Vérification de son Pretium Doloris ou Prix de la Douleur

Pour toutes vos questions Association Accident de la route  est là pour vous aider du Lundi au Vendredi de 9h00 à 18h00

Vérification de son Pretium Doloris ou Prix de la Douleur

 “Vous pouvez compter sur l’Association AIVF pour vous épauler. Bon courage à chacun. Le président d’honneur de l’AIVF Patrick Kloepfer”

___________________________________________________________

Pretium Doloris échelle évaluation

pretium doloris Vérifiez si le chiffrage de votre prétium doloris a été correctement évalué.
Le barème correspond au barème du concours médical.
Vérifiez ensuite si l’offre financière qui découle du chiffrage du prétium doloris est correcte.
___________________________________________________________

1 Vérification de l’évaluation ( chiffrage) du Pretium Doloris

Echelle de 1 à 7 du Pretium Doloris

pretium doloris Echelle d’évaluation Pretium doloris 1/7 – Très leger
Echelle d’évaluation Pretium doloris 2/7 – Léger
Echelle d’évaluation Pretium doloris 3/7 – Modéré
Echelle d’évaluation Pretium doloris 4/7 – Moyen
Echelle d’évaluation Pretium doloris 5/7 – Assez important
Echelle d’évaluation Pretium doloris 6/7 – Important
Echelle d’évaluation Pretium doloris 7/7- Très important

___________________________________________________________

Comment est calculé le Pretium Doloris ? Cotation du Prétium Doloris

pretium doloris Pretium doloris 0,5 sur 7 : correspond à une courte hospitalisation pour surveillance ou petit geste chirurgical/ traitement antalgique, surveillance médicale d’une dizaine de jours, pas de séance de rééducation.
Pretium doloris 1 sur 7 : correspond à une hospitalisation de 0 à 1 jour avec petit geste chirurgical sous anesthésie générale ou ambulatoire/traitement antalgique ou anxiolytique durant plusieurs semaines, quelques séances de rééducation, immobilisation courte.
Pretium doloris 1,5 sur 7 : correspond à une hospitalisation de 1 à 2 jours/immobilisation d’un membre ou du cou durant 2 à 3 semaines/séances de rééducation de 5 à 10.
Pretium doloris 2/7 : correspond à une hospitalisation de 1 à 2 jours/immobilisation d ‘un membre de 2 à 6 semaines/séances de rééducation de 10 à 15 traitement psychotrope durant 6 mois.
Pretium doloris 2,5/7 : correspond à une hospitalisation de 2 à 5 jours/immobilisation de 3 semaines à 1 mois, geste chirurgical sous anethésie locale ou generale/rééducation de 15 à 20 séances/traitement spychotrope pendant six mois associant et ou associant une thérapie pendant un an.
Pretium doloris 3/7 : correspond à une hospitalisation de 5 à 10 jours/immobilisation de 1 à 2 mois/intervention sous anesthésie generale ou locoregionale/reeducation de l ordre de 30 séances/traitement psychotrope et thérapie pendant un an/dans l hypothèse ou cela se poursuit plus d’un an, cela peut être évalue à 3,5/7.
Pretium doloris 4/7 : correspond à une hospitalisation de 1 à 2 mois/ plusieurs intervention chirurgicales sous anéstesie generales ou locoréginale/immobilisation traînant sur plusieurs mois/rééducation pendant plusieurs mois en centre ou ambulatoire.
Pretium doloris 5/7 : correspond à une hospitalisation itérative de 2 à 6 mois plusieurs interventions dans une période de 2 à 9 mois/rééducation de plus de six mois.
Pretium doloris 6/7 : correspond à une hospitalisation d environ un an/rééducation prolongée/intervention chirurgicales multiples.
Pretium doloris 7/7 pour les situations qui dépassent les cas précédents.

