Sélectionner une page
infection nosocomiale deces

Infection Nosocomiale Décès

L’Association d’Aide à l’indemnisation des Victimes de France participe à la Commission des Usagers de la Route.     infection nosocomiale deces

 Infection Nosocomiale Deces

Infection Nosocomiale Décès

 Question :

Bonjour, mon père âgé de 80 ans qui avait des problèmes cardiaques (défibrillateur posé le 04 12 2014) et un début de maladie d’Alzheimer chute dans ses escaliers début janvier 2015. Il se fait opérer suite à cette chute pour une fracture ouverte au bras. Le 10 février suivant  suite à différents malaises inexpliqués, il est à nouveau hospitalisé. Le 17 février son état se dégrade. Il est admis en réanimation mais décède le 19 février.  J’ai demandé et obtenu son dossier médical sur cette période. Il a été retenu dans le dossier médical : Etat sceptique en rapport à une infection de matériel orthopédique dans les suites d’une fracture ouverte du bras.

Je pense que ma mère est en droit de demander une indemnisation auprès de l’ONIAM et qu’il s’agit bien d’une infection nosocomiale ayant entraîné son décès. Qu’en pensez-vous ? Pouvez-vous me donner votre avis ?

Peut-on faire deux demandes d’indemnisation, une au nom de ma mère et une à mon nom (son fils) ?

Réponse :

En effet, s’il est retenu que le décès a été entraîné par une infection nosocomiale contractée à l’hôpital, tous les ayants droit peuvent prétendre à une indemnisation dans le cadre de l’aléa thérapeutique.

Il va falloir prendre l’avis d’un médecin expert afin de savoir de quoi il s’agit exactement, pour savoir si vous avez bien un recours qui pourra aboutir. Les ayants droit pourront ensuite prétendre à un préjudice d’affection si effectivement l’infection nosocomiale a bien entraînée le décès de votre père.