Accident Route et Coup du Lapin

Pour toutes vos questions l’Association AIVF est là pour vous répondre du Lundi au Vendredi de 9h00 à 18h00

Accident Route et Coup du Lapin

 “Vous pouvez compter sur l’Association AIVF pour vous épauler. Bon courage à chacun. Le président d’honneur de l’AIVF Patrick Kloepfer”

 

Accident Route et Coup du Lapin : explications

Question de la Victime accident de la route coup du lapin

J’ai été victime d’un accident de la route  sur le trajet domicile-travail. Un véhicule m’a percuté par l’arrière et j’ai eu le coup du lapin alors que je regardais vers la droite. J’ai déclaré l’accident de la route à mon employeur et à mon assurance. L’accident a été validé comme accident de travail par la CPAM et mon assurance a mandaté une expertise médicale prévue demain à 15h30. Mon médecin traitant n’est pas disponible pour cette expertise et j’ai prévu de m’y rendre seule. Le détail est qu’en septembre j’ai été arrêtée pour des problèmes aux cervicales avec névralgie cervico brachiale à gauche et fortes céphalées. Mon arrêt a duré 3 mois (jusqu’au 26/11/2014) suivi d’une reprise à mi-temps jusqu’au quand j’ai repris mon travail à temps complet. Pendant cette période j’ai eu un traitement médicamenteux fort (Lyrica, Lamaline) et des séances de kiné 2 fois par semaine. Ma question est de savoir dans quelle mesure il est important de parler ou pas de ce qui s’est passé avant l’accident de la route. Je crains que l’expert médical minimise fortement l’impact de l’accident de la route sur mon état actuel.

Réponse accident de la route accident de la route coup du lapin 

En effet, votre question est tout à fait pertinente. Il est assez fréquent que le médecin mandaté par l’assurance utilise des antécédents médicaux pour minimiser la situation actuelle consécutive à l’accident de la route. C’est particulièrement le cas lorsqu’il y a un coup du lapin, mais pas seulement. Je m’aperçois que la date de l’accident de la route dont vous avez été victime date de 8 mois et à mon avis votre état n’est pas encore consolidé. Dans ces conditions, allez tranquillement à l’expertise puisque ce  n’est pas celle-ci qui sera déterminante. En revanche, lorsque vous serez consolidée, il faudra être vigilante et il sera peut-être utile de vous faire accompagner d’un médecin conseil de victimes afin que soient bien prises en compte les séquelles réelles qui font suite à l’accident de la route. N’hésitez pas à prendre notre contact à ce moment-là – un peu avant d’ailleurs – si vous souhaitez bénéficier de nos conseils.

Accident de la route et coup du lapin exemples

Question accident de la route coup du lapin

Accident de route coup du lapin J’ai été victime d’un AVP  percutée par l’arrière a environ 60km/h. J’ai donc eu le fameux coup du lapin sans lésion osseuse d’après la radio. Cependant on note un spondilolysthésis C3-C4. J’ai eu 1 mois d’arrêt de travail a cause des douleurs au cervicales avec céphalées quasi quotidiennes, raideur nuque, fortes tensions dans les trapèzes, le long de la colonne et au niveau des lombaires. Des douleurs ont persisté mais plus que supportables jusqu’a fin juillet. a tout un tas de symptomes apparaissent, grosse fatigue, bouffées de chaleur, fortes tensions musculaires dos, brulures hanches, douleurs aigues ventre, insomnies, gestes moins précis … L’expert médecin de l’assurance me donne seulement 2% d’AIPP pour le coup du lapin et ne décèle aucune incidence sur ma vie privée. Comment faire reconnaitre ce préjudice coup du lapin ? Il s’agit d’un accident de trajet travail non responsable.

Réponse accident de la route coup du lapin

Accident de route coup du lapin Combien de temps après l’accident de la route dont vous avez été victime, votre état a-t-il été déclaré consolidé ? Cette question est importante, car en effet, il n’est pas rare que dans le cas d’un coup du lapin, la consolidation intervienne trop rapidement. Il apparaît plus prudent de patienter a minima 9 mois à un an avant d’être consolidé. Ce qui me fait penser ainsi est bien ce que vous exprimez lorsque vous dites qu’à partir de juillet 2015, de nouveaux symptômes douloureux et d’autres troubles ont fait leur apparition. Je note par ailleurs que vous faites mention d’une répercussion dans votre vie de tous les jours; y a t-il une incidence professionnelle ?

Question accident route coup du lapin

 Accident de la route et coup du lapin J’ai été victime d’un accident de la route non responsable, j’ai fais venir sos médecin à la suite qui a constaté des douleurs cervicales (coup du lapin) et dorsales.Découverte d’une rectitude rachidienne suite du traumatisme et la naissance d’une arthrose débutante C5-C6 et C6-C7 retentissant discrètement sur les trous de conjugaison correspondante… J’ai des douleurs dues au coup du lapin quotidiennes depuis et qui court le long du bras. Je dois faire des séances de kiné et j’ai rdv avec un rhumatologue pour faire un point. De ce fait qu’entre une chose et l’autre j’en ai pour des mois de consolidation. Mon assurance me dit que je vais être indemnisée de l’ accident de la route mais à la fin du traitement, en attendant j’ai eu un arrêt de 2 jours mais je n’ai pu poursuivre car je suis sur une petite entreprise où nous sommes 2 et mon absence est quasi impossible…Donc je n’ai pas voulu poursuivre l’arrêt initial… Comment être certaine que je serai indemnisée correctement du coup du lapin ?

