Question de Victime Accident de la Route : piéton, porter plainte

Pour toutes vos questions l’Association AIVF  est là pour vous répondre du Lundi au Vendredi de 9h00 à 18h00

Victime Accident de la Route : piéton, porter plainte

 « Vous pouvez compter sur l’Association AIVF pour vous épauler. Bon courage à chacun. Le président d’honneur de l’AIVF Patrick Kloepfer »

 

Question de victime Accident de la Route : piéton, porter plainte explication

Victime Accident de la Route : piéton, porter plainteJ’ai été victime d’un Accident de la Route  comme piéton et je souhaite porter plainte. Je  me permets de vous adresser ce mail afin d avoir quelques renseignements. Je me suis faite renverser sur un passage piéton. Depuis ce jour là, je suis en arret de travail. J’ ai encore des douleurs qui ne me permette pas de reprendre mon emploi. Je souhaite porter plainte contre le conducteur au cas ou je ne puisses pas reprendre mon emploi et obtenir une indemnité par l’ assurance du conducteur au cas ou la CPAM ne soit plus en mesure de m indemniser. Mais je suis totalement perdu en ce qui concerne les démarches à effectuer.

Question de victime Accident de la Route : Piéton, accident de la route, médecin expert

Piéton, accident de la route, médecin expert J’ai été victime d’un Accident de la Route et je souhaite avoir des renseignements sur Piéton, accident de la route, médecin expert . J’ai été victime d’un accident de la route. J’etais piéton et une voiture roulant doucement trop pres des voitures stationnée en épi m’a heurté ce qui m’a déséquilibré (j’avais ma fille de 5 ans dans les bras) puis m’a roulé sur le pied. Le jour de l’accident mon fils lui etait âgé de 2 mois et 8 jours. Ce qui a rendu le tout plus compliqué et très douloureux psychologiquement. En effet le passage de la roue sur mon pied a créé une fracture du cuboide pied gauche, malheureusement je souffre du syndrome de klippel trenaunay a cette jambe. J’ai eu 2 mois de fauteuil roulant, je suis toujours en arret de travail, kiné tous les jours, et douleurs des que je marche. Ma voute plantaire est afessé ce qui m’oblige maintenant a porter une semelle orthopédique qui m’empêche de remettre mes chaussures et je n’en ai toujours pas a ce jour trouvé dans lesquelles mon pied entre. De plus mon retour veineux qui etait déjà mauvais s’en trouve empiré de par cet affessement de la voute plantaire. Le chirurgien m’a informé de la probabilité d’une arthrose du a cette fracture. Durant 74 jours j’ai eu besoin d’une aide permanente pour mon fils. Je regardais les autres s’occuper de mon bébé. J’ai grace a une volonté de fer reussi a poursuivre l’allaitement… Je voulais au moins garder ce lien. Ma fille de 5 ans n’est plus tranquille lorsque des voiture passe. Je ne peux plus me promener en famille, plus courir avec ma fille. Pas pu lui apprendre le patin a glace durant les vacances (je me demande si je le pourrai un jour…). Cette souffrance est lourde et me ronge. Je dois voir le medecin expert de mon assurance et j’ai peur de ne pas être entendu, que les souffrances endurées soit sous estimées. Pensez vous qu’il soit utile d’être accompagné ? Le medecin expert de mon assurance peut il minimiser les choses ?

Remarques de l’Association sur une victime d’accident de la route : Piéton, accident de la route, médecin expert

Piéton, accident de la route, médecin expert Vous avez été victime d’un accident de la route et vous vous posez des questions sur Piéton, accident de la route, médecin expert . Nous vous invitons à prendre connaissance de la rubrique montant indemnisation piéton. Sinon, d’une manière générale, pour bien vous défendre nous vous invitions à lire attentivement les rubriques :
– Les postes de préjudices
– Le rôle du médecin expert
Si vous avez besoin de vous faire défendre nous vous invitons pour le médecin expert de consulter la liste des médecins experts et pour l’avocat à nous en faire la demande par email. Si vous souhaitez d’avantage de renseignements laissez nous vos coordonnées téléphoniques pour que nous puissions parler de votre accident de la route des questions sur Piéton, accident de la route, médecin expert.

Le piéton victime a toujours le droit d'être indemnisé

A retenir : 
Le piéton victime a toujours le droit d'être indemnisé 
dans presque tous les cas quelques soient les criconstances
 de l'accident ( sauf suicide évidement ).

Exemple de question concernant une victime sur un passage piéton

Victime d’un accident passage pièton

Je me permets de vous faire un bref résumé de l’accident pour vous demander quelles démarches dois-je engager suite à un accident où j’étais piéton. Jeudi dernier, en traversant au passage piéton au feu vert pour moi, je me suis faite renverser par une voiture. Le monsieur s’est arrêté a demandé si j’allais bien et a pris mon numéro en disant qu’il me rappellera dans une heure pour savoir ce que je deviens. J’admets avoir été un peu sous choc (ma chute était tellement forte que mes chaussures se sont retrouvés à quelques mètres de moi). Des passants ont appelés la police, je ne comprenais pas vraiment ce qui venait se passer, puis la police a commencé constater l’accident. J’ai décliné la proposition des pompiers de les suivre à l’hôpital, car je pensais me sentir bien, de plus un ami est venu me récupérer en voiture. Durant cette intervention, le monsieur a appelé avec un numéro caché, et la police a pris le relais au téléphone, ils m’ont communiqué ensuite son numéro de téléphone et son nom. Nous avions eu quelques échanges téléphoniques pour convenir d’un rendez-vous et régler la situation. (Aussi j’ai dû aller faire des analyses médicales et radios pour savoir si je n’ai rien de cassé, car le lendemain matin j’arrivais pas à bouger, et resté toute la matinée dans le lit). En se retrouvant avec le monsieur, il était agressif et ne parlais pas avec moi mais l’ami (qui est venu me récupérer en voiture), comme si je n’existais pas. Il a proposé de rembourser les soins et donner la somme totale de 300€ à mon ami, pour qu’il me calme. Puis, tous ensemble, nous sommes allés à la police pour savoir ce que nous devions faire et c’est là que l’on nous a fait remarquer que la police n’a fait aucun constat, donc toute l’affaire doit se régler entre nos assurances. Je ne procède pas d’assurance, ma situation en France est en processus de régularisation. Je ne sais pas ce que je dois faire dans cette situation là, car de plus la police m’a dit que c’est seulement après les constats chez l’assurance que le monsieur pourra être pénalisé par le code de la route (à savoir rouler au feu rouge et renverser un piéton). Je ne comprends pas comment des personnes comme cela peuvent encore rouler et commettre de telles actions insensées sans être rattrapées par la loi. Que peut-on faire dans ce cas ? (L’accident s’est produit sur un carrefour avec des caméras de surveillance). Heureusement que je suis restée en vie, et rien de cassé, mais combien de temps il lui faudra pour faire un mort, si ce n’est pas déjà fait.. A quelle indemnisation un pièton a le droit? Le fait que ca ait eu lieu sur un passage pièton est ce que ca change quelque chose? Dois je déposer plainte ?