Accident de la voie publique

Pour toutes vos questions l’Association AIVF  est là pour vous répondre du Lundi au Vendredi de 9h00 à 18h00

Accident de la voie publique

 « Vous pouvez compter sur l’Association AIVF pour vous épauler. Bon courage à chacun. Le président d’honneur de l’AIVF Patrick Kloepfer »

 

Accident de la voie publique :  questions de victimes

En cas d’accident de la voie publique toutes les victimes ont le droit d’être indemnisées selon la loi Badinter. Lorsque la victime était conductrice, l’assureur peut lui opposer son éventuelle faute pour limiter partiellement ou totalement son droit à indemnisation. Encore faut-il que la faute ait jouée un rôle dans la réalisation de l’accident.

Question 1 accident de la voie publique

Je vous contacte car j’aurais une question concernant ma situation. Il y a maintenant trois semaines j’ai eu un accident de la voie publique j’étais contre un mur dans une ruelle quand une voiture m’est arrivé de pleine face et m’a percuté contre le mur. Quand cela s’est produit j’ai immédiatement perdu connaissance. Je me suis réveillé dans l’ambulance où ils m’ont emmené directement à l’hôpital et on m’a indiqué que je souffrais d’une fracture au tibia avec un  syndrome de loge. J’ai subis depuis 14 opération qui me font terriblement fait souffrir et m’oblige à rester au lit alité. Selon les dires du médecin mon rétablissement prendrais environ entre trois et six mois d’hospitalisation . Ma question et j’ai porté plainte contre X car on a pas pu retrouver la personne qui m’a fait cela et j’aimerais savoir comment puis-je faire pour bénéficier d’indemnités contre ce préjudice qui m’est arrivée. Cet accident de la voie publique va m’handicapé pour la vie les médecins m’ont indiqué que j’en aurais pour au moins plus d’un an de rééducation à fin d’avoir juste un appui sur ma jambe droite.

Question 2 accident de la voie publique

Accident de la voie publique Nous avons eu un accident de la voie publique (non responsable) avec mon conjoint (conducteur) dimanche. Une voiture nous est « rentré » dedans à très vive allure. Le conducteur a cherché quelque chose dans sa voiture côté passager puis est parti en courant en laissant sa voiture. Le lundi nous apprenons, en allant porter plainte, que celui-ci est connu des services de police, roule sans permis (nous pensons que celui-ci lui a été retiré), n’a pas d’assurance, ni contrôle technique et est parti en courant. Nous n’avons toujours pas de nouvelle à ce jour sachant que cet individu a pris la fuite de cet accident de la voie publique et n’est, je pense (car nous n’avons pas eu de nouvelle des services de Police), pas encore interpellé. Nous n’avons plus de voiture. Le véhicule de prêt s’arrête ce soir, je n’ai donc plus de voiture pour me rendre à mon travail. Je sollicite donc votre aide pour toute information concernant notre accident de la voie publique, tout conseil car nous sommes un peu laissé tomber…Nous vous remercions d’avance de votre aide que l’on espère de tout cœur car dans ces moments là, nous nous sentons seul et démuni.

 

Question 3 accident de la voie publique

Accident de la voie publique J’ai été victime d’un accident de la voie publique. J’ai été diagnostiqué d’une entorse du rachis cervicale. En ce moment je suis arrêté. Je vous demande votre aide afin de m’éclaircir et de savoir commencent procéder suite à ce diagnostic et l’indemnisation de mon  accident de la voie publique.

Question 4 accident de la voie publique

Accident de la voie publique Mon épouse a été victime d’un accident de la voie publique. A ce jour, nous n’avons reçu qu’un règlement de provision corporelle de 500 Euros. Nous avons effectué une expertise médicale à la demande de l’assurance en charge du dossier avec confirmation des dommages corporels sans consolidation. Un intervention chirurgicale est prévue pour la mise en place d’une prothèse complète du genou gauche. Comment savoir ce que l’assurance doit nous dédommager de cet accident de la voie publique  et quand ?

Exemple de question accident de la voie publique du passager

DEMANDE DE RENSEIGNEMENT SUITE ACCIDENT VOIE PUBLIQUE

Je suis policière municipale, le 31 juillet dernier, j’ai été victime d’un accident de la voie publique en tant que passagère lors de l’exercice de mes fonctions. Depuis, je suis toujours en arrêt de travail et ai été opérée du rachis cervical. ( pose de 2 disques ainsi qu’une plaque en titane.) Le neurochirurgien explique que l’intervention est nécessaire suite à cet accident de la voie publique (choc antéro latéral droit) bien que j’avais des antécédent médicaux aux niveaux des cervicales. aujourd’hui personne ne peut me dire si je peux prétendre à indemnisation vu que je suis fonctionnaire territorial, et que l’accident de la voie publique est survenu lors de mon travail. les frais médicaux sont restés à ma charge (notamment dépassement honoraires chirurgical) et je ne sais comment faire pour faire avancer ce dossier. mon employeur n’a visiblement pas déclaré l’accident de la voie publique à leur assurance, car celui-ci ne m’a pas contacté alors que sur le constat nous avions précisé que j’étais blessée. la complexité de mon dossier étant que je suis fonctionnaire et que l’accident est survenu dans un véhicule de service, et bien sur que j’avais des antécédents cervical. il faut donc définir si je peux prétendre à indemnisation,pour le préjudice subi en tant que victime accident de la route ( loi du 5 juillet 1985 ), et le fait qu’il s’agit aussi d’un accident de travail. qui doit indemniser et quoi? Je me rends compte que tout cela est compliqué mais même mon assureur à du mal à m’expliquer et faire avancer mon dossier. pouvez vous m’aiguiller et me donner la conduite à tenir aux plus juste de mes intérêts.

 

L'accident de la voie publique est géré par la loi Badinter.

A retenir :
 L'accident de la voie publique est géré par la loi Badinter.
 Il est prévu le principe du droit à indemnisation pour toutes les victimes
 à l'exception du conducteur à qui l'assureur peut opposer sa faute.