Indemnité coup du lapin exemple

Pour toutes vos questions l’Association AIVF  est là pour vous aider du Lundi au Vendredi de 9h00 à 18h00

Indemnité coup du lapin exemple

 “Vous pouvez compter sur l’Association AIVF pour vous épauler. Bon courage à chacun. Le président d’honneur de l’AIVF Patrick Kloepfer”

_____________________________________________________________________

Indemnisation de l’accident de la route : indemnité pour coup du lapin

Question

J’ai pris connaissance sur votre site de ce que vous dites sur l’indemnisation du coup du lapin.

Indemnité coup du lapin exemple Mon fils conducteur a été victime d’un accident de voiture pour lequel il n’est pas responsable.
Il a eu le coup du lapin soit en terme médical  une entorse cervicale qui a nécessité le port d’une minerve quelques jours.
Il n’a pas eu d’autres dommages corporels. Et est rétabli .
L’assureur nous propose pour le coup du lapin une indemnité de 100 € . Il me semble que c’est bien peu par rapport A son cas. Que peut on demander  ? Quels arguments invoquer ? Quelle est la procédure si nous ne sommes pas d’accord avec ce qui est proposé ?

Réponse

Indemnité coup du lapin exemple Tout dépend la date de l’accident. Au bout de combien de temps son état suite au coup du lapin a-t-il été déclaré consolidé ?
Dans le cas d’un coup du lapin, nous conseillons de ne pas trop se précipiter. En effet, selon la gravité du choc et des lésions qui en résultent, 9 mois à 1 an comme délai entre la date de l’accident et la consolidation de l’état sequellaire paraissent raisonnables.
A-t-il des séquelles ou bien tout est-il rentré dans l’ordre ?
L’offre faite ressemble à une offre de principe : l’assureur est dans l’obligation de faire une offre d’indemnisation.
Si le coup du lapin n’était pas anodin et qu’il résulte de l’accident de la route des conséquences ( douleurs persistantes et conséquences dans la vie de la victime )  il convient alors à l’évidence de refuser l’offre
Faire en ce cas un certificat médical descriptif des conséquences du coup du lapin et demander une expertise à l’assureur. Si les séquelles vous semblent très importantes il conviendra peut être en ce cas de vous faire épauler par un médecin expert et un avocat.

_____________________________________________________________________