Victime Accident de la Route : Aggravation

Pour toutes vos questions l’Association AIVF  est là pour vous répondre du Lundi au Vendredi de 9h00 à 18h00

Victime Accident de la Route : Aggravation

 “Vous pouvez compter sur l’Association AIVF pour vous épauler. Bon courage à chacun. Le président d’honneur de l’AIVF Patrick Kloepfer”

 

Question de victime Accident de la Route : Aggravation

Victime Accident de la Route : AggravationJ’ai été victime d’un Accident de la Route et je me pose des questions sur l’Aggravation. J’ai été victime d’un AVP ayant reçu une indemnisation , pour coup du lapin avec doute sur la C5. Fin décembre après deux scanners, je suis informé par la radiologue, que je souffre de pathologies post-traumatique graves (avec atteinte de toute la colonne vertébrale, de la C1 à la lombaire L5 / S1 (grosse hernie, arthrose des cervicales, dorso, lombaires, discarthroses, importantes, lésions de discopathie discarthrosique étagée, hypertrophie des massifs articulaires postérieurs et voussure discale, perte musculaire, etc.). Actuellement sous traitement de morphines et AINS à très fortes doses, en invalidité > 80% . Mon dernier poste était celui de directeur de restaurant, ne connaissant pas mes droits, je n’ai jamais rien demandé depuis mon indemnisation. Pensez-vous pouvoir me venir en aide dans ce dossier ? Pensez vous qu’il y a aggravation ?

Remarques de l’Association sur une victime d’accident de la route : Aggravation

Victime Accident de la Route : Aggravation Vous avez été victime d’un accident de la route et vous vous posez des questions sur l’Aggravation. Nous vous invitons à prendre connaissance de la rubrique Aggravation. Sinon, d’une manière générale, pour bien vous défendre nous vous invitions à lire attentivement les rubriques :
– Les postes de préjudices
– Le rôle du médecin expert
Si vous avez besoin de vous faire défendre nous vous invitons pour le médecin expert de consulter la liste des médecins experts et pour l’avocat à nous en faire la demande par email. Si vous souhaitez d’avantage de renseignements laissez nous vos coordonnées téléphoniques pour que nous puissions parler de votre accident de la route des questions sur l’Agravation.

Exemples de questions de victimes sur l’aggravation

Ouvrir un dossier accident en aggravation

J’ai été victime d’un accident de la circulation. J’ai été renversé en tant que piéton par une automobile qui avait grillé le feu rouge. J’ai eu plusieurs fractures à la jambe gauche.( fracture du fémur ,fracture du péroné et fracture ouverte du tibia. Suite a une expertise médicale , il subsiste une aipp de 20%. Suite a un procès verbal de transaction j’ai reçu une indemnité de 70000 francs. Depuis cet accident j’ai toujours eu un léger boitement . Ce boitement s’est empiré avec le temps (engendrant des problèmes de dos et de sciatique) et cette année ne pouvant plus faire de marche je me suis fait opérer d’une prothèse du genou gauche. Considérant que cet acte médical entraîne un nouveau préjudice en rapport avec mon accident ,je souhaiterai obtenir une nouvelle indemnisation. J’aimerai connaitre les démarches nécessaires  pour rouvrir un dossier en aggravation.

Question de victime Accident de la Route Aggravation

victime Accident de la Route Aggravation Victime d’un accident de la circulation, en compagnie d’une camarade, nous avons été heurté par un véhicule. La personne conduisant le véhicule a été reconnue coupable par le tribunal correctionnel. Pour autant les frais médicaux qu’avaient avancés la caisse de mon père, la SNCF ont été payés sur mon préjudice personnel selon l’assurance parti prenante du dossier, ce qui n’est pas logique, c’est à l’assurance adverse à régler ses frais puisque la responsable de l accident est la conductrice de la voiture. En plus du préjudice corporel, fracture ouverte du tibia péroné, avec à l’heure actuelle, péroné fracturé et ostéoporotique car non soigné, problème de tendinite et de lâchage de la cheville et la contre indication des trajets en voiture ? Pour autant mon employeur l’éducation nationale, ne respecte pas la RQTH ni le dossier médical , et refuse de m’accorder une mutation en rapport avec mon domicile des hautes pyrénées. J’ai été mutée après la réussite tardive au concours, et des années de professeur contractuelle ou j’étais nommée dans l académie. Je n’ai plus de vie personnelle, je passe mon temps allongé sauf pour travailler et je subis un harcèlement familial depuis cet accident qui ne s’est jamais arrêté. Je souhaite récupérer la somme manquante sur mon préjudice et qui semble avoir été détourné, et réouvrir mon dossier d’aggravation, l’assurance m’a mené en bâteau pendant des mois prétextant qu’elle n’avait pas le jugement, en réalité elle bloquait volontairement le dossier, l’assurance adverse étant l’assurance adverse. Comment réouvrir ce dossier et à qui s’adresser et comment faire valoir mes droits près de mon employeur pour qu’elle prenne en compte mon dossier médical.

