Sélectionner une page
infection nosocomiale définition

Infection Nosocomiale : définition

                                       L’Association d’Aide aux Victimes de France participe à la Commission des Usagers de la Route.     infection nosocomiale définition

Pour toutes vos questions l‘Association Aide à l’ Indemnisation des Victimes de France est là pour vous aider du Lundi au Vendredi de 9h00 à 18h00

infection nosocomiale définition

 « Vous pouvez compter sur l’Association AIVF pour vous épauler. Bon courage à chacun. Le président d’honneur de l’AIVF Patrick Kloepfer »

Infection Nosocomiale : définition

infection nosocomiale définition Une infection nosocomiale est une infection contractée à l’occasion d’un séjour dans un établissement de santé.
infection nosocomiale définition Pour être nosocomiale l’infection ne devait pas exister avant ni pendant les 48 premières heures d’ hospitalisation.
infection nosocomiale définition Ce délai pour être reconnue infection nosocomiale est étendu à 30 jours lorsque l’infection a lieu à l’endroit où une opération chirurgicale a été réalisée, et est porté à 1 an en cas de pose de matériel étranger.
infection nosocomiale définition L’avantage de faire reconnaître une infection nosocomiale est que celle-ci peut donner lieu à une indemnisation si les conditions de gravité posées par les texte sont remplis..
infection nosocomiale définition Il existe une définition complète de l’infection nosocomiale. Elle est donnée par le Conseil supérieur d’hygiène publique.  « Une infection est dite nosocomiale si elle était absente à l’admission à l’hôpital. Ce critère est applicable à toutes les infections. Lorsque la situation précise à l’admission n’est pas connue, un délai d’au moins 48 heures après l’admission (ou un délai supérieur à la période d’incubation lorsque celle-ci est connue) est communément accepté pour séparer une infection d’acquisition communautaire d’une infection nosocomiale. Toutefois, il est recommandé d’apprécier dans chaque cas douteux la plausibilité du lien causal entre hospitalisation et infection. Pour les infections de plaie opératoire, on accepte comme nosocomiales les infections survenues dans les 30 jours suivant l’intervention, ou – s’il y a mise en place d’une prothèse ou d’un implant – dans l’année qui suit l’intervention. »
infection nosocomiale définition Une infection nosocomiale est une donc une infection contractée à l’hôpital qui se déclare :

  • passé 48 heures dans l’établissement de santé ;
    ou
  • jusqu’à 30 jours après l’ intervention chirurgicale dans le cas d’une infection au niveau de la zone où a eu lieu l’intervention ;
    ou
  • jusqu’à un an après quand il s’agissait de la pose d’une prothèse.

infection nosocomiale définition Toutes les  infections survenues à l’hôpital ne sont donc pas nécessairement nosocomiales. N’entre pas dans la définition de l’infection nosocomiale, par exemple, l’infection contractée avant l’entrée à l’hôpital et qui se développe pendant l’hospitalisation. N’entre pas non plus dans la définition d’une infection nosocomiale l’infection contractée avant l’hôpital et qui s’exprime après la sortie de l’hôpital.

infection nosocomiale définition Les plus courantes  infections nosocomiales sont :

  • les  infections nosocomiales urinaires : 40%.
  • les  infections nosocomiales des plaies : 25%.
  • les  infections nosocomiales respiratoires : 15%.
  • les  infections nosocomiales sur cathéters intraveineux : 5%.
  • les  infections nosocomiales bactériennes et septicémies : 5%.
  • les  infections nosocomiales autres : 10%.

Définition Infection Nosocomiale et Indemnisation

infection nosocomiale définition L’infection que vous avez contracté correspond à la définition d’une infection nosocomiale. Pour autant, avez vous la possibilité d’obtenir une indemnisation ?
infection nosocomiale définition Pour obtenir une indemnisation suite à une infection nosocomiale, il convient que la victime ait eu des séquelles avec un minimum de gravité pour être indemnisé par la solidarité nationale :

  • Il faut une incapacité permanente partielle (AIPP) supérieure à 24%,    ou
  • une durée d’incapacité temporaire  totale d’au moins 6 mois consécutifs ou 6 mois non consécutifs sur 12 mois, ou
  • à titre exceptionnel, lorsque la victime a été déclarée inapte à exercer son activité professionnelle ou lorsqu’elle subie des troubles particulièrement graves dans ses conditions d’existence

infection nosocomiale définition Il y a une possibilité d’être indemnisé d’une infection nosocomiale qui n’entre pas dans le cadre de la définition ci-dessus en faisant un recours pour faute dans le cadre de l’obligation de sécurité.
infection nosocomiale définition En effet, même si l’infection n’est pas fautive l’établissement de santé est quand même responsable. L’établissement de santé a à sa charge en matière d’ Infection Nosocomiale, une obligation de sécurité de résultat dont il ne peut se libérer qu’en rapportant la preuve d’une cause étrangère. En ce cas il convient de faire une assignation devant le juge des référés en désignation d’un expert judiciaire médical .