Assurance prévoyance et indemnisation et complémentaire santé

Pour toutes vos questions l’Association AIVF  est là pour vous répondre du Lundi au Vendredi de 9h00 à 18h00

Assurance prévoyance et indemnisation

 “Vous pouvez compter sur l’Association AIVF pour vous épauler. Bon courage à chacun. Le président d’honneur de l’AIVF Patrick Kloepfer”

 

Assurance prévoyance indemnisation en cas d’accident et complémentaire santé

L’assurance Prévoyance

Assurance prévoyance et indemnisation Attention si vous êtes victime d’un accident et que vous êtes salarié, tâchez de vérifier sur votre fiche de paye si une assurance prévoyance a été souscrite par votre employeur. Il s’agit d’une assurance de groupe. (Catégorie d’assurances permettant à un groupe de souscrire un contrat assurance prévoyance au profit de leurs salariés et/ou de leurs membres).

L’assurance prévoyance peut permettre de bénéficier d’un capital invalidité ou décès. Souvent ce capital est donné “en plus” de l’indemnisation dûe en droit commun. Beaucoup de victimes ne pensent pas à bénéficier de cette indemnisation supplémentaire. En cas de besoin demandez à l’association comment procéder.

Assurance Complémentaire Santé explications

Assurance Complémentaire Santé En cas d’accident, l’Assurance Complémentaire Santé peut intervenir. Chaque contrat est particulier : il vous appartient de le lire attentivement afin de comprendre ce qu’il couvre. Les remboursement concernés par une Assurance Complémentaire Santé sont classiquement les – Consultation, hospitalisation, analyse médicale, radio, soins dentaires, optique, auxiliaires médicaux,  actes de laboratoire ou de radiologie – Les dépassements d’honoraires, la chambre particulière, le lit d’accompagnement, le forfait hospitalier, le transport lié à l’hospitalisation, la prothèse médicale, la prothèse orthopédique et la cure thermale. Il faut vérifier si le contrat de prévoit pas des capitaux versés à la consolidation de la victime ou en cas de décès.

Convocation à consultation médicale par un médecin conseil assurances

J’aimerai savoir s’il est possible d’etre Accompagné par un autre médecin et ou mon avocat lors de la convocation d’expertise pour ma prévoyance. Ai déjà subi un contrôle le mois précédent par la cpam ( Aucuns problèmes et favorable à ma prolongation depuis 07/17 ,ordonnance du médecin Traitant pour ordre de sui psychiatre ) ( syndrome dépressif réactionnel), procédure judiciaire en cours contre employeur et toujours salarié. La prévoyance à donc solliciter SECUREX  pour  me faire à nouveau contrôler par un autre médecin lui même payer par celle-ci. Aucun autre document n’est joint à  Cette convocation reçu en lettre simple . Qu’en pensez-vous ?

Actuellement en invalidité du fait d’une maladie grave

J’ai appris que le médecin conseil de ma compagnie d’assurance prévoyance avait conclu défavorablement (après un examen médical) à ma demande de rente invalidité à un contrat prévoyance. A-t-il ou non l’obligation de me communiquer son rapport d’expertise afin que je puisse le contester? Je sais que cette communication est obligatoire pour les accidents de la route mais je ne sais pas ce qu’il en est dans les autres cas.

récuperer une copie de son contrat prévoyance

A retenir : 
Il faut que la victime fasse en sorte de récuperer une copie de son contrat prévoyance 
pour voir comment il fonctionne. 
Il peut venir en indemnisation supplémentaire en cas d'accident de la route avec un tiers.

Exemples de questions sur le contrat prévoyance

Je vous écris pour avoir des informations et conseils sur ma situation.

Infirmière libérale j’ai subi en mars dernier une ostéosynthèse plaque vis avec Greffe osseuse à cause de douleurs pré fracturaire du fémur gauche. Je suis en arrêt de travail depuis. Fin décembre ma prévoyance santé m’a demandé de me rendre à une expertise médicale faite par leur médecin expert, qui ne s’est pas très bien déroulée. Il a conclu à une reprise d’activité en indiquant que l’arrêt de travail n’était plus justifié. La prévoyance a donc cesser au 20 décembre dernier de me verser les indemnités journalières. Cependant mon chirurgien orthopédique ainsi que mon rhumatologue ont prolongé mon arrêt de travail et estiment que je ne pourrai reprendre mon activité d’infirmière libérale qu’en septembre. Je souffre de douleurs quotidiennes ainsi que d’une fatigabilité importante. De plus le chirurgien orthopédique m’a précisé qu’avec le matériel dans ma jambe je ne pourrai plus porter de charges lourdes ni courir, cependant je marche et me déplace normalement sur de courtes distances et périodes à allure lente. Je ne peux rester debout ou assise qu’une demi-heure avant que des douleurs n’apparaissent. Une demande de reconnaissance de travailleur handicapé est en cours . Je ne comprends pas comment l’expert de la prévoyance a pu statuer défavorablement sur mon cas, aussi mon courtier en prévoyance me conseille une contre-expertise médicale. Les spécialistes qui me suivent vont me faire des courriers en détaillant ma situation et mon état de santé actuelle. Avant la chirurgie on m’a fait une biopsie afin d’éliminer le caractère de malignité de la tumeur il s’avère que c’est bénin mais ils ont découvert que j’avais une maladie génétique rare, la dysplasie fibreuse des os. Je me sens complètement perdue face a tout cela et ne sait pas exactement quelles démarches effectuées. Où puis-je trouver un médecin expert en dommages corporels indépendant en Bretagne ? dois-je prendre un avocat ? j’ai reçu un courrier de la prévoyance m’indiquant qu’un prochain rendez-vous serait programmé entre leur médecin expert et le mien et ce en en ma présence.

Je suis en longue maladie contrat prévoyance

Nous n’avons pas le nom de la maladie….On cherche et peut-être qu’on ne trouvera jamais. On parle pour le moment de maladie osseuse dégénérative et inflammatoire héréditaire. La conduite de camion en a accentué le phénomène. Bien sûr avec toutes les difficultés financières que cela engendre. Je travail pour une Mairie, et ça prend du temps… De plus je n’aurais plus même salaire. J’ai une assurance par la caisse d’épargne ; « prévoyance Sécur-famille plus », qui devrait nous venir en aide. Mais rien, zéro. Et là où on ne comprend pas, on ne  m’a même pas demandé le moindre arrêt de travail ou examen médical….Je suis dans le désarroi le plus total.