour défendre son dossier.
    NB : si vous souhaitez avoir les coordonnées d’un avocat spécialisé en droit médical, nous contacter.

    a retenir Vérifier son taux d'AIPP ou DFP

    Retenir : 
    pour choisir un avocat en droit médical,
    il convient de faire attention à son expérience dans le domaîne.
     Il ne faut pas oublier le médecin expert de victimes 
    qui est aussi important que l'avocat pour une défense correcte du dossier.
    

    Exemple de question sur le sujet cabinet d’avocats spécialisés en droit corporel

    J’ai été victime d’un accident de la route à vélo (traumatisme crânien avec fracture plus fracture ouverte du bras gauche avec perte d’os importante au niveau du coude, plus traumatismes sur diverses parties de mon corps qui ont été abîmées, cicatrices du visage aux jambes). Une voiture de location m’a renversé, lors d’un entrainement en club en me doublant à 80 km, pas de témoin direct. Le conducteur du véhicule de location (étranger) n’a pas déclaré l’accident au loueur, car pas de trace sur le véhicule. Je viens de recevoir une demande de la part de l’assureur du véhicule de location (presque deux ans après), pour une étude médicale de mon état (loi Badinter). J’ai subi plusieurs traumatismes et une opération du bras délicate. Je souhaiterais savoir s’il y a lieu dans mon cas, car je n’ai pas de gros handicap, de prendre un avocat spécialisé ou pas, face à l’expertise médicale demandée par l’assureur, ainsi que le traitement du dossier ?