___________________________________________________________

Analyse Pretium Doloris :

pretium doloris Le chiffrage du Pretium Doloris doit traduire à la fois l’intensité mais aussi la durée de la souffrance.
Les exemples ci-dessous, empruntés au travail de M. Thierryet B. Nicourt (Gazette du Palais, 28 octobre 1981), concernent quelques tableaux évolutifs de blessures classiques.
Pretium doloris de 2/7 – Traumatisme cranio-cervical avec brève perte de connaissance. Suture d’une plaie du cuir chevelu. Hospitalisation de courte durée. Douleurs cervicales sans fracture traitées par antalgiques, avec régression des symptômes en 15 à 20 jours.
Pretium doloris de 3/7 – Fracture du poignet sans déplacement notable,immobilisée dans un plâtre pendant trois semaines à un mois,suivie de 10 à 15 séances de rééducation.
Pretium doloris de 4/7 – Fracture fermée des deux os de la jambe traitée parostéo synthèse ou immobilisation plâtrée. Appui progressif après trois mois. 20 à 30 séances de rééducation.
Pretium doloris de 5/7 – Traumatisme cranio-facial avec fracture des maxillairestraitée par ostéosynthèse et blocage bimaxillaire pendant unmois + fractures de la diaphyse des deux os de l’avant-bras traitées par plaques vissées puis immobilisation plâtrée. Hospitalisation maintenue pendant 30 jours. 30 séances de rééducation.
Pretium doloris de 6/7 – Traumatisme thoracique avec volet costal ethémopneumothorax, ayant nécessité réanimation, drainage pleural, rééducation respiratoire 20 séances. Fracture de l’humérus droit avec paralysie radiale, ostéosynthèse, suture nerveuse, récupération progressive de la paralysie radiale. Luxation de la hanche traitée par réduction sanglante. Nécrose secondaire de la tête fémorale ayant nécessité secondairement la mise en place d’une prothèse totale. Fracture ouverte de la jambe traitée par ostéosynthèse par enclouage centro-médullaire. Plusieurs hospitalisations totalisant 90 jours. Long traitement de rééducation, environ 100 séances au rythme de 3 puis 2 séances par semaine.
A partir de ces cinq exemples (2 à 6), il est facile d’extrapoler les douleurs qui pourraient se classer en Pretium doloris 1/7 douleur très légère, ou en 7/7 douleur très importante.
L’échelle classique à 7 valeurs paraît une bonne base d’appréciation. Si l’on définit bien ce qui entre dans le cadre de la valeur 4 moyenne. Il est facile de nuancer davantage par des appréciations intermédiaires qui, dans la pratique, sont loin de constituer toujours une sorte d’hésitation ou de compromis entre deux appréciations, mais correspondent vraiment, après une analyse approfondie, à une modulation en accord avec la réalité.
Dans un tel cadre, le qualificatif lui-même n’a plus qu’une valeur relative. Il conserve une signification Si la même échelle demeure utilisée par tous les experts, et aux extrêmes, on peut toujours faire état de douleurs minimes ou pratiquement inexistantes, ou de souffrances exceptionnellement importantes (par exemple, chez les poly blessés demeurés alités des années, opérés 12 à 15 fois ou chez de grands brûlés).

___________________________________________________________

2 Vérification de l’offre financière du Prétium Doloris

pretium doloris Il n’existe pas de barème légal concernant l’offre financière Prétium Doloris : le principe est que le juge saisi a la liberté d’apprécier le montant de l’indemnisation qui permet de réparer la victime de son préjudice.
Il existe cependant des tendances liées aux différents jugements qui ont déjà eu lieu.
C’est ce qu’on appelle la jurisprudence.
Nous vous livrons donc ici la tendance pour que vous ayez une idée de ce que peut valoir votre préjudice.

– Prétium Doloris 1/7 : environ 1000 ou 1500 €
– Prétium Doloris 2/7 : entre 2000 et 3500 €
– Prétium Doloris 3/7 : entre 3500 et 5000 €
– Prétium Doloris 4/7 : entre 5 000 et 8 000 €
– Prétium Doloris 5/7 : entre 10 000 et 15 000 €
– Prétium Doloris 6/7 : entre 18 000 et 25000 €
– Prétium Doloris 7/7 : 25 000 € et plus

___________________________________________________________