Réponse queston coup du lapin 

 Accident de la route et coup du lapin En effet, vous serez indemnisée des préjudices subis à la suite de l’accident de la route dont vous avez été victime que lorsque votre état sera consolidé. Dans l’attente de cette consolidation, vous pourrez prétendre à percevoir des provisions qui vous aideront à faire face aux différents frais que vous évoquez (soins, consultations, radios, etc…). Cependant l’assureur dispose d’un délai de 8 mois pour le versement de ces provisions – et cela en accord avec la Loi Badinter relative aux accidents de la route – même si en pratique l’offre provisionnelle intervient souvent plus tôt. Vous ne m’avez pas précisé la date à laquelle s’est produit l’accident de la route; pour autant, il me semble pertinent de confirmer qu’en effet, dans le cas d’un coup du lapin, il est raisonnable d’attendre 9 mois à un an avant de déclarer votre état de santé. N’hésitez pas à prendre notre contact quand votre état sera en voie de stabilisation.Nous serons alors en mesure de vous dispenser les conseils nécessaires en vue de l’expertise médicale qui aura lieu à ce moment-là.

Suite à un coup du lapin les lésions ne sont pas forcement visibles de suite

A retenir : 
Suite à un coup du lapin les lésions ne sont pas forcement visibles de suite. 
Il est bon d'attendre au moins 9 mais avant de solder le dossier avec l'assureur.

Exemples de questions posées concernant l’indemnisation du coup du lapin

Indemnisation coup du lapin

Ma voiture a été percutée sur l’autoroute par un fourgon alors que je me rendais sur mon lieu de travail (je n’étais pas responsable). J’ai été victime d’un violent coup du lapin. Après radio et rdv chez le médecin, j’ai une entorse cervicale : 2,5 semaines d’arrêt de travail, 2 séances d’osthéo et 20 séances de kiné à réaliser. Plusieurs personnes dont le généraliste m’ont parlé d’une indemnisation possible au titre de la loi Badinter et en compensation du préjudice subi. Pourriez-vous me donner davantage de renseignements à ce sujet ?
– Qui paie cette indemnisation ? La sécurité sociale ? Mon assurance ? L’assurance de l’autre conducteur déclaré responsable ?
– Quelle est la procédure à suivre ? Qui doit initier les démarches, moi-même ou mon assurance ?
– Sous quel délai se réalise cette procédure ? Vous indiquez qu’il faut se méfier du coup du lapin. Qu entendez vous par là ?

 

Accident de la route et incidence professionnelle

Dans le cadre de ma fonction de policier, alors que j étais conducteur du véhicule de service et en protection d’un véhicule en panne avec feux de détresse actionnés ainsi que la rampe lumineuse, un véhicule m’a percuté par l’arrière et m’ a provoqué le coup du lapin et une douleur dans le bras gauche. J ai eu une ITT de 10 jours et un arrêt de travail de 12 jours, arrêt qui a été prise prolongé. Depuis cette date jusqu’a Aujourd’hui je suis en mi temps thérapeutique. J ai eu 27 séances de kiné et du passer une irm récemment qui révélée une bursopathie nécessitant encore des séances de kinésithérapie. Je précise que je suis responsable de la brigade VTT police et que suite à cet accident je ne pourrais plus occuper ce poste au sein de cet unité, le docteur ayant fait un certificat dans ce sens. Il y aura donc une incidence professionnelle. Une double peine. Je vais passer prochainement devant un médecin expert pour une évaluation de préjudice. Mon employeur m a fait une attestation d une perte d heures supplémentaires ou j étais prévu d un montant de 1400 euros. Je voudrais avoir votre avis pour connaître sachant que c est aléatoire quel montant pourrait atteindre la réparation et savoir si le fait de perdre ma place au sein de la brigade cycliste peut être considéré comme un préjudice supplémentaire pu incidence professionnelle indemnisable.

Coup du lapin

J’ai été victime d’un accident de la route sur l’autoroute le 13 mars. Percutée par la gendarmerie nationale ils ont reconnu être coupable à 100%. Mon véhicule a tout de suite été pris en charge. Quant à moi j’ai été dirigée aux urgences car j’avais de grosses douleurs au niveau du cou. J’ai été prise en charge en arrêt maladie pendant 10 jours (étudiante à ce moment) j’ai été sous minerve pendant 2 semaines suivi d’un traitement. Les douleurs persistaient j’ai donc eu recours à 15 séances de kine. Suite à cela mon médecin traitant m’a tait un certificat de consolidation. Aujourd’hui les douleurs continuent malgré les examens positifs (Radio, IRM): une gêne quotidienne j’ai l’épaule droite raide, des difficultés à la bouger et des douleurs cervicales. Je suis toujours dans l’incapacité de porter des charges lourdes, beaucoup écrire, faire des tâches ménagères et conduire sans compter les traumatismes psychologique.  L’assurance adverse m’a alors proposée une indemnisation de 800€ ‘’à l’amiable ‘’ étant donné que le médecin expert estime qu’il est nécessaire d’attendre décembre pour l’expertise.  J’aimerai connaître votre point de vue en vue de la situation ainsi que le montant de l’indemnisation que je peux exiger.