Médecin expert victime île de la Réunion

Pour toutes vos questions l’Association AIVF est là pour vous répondre du Lundi au Vendredi de 9h00 à 18h00

AIVF : le pont pour vous aider à passer les difficultés liées à l’indemnisation de votre préjudice corporel
AIVF : le pont pour vous aider à passer les difficultés liées à l’indemnisation de votre préjudice corporel

Sécurité routière et aide aux victimes. Cliquez sur la photo

Recherche Médecin expert de recours Ile de la Réunion

A savoir

Le coût d’un médecin expert de victime est d’environ 250 euros de l’heure.
Tout dépend donc de la mission que vous lui donnez.
Un avis sur pièce est nécessairement moins cher qu’un avis avec un rdv dans son cabinet qui lui même est moins cher qu’une participation à une expertise contradictoire.
Ses honoraires peuvent parfois être pris en charge selon les cas par la garantie défense recours chez votre assureur ou dans le cadre de la négociation avec l’adversaire.
Voir honoraires médecin expert

[sg_popup id=39082]

 

 

L’association AIVF a mis en place un réseau de médecin expert de victimes à disposition directement des victimes. Au cas où vous pensez avoir aussi besoin d’un avocat en indemnisation du préjudice corporel vous êtes invité à contacter l’association en laissant un message email. Nous vous orienterons vers le professionnel de votre région. Des Chartres ont été signées en faveur des victimes dans le but de les protéger tant au niveau de la qualité du travail qu’au niveau des honoraires.

 

L’association AIVF a mis en place un réseau de médecin expert de victimes à disposition directement des victimes. Au cas où vous pensez avoir aussi besoin d’un avocat en indemnisation du préjudice corporel vous êtes invité à contacter l’association en laissant un message email.  Nous vous orienterons vers le professionnel de votre région. Des Chartres ont été signées en faveur des victimes dans le but de les protéger tant au niveau de la qualité du travail qu’au niveau des honoraires.

 

AIVF Aide recherche médecin expert de victimes île de la Réunion : à savoir

1 er cas : vous avez déjà un avocat et vous êtes à la recherche d’un médecin expert

Il est préférable de s’adjoindre le médecin expert avec lequel votre avocat a déjà l’habitude de travailler. Sinon votre défense risque d’être un peu décousue… Posez vous aussi la question de comprendre pourquoi il ne se charge pas lui même de vous proposer un médecin expert ? Il y a des fortes chances qu’il ne fasse pas cela car il n’a pas une grande habitude de gérer des dossiers corporels… Il serait peut être judicieux de songer à changer de défenseur…

2 eme cas : vous n’avez pas d’avocat pour vous défendre

Il faut alors comprendre quatre points :

  • Lorsque vous êtes consolidé, selon l’importance de vos séquelles, un médecin expert de victimes peut être insuffisant pour vous défendre. Un médecin expert n’est pas avocat… La réciproque est également vraie. Chacun a son domaine de compétence.
  • Il faut retenir que pour un vrai travail sérieux il faut en fait une équipe de professionnels qui travaillent ensemble : l’ avocat et le médecin. C’est pourquoi nous avons toujours quelques doutes sur la qualité de ce travail quand la victime cherche toute seule un médecin expert à la demande de son avocat !
  • Ne pas confondre la notion d’expert et la notion de spécialiste.

Les médecin experts de victimes île de la Réunion qui adhérent à l'Association

A retenir : 
Les médecin experts de victimes dans l'île de la Réunion qui adhérent à l'Association 
sont signataires de la charte AIVF au bénéfice des victimes.

Exemple de recherche de médecin expert sur l’Île de la Réunion

Décès d’un patient à l’hôpital

Ma soeur a été hospitalisée à l’Ile de la réunion pour une pancréatite. Le diagnostique a été confirmé rapidement par le service des urgences aux moyens d’analyses et d’un scanner. Elle a ensuite été mise seule dans une chambre dans le service chirurgie digestive et sous morphine. Je précise que ma soeur n’était jamais malade et c’était sa première hospitalisation. J’ai visité ma soeur ainsi que plusieurs membres de ma famille (à tour de rôle) le 14 juin après midi. Elle souffrait énormément (elle ne se plaignait jamais), avait des nausées, s’endormait d’un seul coup et avait le ventre qui avait triple de volume. Nous avons alerté plusieurs fois dans l’après midi et chacun à notre tour, l’une des deux seules personnes présentes dans tout le service. La réponse a été: c’est l’effet de la morphine. Elle devait passer une échographie qui n’a pas été réalisée. Rien n’ a été fait. Ma soeur est morte le 15 juin vers deux du matin étouffée en régurgitant ses excréments. De l’aveu du médecin le samedi matin il n’y avait que deux personnes dans le service de l’hôpital de l’île de la réunion, qu’ils auraient dû lui placer une sonde gastrique et qu’elle aurait dû être au soins intensifs. Mais il n’a rien fait. Que doit on faire ? On m’a dit de m’adjoindre un médecin expert de victime. Qui avez vous à la réunion ?

 

error: Content is protected !!