Exemples de questions concernant une aggravation après un accident de la route déjà indemnisé

Aggravation passager

J’ai eu un grave accident de moto ( passager) . Indemnisée  (mal mais indemnisé) avec 18% Aipp. (Pulverisation de tous les os d un pied) suite à cela je continue d avoir des séquelles ( opération prothèse de hanche  la question est : puisque ceci est encore une conséquence de cet accident  existe t il encore un recours pour faire re -examiner mon dossier ? Est-ce qu’on appele une aggravation ? Si oui quel avocat connaissait pour m’aider à être indemnisé sérieusement de cette aggravation ?

Cervicalogie chronique et aggravation

Je me permets de vous écrire afin d’avoir des informations : je vous explique une voiture m’est rentrée  dedans quand j’étais Dans les bouchons, depuis j’ai très mal aux cervicales mal à l’épaule gauche c’est chronique et très pesant sur mon quotidien, j’ai accepté l’offre de l’assurance pensant que ce n’était pas si grave 200€ Quelques mois plus tard je me rends compte que la situation a empiré j’ai une aggravation et que je fais un début d’arthrose cervicale avec céphalées et nausées à répétition, l’irm Que j’ai passé révèle qu’il n’y a pas de traumatisme mais ma douleur est bien réelle et de plus en plus insupportable de ce fait j’ai demandé à réouvrir mon dossier  en aggravation auprès de mon assurance  ( j’avais guéri avec possibilité de rechute quand j’ai accepté les 200€ )  depuis mon dossier traîne malgré les nombreuses visites chez le médecin et certificat, est ce qu’il est possible que le médecin expert réévalue mon dossier ?

Renseignements suite à une aggravation

Je voudrais avoir des renseignements au sujet d’un accident et une aggravation que  j’ai. En fait je me suis fait renverser par une voiture avec un traumatisme crânien et un hématome extra dural opéré en urgence il m’a retiré donc l’hématome je reste un peu près hospitalisée 2 semaines en gros et on m’a révélé un taux ipp de 20 % etat consolidé. il y a 25 ans. L’expert avait noté que qu’il était possible d’avoir des complications lointaines pouvant entraîner l’ouverture du dossier en Aggravation. En août pris de complications on a décelé de l’épilepsie post-traumatique donc j’ai fait rouvrir le dossier est vu par un médecin expert 2 x fois à ce jour. Je continue toujours mes crises et l’expert m’a rendu son rapport en mettant contenu de l’absence d’évolution patente dans la prise en charge. Une nouvelle date peut être retenue comme nouvelle date de consolidation des lesions.Au plan de l’imputabilité médico-légale des crises d’épilepsie survenant à distance d’un traumatisme crânien grave doit être mise en relation directe et certaine avec le sinistre en dehors de tout autre cause évidente ses crises justifient donc la réouverture du dossier en aggravation à compter de la première prise en charge documentée. Plus de 25 ans des fait l’état sequellaire imputable est caractérisé par un syndrome subjectif des traumatisés crâniens avec crise comitiale partielle justifiant un traitement par keppra au long cours bien toléré et permettant un contrôle efficace des crises. Conclusion définitive accident : IPP imputable 20 % . Date d’aggravation absence de gtt GTP classe 1  nouveau quantum Doloris 1 / 7 date de consolidation le 6 juin absence de majoration de la ipp au titre des frais futurs un traitement au long cours par keppra doit être pris en charge. À ce jour je voudrais savoir si c’était normal cette aggravation chiffrée car je suis toujours pris de malaise et par rapport au traitement lourds que j’ai  la pénibilité et la fatigue que je subis avoir si les cotations étaient bonnes(car je trouve que c’est faible ) et quelle indemnité puis-je prétendre ?

Pour une aggravation il faut apporter la preuve du dossier

A retenir :
Un dossier corporel est réouvrable à nouveau à vie.
Pour une aggravation il faut apporter la preuve du dossier. 
Il convient donc de garder précieusement son dossier. 

Aggravation suite à un accident de la route

Je vais essayer de faire court. Voilà en gros il y a 5 ans j’ai eu un accident de la route non responsable. Coup du lapin radio à l’appui apparement rien mis à part des contusions me dit-on. Du coup dossier avec indemnisation et possibilité de réouverture. 5 ans après toujours autant de douleurs et enfin mon médecin traitant se décide à me faire passer une autre radio et un scanner. Verdict inversion de la courbure de  la colonne et hernie discale en C5 C6. Puis-je recouvrir mon dossier pour aggravation et comment le faire ?