Eviter les pièges grâce au lexique indemnisation préjudice corporel

Pour toutes vos questions l’Association AIVF  est là pour vous aider du Lundi au Vendredi de 9h00 à 18h00

Eviter les pièges grâce au lexique indemnisation préjudice corporel

 “Vous pouvez compter sur l’Association AIVF pour vous épauler. Bon courage à chacun. Le président d’honneur de l’AIVF Patrick Kloepfer”

___________________________________________________________

Ne pas se faire avoir, l’indemnisation du préjudice corporel, éviter les pièges grâce au lexique des définitions

Eviter les pièges grâce au lexique indemnisation préjudice corporel Le but n’est pas de faire un lexique ennuyeux à lire mais à partir des définitions de vous faire part de nos remarques de manière ludique si possible pour avoir les bons réflexes, éviter les pièges et ne pas vous faire avoir à l’occasion de l’indemnisation …
A consommer sans modération !
Comprendre tous les termes juridiques employés par les assureurs et les fonds de garantie en matière d‘indemnisation du préjudice corporel, tel est le but de cette rubrique qui tente de vous donner une définition concrète.
Nous essayons dans chaque rubrique de vous mettre en garde contre les pièges que vous pourriez rencontrer.
Vous pouvez faire une recherche par mots clefs pour trouver une réponse.
Ensuite vous pourrez vous rendre sur la page concernée qui traite au delà de la définition de manière approfondie  de la question pour découvrir tous les aspects du terme.

___________________________________________________________

___________________________________________________________

Le jargon des assureurs en matière d’indemnisation du préjudice corporel

Eviter les pièges grâce au lexique indemnisation préjudice corporel Nul n’est censé ignorer la loi tel est le principe… Oui mais ce serait mieux si la loi était plus claire…..
La vérité est qu’en matière dindemnisation tout est fait pour qu’une victime ne comprenne rien…
Des fois c’est même pire : le jargon employé par l’assureur n’est  pas conforme au droit !
A titre d’exemple, le titre de “médecin expert“. Il est employé n’importe comment.
Dans l’immense majorité des cas les assureurs disent qu’ils vont missionner un médecin expert…
Le seul problème est que ce titre est réservé aux médecins missionnés par un tribunal…
Voilà une belle manière de tromper les victimes.
Un médecin missionné par un assureur s’appelle médecin conseil…
C’est évidement beaucoup moins impressionnant pour une victime ….
Avec le titre de médecin expert la victime s’imagine avoir un grand spécialiste qui a un rôle de juge…
D’où l’importance  de bien comprendre le sens des mots employés pour rester lucide et pour bien se défendre…
___________________________________________________________